Indignez vous!

argentine_chutes_d_iguazu1

On a déjà eu l’occasion à de nombreuses reprises de parler de la mauvaise gestion dans les strates de notre mille-feuille. En fait quand on regarde de près on se demande où l’on peut trouver des élus qui ont la décence de gérer l’argent public avec la rigueur qu’impose le déficit français actuel et l’effort qui est demandé au contribuable ?

J’ai eu l’occasion de conter le gaspillage dans ma commune de Montardon, où on embauche des administratifs à la pelle, y compris, pour couronner le tout, un Directeur Général des Services ! («  Drôle de gestion à Montardon  » AP du 17/12/2012)

Les colonnes d’Alternatives Paloises sont pleines de la gabegie locale, ville de Pau, agglomération, je n’en dirai rien de plus, on ne tire pas sur les ambulances.

La Région Aquitaine joue à l’unisson, avec son « Ministère des Affaires Etrangères » qui crée des liens à l’international, et bien sûr les voyages qui vont avec («  Au vert à Madagascar.. . » AP du 7 février 2011 )

Le Conseil Général quant à lui bat tous les records et de surcroît sans aucune pudeur ! J’avais eu l’occasion de parler des visions planétaires de nos Conseillers Généraux (« Tango à Gogo au Conseil Général  » AP du 19/11/2012) lors de l’organisation récente d’un séminaire international à Biarritz. Là, on rentre dans du concret : le voyage touristique !

Remercions au passage Jean-Marc Faure qui nous fait une description exhaustive de l’action majeure du Conseil Général des Pyrénées Atlantiques en Argentine dans La République du 17/04 et qui mérite la plus large diffusion.

Ainsi donc pas moins de 10 personnes du Conseil Général sont allées visiter les chutes (spectaculaires au demeurant) d’Iguazu en Argentine. Il faut citer ces touristes puisque c’est nous qui leur offrons des vacances dont le montant est chiffré à 15 000 euro (budget 220 000 eur) :

« Conduite par le président du conseil général, Georges Labazée, cette mission comportait encore les conseillers généraux Marie-Pierre Cabanne, Denise Saint-Pé, François Maïtia et Francis Courouau, ainsi que Lionel Martinez (cabinet) et Laurence Nemes (coopération décentralisée). »

Cette cohorte d’élus et de fonctionnaires accompagnait deux gardes du Parc National qui vont passer un mois dans le Parc d’Iguazu dans le cadre d’un échange.

« Anne-Marie Laberdesque et Didier Mélet, deux gardes moniteurs du Parc National, ont quitté la semaine passée leurs bases des vallées d’Ossau et d’Aspe. Durant un mois, ils vont arpenter le parc d’Iguazu en Argentine, afin de partager leurs manières de travailler avec leurs homologues sud-américains. Deux gardes argentins passeront, à leur tour, un mois dans Pyrénées cet été. « Ils sont confrontés à des problèmes semblables aux nôtres en matière de respect de la biodiversité, de tourisme, et de concertation », éclaire André Berdou, conseiller général de Laruns et président du Parc national des Pyrénées occidentales. »

Nous avions oublié de citer A. Berdou dans la liste des touristes, et son argumentaire pour justifier le périple vaut son pesant de cacahuètes !

C’est bien connu, les problèmes rencontrés sont identiques. Iguazu c’est la plaine, avec une végétation et une faune tropicale. Bref on se croirait en Vallée d’Ossau ! (voir photo du site)

Ajoutons que si quelques randonneurs viennent arpenter notre Parc National, les chutes d’Iguazu sont un des hauts lieux touristiques, parmi les plus connus et fréquentés au monde (inscrites au patrimoine mondial par l’UNESCO dès 1984).

C’est pareil je vous dis !

Si les gardes du Parc National des Pyrénées ont besoin d’échanger, ce qui est fort compréhensible, on peut leur suggérer d’aller dans les Alpes, voire dans les Hautes Pyrénées, ils rencontreront là des professionnels confrontés aux mêmes problèmes qu’eux, vraiment les mêmes.

Quels étaient les rôles de chacune des personnes participant à ce voyage ?

Quelles justifications techniques pour chacun des membres de la délégation ?

Mais un tel gaspillage, alors que les contribuables sont soumis à des prélèvements sans précédent, est indécent.

Les citoyens doivent par tous les moyens attirer l’attention des contre pouvoirs en relayant l’information. Indignez-vous !

Ecrivez à votre Conseiller Général, à la Cour des Comptes Régionale, aux media nationaux, …etc.

Relayez cette information sur les réseaux sociaux, à vos amis, à vos collègues.

Quand les citoyens s’éveilleront…

                                                                                                                                                                                           par Daniel Sango

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2013/04/17/le-departement-amorce-des-echanges-avec-l-argentine,1127192.php

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne / 5. Nombre de note :

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *