Habemus Papam !

0
(0)

100_0973Etre votre envoyé spécial à Rome ? A Dieu ne plaise ! Mais je veux bien vous adresser quelques choses vues et quelques réflexions.

Un envoyé spécial qui, il y a quelques jours, hésitait à vous communiquer quelques extraits d’un message reçu de la Libre Pensée à l’occasion de la journée des droits de la femme montrant comment les principales religions ont contribué à réléguer les femmes dans une situation d’infériorité. N’y a-t-il pas les mêmes risques de choquer cette fois-ci ?

Aussi, je ne m’attarderai pas à parler de la personnalité du nouveau pape. Ici, les commentateurs soulignent l’esprit d’humilité de Jorge Mario Bergoglio et évitent d’évoquer son attitude durant la dictature militaire en Argentine. La référence à François d’Assise est appréciée ainsi que l’engagement social que représente le choix du conclave. Le fait qu’un continent du sud soit enfin représenté constitue un tournant majeur.

Peut-il faire oublier les affaires récentes qui ont secoué l’Eglise, de Vatican Leak aux questions de mœurs, et surtout le fait que l’Eglise pendant des siècles n’a pas tourné le dos à l’enrichissement et au pouvoir matériel ? L’avenir le dira. Mais un regard sur les tombeaux de la basilique Saint Pierre (ou même sur les colonnes torves en marbre vert de l’église des Jésuites) est édifiant quant à l’esprit d’humilité régnant au sein de la papauté : une des statues de pape n’a pas pu entrer dans sa niche et le souverain pontife a dû poser sa tiare sur les genoux tant elle était haute et ornée…

Pour l’heure, ce qui me frappe est l’importance que revêt cette élection. La télévision a même différé la transmission d’un match de foot pour faire voir la première bénédiction… De plus, l’influence des réseaux sociaux est patente tant la foule était dense sur l’esplanade. Je leur échappe encore. Aussi, étant en train de faire mes dévotions à la Vénus du Capitole, je n’ai pas été averti aussi vite qu’il aurait fallu. Je me presse. Mais l’Osservatore Romano est déjà en vente sur le territoire du Vatican. La presse écrite a encore de beaux jours !

Le nationalisme aussi, car de nombreux drapeaux flottent. Un couple porte une pancarte « Le Pape est un gaucho ! »(je traduis). Ce sont des Brésiliens et non des gauchistes ; ils voient cette élection comme un hommage aux pays de la pampa et non comme une identification à une sorte de cow-boy. Pourtant, il faudra bien de l’énergie au nouveau pape pour faire reculer l’appétit d’argent et de puissance !

– par Ioannes Paulus

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

Un commentaire

  • Un article arrivé bien tardivement ! Mais, pour un événement rare, on a fait une exception et on l’a mis en ligne. C’est un problème que ne se produira plus avec ce nouveau site… Mise en ligne en 3 minutes nous dit le chrono de Bernard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *