Le 22 Rue Lamothe

 Le projet est séduisant : créer en centre-ville, dans un couvent construit fin XIXème siècle, une maison pour les jeunes palois. C’est ce qui ressort de sa présentation aux conseillers de quartier centre-ville lors de la réunion du 27 juin 2012. Mais certains points restent très flous et ne manqueront pas d’inquiéter les contribuables palois. En particulier, quel sera le montant des frais de fonctionnement de cette future structure ?


Le projet est novateur à plusieurs points de vue : Il a été construit pour les jeunes de 12 à 25 ans et en totale concertation avec eux afin de mieux déterminer leur besoin en centre-ville. Il ne s’agit pas de créer une nouvelle MJC. Le concept est nouveau.

La Maison des Jeunes sera un lieu d’information.
A l’accueil, les jeunes pourront s’informer auprès de leurs associations et des organismes publics compétents, tel le Bureau Information Jeunesse, la mission locale, la CAF. Associations et organismes assureront des permanences à tour de rôle dans des bureaux partagés.

La Maison des Jeunes, sera un lieu de rencontre.
Dans l’espace Café où ils pourront consommer et échanger mais aussi dans le plus grand jardin intérieur de l’hyper-centre, mitoyen, à l’est, avec les immeubles de la rue Mathieu-Lalanne. Un jardin clos (*) qui sera strictement interdit aux chiens mais ouvert au public. C’est le résultat d’une demande pressante du Conseil de quartier centre-ville dès la naissance du projet mais aussi du souhait d’échanges intergénérationnels des jeunes. Enfin, chacun pourra cuisiner, consommer et partager avec les autres, les aliments qu’il aura apportés comme dans les cuisines communes de certains foyers de jeunes travailleurs.

La Maison des Jeunes sera un lieu de réflexion et de création.
Le reste du rez-de-chaussée sera partagé en espaces dédiés à chacune des tranches d’âge (10-15 ans ; 15-18 ; 18-25). Contrairement aux MJC, ces espaces ne seront pas dédiés à des activités et ateliers permanents. Ils évolueront en fonction de projets conçus par les jeunes.

A l’étage, il est prévu d’ouvrir une auberge de jeunesse d’environ 23 chambres aux personnes de tous les âges pour l’accueil de courte durée. Sa gestion sera très certainement, confiée à un organisme spécialisé.

Et l’architecture ? Le couvent n’est pas très ancien mais, parce qu’il est le reflet d’une époque, La restructuration se fera dans le respect du passé et autant que faire se peut à l’identique.

Un projet dont le but manifeste est de développer l’autonomie des jeunes, ne peut être que séduisant.

Mais malheureusement, il est un point totalement laissé de côté pour l’instant qui est alarmant : Le budget de fonctionnement de la structure n’a pas encore, été déterminé. C’est un peu Louis XIV construisant Versailles. On compte sur une aide financière de Conseil Général et peut-être de la Caisse des Allocations familiales…

Mais plus inquiétant encore, on n’a pas évalué combien de personnes de la direction à l’entretien seront nécessaires pour faire tourner la Maison des Jeunes. Une Maison qui pour l’instant ne mobilise que 33 jeunes mais sera fréquentée par environ 5000 jeunes lors de 15000 passages par an. Une maison qui sera très probablement ouverte seulement de 10h à 18 ou 19h. Cela ne vous rappelle rien ? Ne subit-on pas déjà les conséquences de l’imprévoyance de nos élus avec les heures d’ouverture de la MIAL ?

– Par Hélène Lafon

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne / 5. Nombre de note :

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *