Les Béarnaises de Paris


Capture d’écran 2013-06-22 à 08.55.07Elles sont deux, Aurore et Laure, et ont décidé d’animer la communauté béarnaise de Paris, dans le cadre d’une association, crée début 2012 : « Les Béarnais de Paris ».
Il leur faut plein d’énergie pour faire « monter en puissance » leur jeune association mais le succès ne s’est pas fait attendre. Après un an d’activité, déjà beaucoup de satisfactions après les premières et éclectiques animations, entre la découverte du Paris d’Henri IV, des soirées « Section », des veillées avec les Ossalois de Paris ou encore la présentation d’une pièce de théâtre : « Fantaisie à deux personnages pour apprivoiser le vaudou béarnais ». A propos, pourquoi ne pas aussi faire découvrir le « vaudou béarnais »…  aux Béarnais du Béarn ?

AltPy – Comment et quand vous est venu l’idée de lancer les « Béarnais de Paris  » ?
Aurore et Laure – L’idée nous est venue courant 2011 en discutant du Béarn qui nous manquait, ici, à Paris. Nous y vivons depuis une dizaine d’années. Nous avions toutes les deux en tête de trouver un moyen de rassembler des Béarnais lors de manifestations et aussi de faire connaître un peu plus notre région d’origine. L’idée a fait son chemin et s’est concrétisée par la création d’une association loi 1901 les Béarnais de Paris. Les associations existantes, à côté desquelles nous coexistons amicalement, ne convenaient pas réellement à ce que nous souhaitions mettre en place, à savoir proposer nombre d’événements très diversifiés. Début 2012, l’association était créée.

AltPy – Quel accueil a eu votre initiative ?
Aurore et Laure – L’accueil a été fabuleux, très enthousiaste. La presse s’est très vite intéressée à notre initiative, ce qui nous a permis de nous faire connaître rapidement. Grâce à ce coup de pouce et à notre propre communication sur les réseaux sociaux notamment, beaucoup de Béarnais de tous âges ont très vite adhéré. Ils nous ont dit qu’ils étaient heureux de se retrouver lors d’événements festifs, culturels ou sportifs ayant pour point commun le Béarn et nous remercient pour notre action. Nos adhérents sont enchantés et viennent de renouveler leurs adhésions. D’autres nous rejoignent régulièrement. Certains non-Béarnais adhèrent également, amoureux de la région ou souhaitant participer aux activités que nous proposons. Nous avons également été contactées par des institutions et des entreprises qui souhaitent participer à la dynamique créée autour du Béarn.

AltPy – Quel ont été les temps forts des derniers mois ?
Aurore et Laure – En janvier dernier, nous avons présenté la pièce de théâtre des Dames de Fumée « Fantaisie à deux personnages pour apprivoiser le vaudou béarnais », suivi d’une collation. Nous avons organisé plusieurs rassemblements dans un pub parisien pour supporter la Section Paloise. Et surtout, le plus gros temps fort, a été la visite du Paris de Henri IV avec un guide conférencier excessivement intéressant et réalisée sur mesure pour nos adhérents. La visite a affiché complet et nous la renouvellerons certainement l’année prochaine.

AltPy – Quelles animations avez-vous prévu dans les mois à venir ?
Aurore et Laure – Cette semaine, nous organisons notre pique-nique annuel, au square du Vert-Galant. Nous continuons à relayer les initiatives d’autres groupes qui ont pour point commun le Béarn et Paris. Ainsi comme l’année dernière, nous donnons rendez-vous place des Vosges pour une veillée de chansons béarnaises avec nos d’amis Ossalois de Paris : Lous Arricouquets. Actuellement, nous sommes en train de préparer pour l’automne une conférence autour de Pierre Bourdieu, avec le soutien de la Maison de l’Aquitaine.

AltPy – Quelle image a le Béarn pour les Parisiens ?
Aurore et Laure – Les Parisiens ne connaissent pas le Béarn pour la plupart. Certains connaissent Pau au moins de nom, mais ne savent pas que la ville est rattachée au Béarn. On doit leur parler du Pays Basque pour qu’ils situent un peu mieux. C’est aussi un des axes de l’association. En plus de rassembler les Béarnais exilés, nous souhaitons faire connaître la culture béarnaise et contribuer à ce que le Béarn soit plus visible.

AltPy – Les Basques et Bigourdans ont-ils aussi leur association sur Paris ? A quand des animations en commun ?
Aurore et Laure – Les Basques, les Bigourdans, les Landais, et plus largement les Gascons mais aussi les Toulousains, les Aveyronnais. Nous sommes en contact avec certains pour organiser un événement festif tous ensemble. Nous nous croisons de temps en temps lors des Apéros des régions. Les Toulousains de Paris nous ont invités à de nombreuses reprises pour leurs événements.

AltPy – le mot de la fin…
Aurore et Laure – Les Béarnais de Paris sont une formidable aventure. Cela nous demande du temps, beaucoup d’énergie mais quelle satisfaction de retrouver nos adhérents régulièrement et de les voir reconnaissants du travail accompli. Si nous continuons à croître, il nous faudra impliquer davantage de bénévoles pour fonctionner. Notre histoire ne fait que commencer…

– propos recueillis par Bernard Boutin

Contact : Association Les Béarnais de Paris
76 boulevard de la Villette
75019 Paris
Renseignements :
06 20 28 16 24 / 06 64 34 16 11

http://www.bearnaisdeparis.org/

bearnaisdeparis@gmail.com

Comments

  1. Chez Karouge
    Nous répondons tardivement à votre commentaire.
    Vous semblez considérer que les associations régionales à Paris ne sont là que pour cultiver un entre-soi, superficiel, autour de la bonne bouffe et du bon vin. Nous serions condamnés à nous couper du territoire d’origine. La nôtre a de plus, pour vous, le double handicap d’être animée par deux jeunes et qui plus est des femmes !
    Comme beaucoup d’exilés sur Paris, nous y sommes venues par nécessité professionnelle : notre territoire ne permet pas toujours de trouver un premier emploi alors que nous y avons grandi et y avons été formées. C’est un regret, comme celui d’en être aussi éloignés, éloignement accentué par le réseau des transports.
    La création de cette association répond à notre envie de nous en rapprocher. Parmi nos modestes ambitions, nous essayons de faire connaître un peu plus le Béarn auprès des Parisiens et de créer des liens entre le Béarn et Paris. Comme beaucoup de Béarnais à Paris, nous aimerions même y retourner un jour!
    Non il ne s’y passe pas rien (même s’il n’a pas d’événement culturel de l’ampleur de ceux des villes que vous citez, très lointaines du Béarn d’ailleurs ?!) et nous découvrons au quotidien de nombreuses initiatives à valoriser.
    Nous n’en sommes qu’au début et nous espérons que ces liens se renforceront.

    Nous restons disponibles pour échanger avec sur ces sujets et connaître vos propositions. Au plaisir de vous accueillir lors d’une de nos animations.

  2.  » Notre histoire ne fait que commencer… », certes, mais c’est une histoire qui se répète. Combien de béarnais ai-je connus qui vivent toujours, à l’heure actuelle, à Paname ? Sans doute sont-ils plus nombreux que les auvergnats, désormais. La province, à Paris, ressemble étrangement aux  » immigrés » qui se réunissent et s’entraident pour pallier leurs difficultés. Puis, ensuite, s’inscrivent à part entière dans la vie de la capitale. Parce qu’en province, il ne se passe rien Mais cela change, sérieusement. A voir ce qu’offrent culturellement Montpellier, Marseille, Aix, Sète
    Enfin, tant que ces jeunettes savent où commander le Jurançon, laissons les vivre regroupées autour d’un bon verre, avec galanterie et sans mignardises (ça fait grossir).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s