Dépêche AFP (Agence France Pau) – Hollande au quartier du 14 Juillet

« Vous savez qui je suis ? » demande le président de la République Française, François Hollande, à 20 élèves médusés, les yeux écarquillés et les oreilles grand ouvertes en déboulant dans la classe des CE1.

La scène s’est déroulée aujourd’hui à la petite école Léon Say, rue Jacques Terrier à deux pas de la rue du 14 Juillet à Pau. Serge Renner, le directeur, sourit et demande aux élèves de se lever de leur chaise. « Vous êtes le président de la République Française ! lui répond un gamin tout content en levant le doigt. – C’est bien ça, petit ! Et je viens tout droit de l’Elysée vous rencontrer mes chers enfants dans votre école Léon Say voyez-vous ! »

Scène quelque peu surréaliste qui fait sourire les députés Martine Lignères-Cassou et David Habib présents dans la classe.

« Vous êtes François Gruyère, le têtard à lunettes ! » lance soudain un gosse plus malin que la moyenne. Fou rire général ! Le président, toute la classe est pliée de rire et il ne peut plus dire un mot !

Martine et David se regardent en souriant. « Oui, voilà, c’est bien ça ! Et voici Aurélie Filippétti, ma Ministre de la Culture ! arrive-t-il à dire au bout d’un moment

Elle est drôlement mignonne votre ministre ! lance un autre élève.

Et en plus elle est intelligente ! » répond du tac au tac François Hollande tout sourire, sans se démonter.

J’ai rencontré ce matin le brillant écrivain Jean-François Le Goff, je suis sûr que vous étudierez plus tard ses poèmes dans votre école ! » annonce-t-il aux enfants du quartier du 14 Juillet de Pau.

Le président souligna aux journalistes présents quel moment de bonheur il a passé avec les enfants de l’école Léon Say, Casimir Dos Santos, habitant du 14 Juillet, nos députés et les femmes du foyer.

– par Jean-François Le Goff

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne / 5. Nombre de note :

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

3 commentaires

  • Sauront-ils, en plus des plaisanteries qu’ils auront entendu, qu’ils ont vu le seul Chef d’État européen à avoir eu le courage de « se positionner à l’égard du prélèvement d’organes », ce que ne fait qu’un adulte sur 10. Mais François Hollande ne savait pas qu’il visitait la « Civicon Valley », région de France ayant le plus grand pourcentage de donneurs de sang et de porteurs de carte de positionnement, et dont le parrain est Tony Estanguet, notre triple médaillé d’or olympique.

  • J’attends avec impatience la venue ( un XIV juillet) du Général Cornuto et du pape François à l’église du bout du pont ( http://www.diocese-bayonne.org/spip.php?article684), l’un pour célébrer la grand messe, l’autre pour s’y marier (avec le mécano de la rue Terrier, vous savez JMLF, celui qui ressemble à « Bluster » Keaton).
    Il est vrai qu’avec ces grosses chaleurs…

  • Il est vrai qu’avec ces grosses chaleurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *