Conférences rémunératrices

0
(0)

Capture d’écran 2013-06-17 à 06.55.10« J’ai remarqué que les anciens chefs d’Etat (présidents et anciens ministres) monnayaient leur expérience d’hommes d’Etat.

Actuellement l’ancien président de la République Française a donné des conférences (bien rémunérées) en Israël, à Montréal, à Las Vegas, et à Londres. Les organisateurs de ces conférences sont évidemment des banques d’affaires telles que Sky Bridge Capital, Goldman Sachs, etc…

Ce comportement me gêne, voire me choque. Pourquoi les citoyens Français, notamment les jeunes et les seniors ne bénéficient-ils pas de ce savoir et de ces expériences ? Donner de telles conférences en France aurait été une belle preuve de solidarité et d’exemple.

En effet, ni les écoles d’ingénieurs (Polytechnique, Centrale, par exemple), ni les universités françaises, ni les écoles de commerce, ni les usines et industries françaises, et ni même l’ENA n’ont eu l’honneur et la chance d’écouter des conférences sur les politiques françaises et européennes enrichies par l’expérience d’anciens hommes d’Etat.

Bien sûr la rémunération serait moindre mais cela est légitime puisque les anciens chefs d’Etat sont déjà rémunérés par les contribuables.

Je conçois mal que l’expérience de la gouvernance de la France soit monnayée à l’étranger uniquement tandis que l’intérêt général de la France n’est pas récompensé.

On comprend donc pourquoi les jeunes diplômés par la République Française s’expatrient. Ils prennent exemple sur les responsables de leur pays. »

– par ashke

crédit photo : Le nouvel Obs/AFP  Nicolas Sarkozy donnant une conférence au Qatar

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

12 commentaires

  • c’est drôle!!!!!
    je n’est jamais vus autant de jalousie pour un français qui gagne de l’argent, et qui en reverse une grande partie au fisc français.
    si un américain, un anglais ou un russe (qui fait aussi le guignol en pub…) prends des somme aussi disproportionnées, il n’y a pas de commentaires…. NORMAL!!!!

  • Altpyredac écrit :
    « Ce comportement me gêne, voire me choque. »
    Je partage complètement ce sentiment. Le fait  » tradition anglo-saxonne  » n’excuse rien. Toutes les traditions, fussent-elles anglo-saxonnes, ne sont pas toujours bonnes à imiter. Le prix payé pour ces conférences doit donner à notre ancien Président l’assurance d’une haute compétence. Or qu’en-est il ? Il fit un mandat puis fut battu, comme un Président décevant. Pendant son mandat, le parti qui l’avait amené à cette fonction et qui soutenait son action perdit toutes les élections ; sa succession à la tête de la droite française traditionnelle a été catastrophique. L’homme des réformes ? Prenons la réforme phare : les retraites (déjà « réformées » par Balladur quelques années avant), il faut recommencer.
    Non c’est un avocat malin qui sait parler, baratiner serait plus juste, comme savent le faire les camelots sur les marchés. A travers ces conférences, Il profite aujourd’hui d’une rente de situation, sa « situation présidentielle » qu’il doit au suffrage universel. Sans cela il ne serait invité par personne ; un peu comme Patrick Poivre d’Arvor qui aurait eu bien du mai à vendre un livre s’il n’avait été auparavant la vedette télé qu’il a été.
    Désolé, je suis vieux jeu : pourquoi ces conférences ne seraient-elles pas gratuites ?
    Invité, tout frais payés, bien reçu, mais gratuit.
    A croire que l’argent est devenu l’instrument de mesure du talent.
    Pierre Lafon.

    • Si ces conférences ont été prononcées en anglais, je ne serais pas choqué.

    • Qu’est ce qu’un prix ? C’est la rencontre d’une demande (l’organisme qui invite Monsieur Sarkozy à s’exprimer et qui a le choix entre lui, Mr Clinton, Mr Gorbatchev, Mr Schröder, ou bien Mr X ou Y, ayant occupé d’importantes responsabilités et d’une offre, celle de l’un de ces personnages éminents qui a du temps et l’envie ou pas de s’exprimer sur un certain nombre de problèmes qu’on le prie de commenter . Ce point de rencontre qui fixe le prix relève de la vie privée des personnages en cause et je me demande bien à quel titre nous devrions nous en occuper. C’est incroyablement français, cette relation mesquine et malsaine à l’argent des autres. L’argent ne mesure pas le talent, il mesure la rareté, c’est simple non ?

      • sans doute vaut-il mieux laisser parler ces « sommités » de la Gentry dans des clubs restreints fréquentés par quelques « privilégiés » qui les rémunèrent certainement par pur ennui, plus que par conviction d’apprendre dans quel sens tourne leur monde (sans aiguilles ni aiguillons), amiraux alcooliques sans cap ni gouvernails, lassés de partager la même indifférence, la même indolence maritime, bercés par une houle à mille lieues des foules dont le seul vaisseau est la rue , mieux vaut rire sans regards indiscrets, gala de l’Union des nantis, fêtes de charité huppées, tea parties de jet setters irlandais (ces jours ci) que d’avoir à les payer nous-mêmes,longtemps, longtemps, longtemps, avec l’or de nos sacrifices, misérables budgets, s’ils devaient,à nouveau : nous gouverner. Le plus rare sera le mieux payé, espérons-le tous ensemble. Prochaine conférence : « Mon royaume pour un cheval et cinq sous pour votre esprit français. »
        La fin justifie les moyens… http://www.lemonde.fr/politique/video/2013/05/31/la-retraite-doree-de-nicolas-sarkozy-et-de-ses-semblables_3421965_823448.html?xtmc=conference_sarkozy&xtcr=16
        Super sympa, la conf’. Bon, je file voir celle de Sarah Palin !
        http://www.nordeclair.be/745476/article/actualite/monde/2013-06-17/selon-sarah-palin-c-est-allah-qui-doit-s-occuper-de-la-syrie

        • Voyez-vous karouge, le monde est probablement moins simple mais aussi moins poétique sans doute que l’enchaînement de vos maux. (Mais j’ai beaucoup aimé les jet-setters irlandais, c’est vrai)
          A peine 2 millions de Français se sont endormis gratuitement devant leur TV dimanche sur M6 sans même se réveiller quand le Président de la République leur promettait avec le sourire d’inverser la courbe du chômage pour pas un sou avant la fin de l’année.. Qui paiera pour écouter Hollande quand il aura rejoint ses collègues ?
          (moi et beaucoup d’autres, à condition que ce soit tout de suite)

          • Le monde dans lequel chacun de nous naît, vit, progresse et meurt , et vous le savez autant que moi, n’a de sens que cette drolatique unicité, à la fois exceptionnelle et relative, générée par une existence dont on a appris à construire la réalité palpable, du moins une « façon » de construire un avenir et de le réaliser -mais parfois en bâtissant sur des bases erronées sa maison tremblante, ses châteaux de cartes-, par l’expérience des rêves, des idées, et des outils subtils ( l’amour, les enfants, les premiers moments d’autonomie etc).
            2 millions de français dorment sur M6 en écoutant les promesses d’un homme politique, et d’autres atrophient (on devrait taxer les téléspectateurs à un euro par heure de visionnage télévisuel) leur cerveau sur une cataracte de nullités, distillées vingt quatre heures sur zéro, tant l’hypnose est réelle. Je vous renvoie à l’article du « Monde » (est-ce un journal sérieux ?) -cf mon petite blog d’hier-.
            Vous faites partie, Oscar, de ces gens qui sont pertinents. Ceux-là mêmes qui manquent de poésie, car sans doute n’ont-ils plus rien à combattre, sinon à lutter contre ceux qui ne voient le monde qu’avec leurs yeux, cette pauvre vision d’un monde abouti dans la complexité. Le monde est poétique, pas moi. Pas plus que lui : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Christophe_Rufin
            Mes « maux » n’appartiennent qu’à la complexité de ceux qui ne savent les exprimer en toutes lettres.
            A vous lire, toujours avec plaisir. C’est gratuit…et toujours gratifiant.

  • Je ne suis pas certain que, compte tenu de l’état de la France qui résulte des politiques -ou absence de politiques-suivies par nos grands hommes, on ait à retenir de ces derniers autre chose que le chapitre « à ne pas faire », dont hélas ils n’ont pas encore écrit la première ligne.

  • Question d’un nul:
    Les sommes provenant du versement des rémunérations sont-elles déclarées au fisc?
    Si elles sont en rapport avec « le mérite », elles doivent être en effet conséquentes!

  • Pour remettre les choses en perspectives, le « key-note speaker » rémunéré est une tradition anglo-saxonne d’ un usage extrêmement courant auquel s’adonne un très grand nombre de personnalités de premier plan. Nous devrions nous réjouir que la parole de notre ancien Président soit ainsi demandée un peu partout dans le monde. A l’évidence le devoir de réserve lui impose de ne pas la prendre en France surtout publiquement et lui interdit donc de participer y compris gratuitement à des conférences pendant quelques années encore.

    •  » rémunéré est une tradition anglo-saxonne  »
      Raison de plus pour l’imposer à 80%! Qu’il ne lui reste juste de quoi payer son voyage de retour, ce sera largement suffisant!!!
      Un ami qui lui veut du bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *