Dénomination du future stade nautique de Pau

0
(0)

Le nom du futur stade nautique de Pau ne plait pas à tout le monde. Jean-François Le Goff s’adresse à Madame la Maire de Pau

Madame la Maire,

J’ai lu dans la presse qu’un sondage indique que 52,9 % de personnes s’étant exprimées trouvent le nom « stade nautique Pyrénéo » pas du tout original. Personnellement, je  me rallie à elles et pense même que vous devriez changer ce nom ridicule avant l’ouverture effective de cette piscine. Pourquoi ?

D’abord je trouve que ce nom ne fait pas du tout penser à l’eau ou à un complexe aquatique à Pau mais à nos montagnes de toute évidence; il peut faire penser à la rigueur aussi, à une marque d’eau minérale ou un club de marche ou de loisirs…

Bon d’accord dans Pyrénéo, on entend « Pyrénées eau », quel fantastique jeu de mot ! On pense à Caliçéo aussi, mais ce complexe n’a rien à voir avec cet établissement. 17 personnes ont décidé ainsi ce nom pour ce stade nautique donc elles gagnent forcément (!) mais je crois que la démocratie participative ne peut se résumer à des votes, ce serait trop facile. 

Avez-vous consulté un lexicographe, un écrivain ? Le hasard fait mal les choses des fois aussi et, peut-être, sommes-nous trop fiers de nos Pyrénées et voulons les mettre à toutes les sauces ? 

Il ne faut pas confondre non plus le boulevard des Pyrénées avec une piscine, je crois, et on ne va pas faire venir de toutes les Pyrénées du publique, de l’Espagne parce que ce complexe s’appellera Pyrénéo. Ce complexe va coûter 20 millions d’euros, investissement énorme quand même, ce serait bien qu’il ait un nom plus original, même… allons osons ! représentatif d’une piscine ici, à Pau : il faut que les entrées suivent pour que le coût du billet ne soit pas trop élevé (et les futurs impôts) et développer la natation, un des meilleurs sports qui soit, serait une bonne chose. Or le nom « stade nautique Pyrénéo » n’incite pas du tout à y aller franchement. Alors autant choisir un meilleur nom, plus évocateur surtout !

Personnellement,  j’ai proposé Aquapau car il allie les deux dimensions essentielles requises et il est standard (il fait penser aussi à Accapoulco), je ne dis pas que c’est le meilleur, loin de là, et je ne suis qu’un petit conseiller de quartier mais je dis que nous devrions plus nous creuser la tête, faire marcher un peu plus nos méninges pour l’avenir de ce complexe aquatique… déjà un peu compromis. A vos stylos citoyens !

Veuillez agréer, Madame la Maire, mes meilleurs sentiments.

Jean-François Le Goff,
conseiller de quartier du 14 Juillet et écrivain public.

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

28 commentaires

  • 1 er au hit-parade des articles les plus du site, ouahhhhh : merci de tout coeur !!! Cela prouve que vous vous intéressez même au nom du stade nautique à Pau, au sport, aux jeunes (et aux moins jeunes), à la région quoi. Oui, c’est très important tout cela ! Bravo chers LMG (lecteurs modestes et géniaux) !!!

  • O0uahhhh !!!!…. Il y a des personnes bien barrées dans le coin (des poètes qui parlent d’Oscar, de vers, enfin à côté de la plaque) … mais l’histoire n’est pas du tout marrante et le contribuable risque d’y laisser des plumes ! On vous offre un espace de débat et vous en faites une tribune pour vos écrits… quel dommage, citoyens !

  • ce serait bien d’enlever les fautes d’orthographe du titre..

  • Depuis une bonne cinquantaine d’année des voix prêchaient dans le désert pour dire qu’un STADE NAUTIQUE, conformément à l’étymologie, est une endroit où on pratique des activités NAUTIQUES, c’est à dire qui ont trait à la NAVIGATION et non pas à la NATATION !!!!! Le Stade des Eaux Vives est donc une sorte de stade nautique ! Mais une piscine aussi grande et sophistiquée soit-elle ne peut être baptisée Stade nautique. Quand à Pyrénéo , on peut le garder, la faute est vénielle en regard de la précédente

  • « Personnellement, j’ai proposé Aquapau… »
    Quelle originalité, en effet !!
    « … (il fait penser aussi à Accapoulco) »
    C’est certain qu’évoquer Accapoulco à Pau c’est beaucoup plus pertinent que d’évoquer les Pyrénées.

    • Y’en a mare de tous ces noms de merde. Idélis, Flexilis, PPP, etc de tout cette publicité excessive. « Stade nautique », ça suffit, ou reprendre le nom complet, que j’ai oublié. Pour les lignes de bus simplement: « n°1 », « n°2 » etc.

      • Je suis un peu d’accord sur les noms à la noix et inutiles. « Stade Nautique Municipal » c’était très bien.
        Mais a contrario, pas de quoi faire non plus toute une histoire pour un nom qui (pour une fois) n’a pas dû coûter grand-chose.

        • Le choix annoncé est un non-évènement (alors qu’il en eut été différemment avec le nom d’un personnage) , même avec la justification(?) rapportée par le journal La République: « Nous avons voulu nous inspirer de notre histoire – beaucoup d’histoires d’amour sont nées ici pour nombre d’entre nous – et du site pour baptiser cette piscine » expliquait la députée-maire  » . Inspiration un peu courte car quel rapport? Avec toutefois un avantage pour le futur: personne ne s’offusquera quand il sera rebaptisé.
          Cependant le nom retenu « Pyrénéo » n’est pas très astucieux puisque (selon les moteurs de recherche « internet » ) il serait déjà déposé/utilisé notamment pour un vin , un constructeur de piscine, un parcours sportif de randonnée pyrénéennes et pour des guides touristiques associés à un guidage GPS .

          • « Le choix annoncé est un non-évènement  »
            Et bien tant mieux. Je ne vois pas pourquoi le nom de baptême d’une piscine devrait être un évènement.

          • Non justement, la mairie en a fait un évènement, et tout a été fait pour en faire l’ évènement de la rentrée. Impossible à qualifier autrement avec la présentation et l’organisation faites par les services de la mairie.
            Pour preuve le battage fait par la mairie pour convier à cette « révélation » et l’organisation avec dévoilement d’une bâche imprimée « qui sera recyclée dans le cadre du développement durable », avec remise de cartes d’accès gratuits puis vin d’honneur, petits fours.et distribution d’une serviette-souvenir aux 200 visiteurs
            http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2013/08/30/le-stade-nautique-pyreneo-ouvrira-en-juin-2014,1151510.php

          • Si vous appelez ça un évènement, vous n’êtes pas difficile.

  • Franchement, si les conseillers de quartier n’ont pas autre chose à proposer que ça..
    Bon puisqu’il faut se prêter à l’exercice, je propose :
    STADE NAUTIQUE DES MILLIONS ENGLOUTIS

    • Vous trouvez qu’il est anormal qu’une agglo comme Pau ait des piscines, EP ? Ca fera 3 piscines de 25m (Lons, Billère (qui est minuscule), Péguilhan) et une de 50m (Pyreneo) : quel luxe ahurissant pour 150.000hab. en effet !

      • ce n’est pas ce que je dis PierU, mais à mettre des millions, ceux-ci auraient été plus utiles dans le quartier des halles par exemple, car la portée économique et sociale est bien plus importante. Il serait temps de publier réellement ce que nous coutent les infrastructures sportives, comme le stade d’eaux vives, ou la piscine Pyreneo, pas seulement en investissement mais en cout récurrent..

        • Si la mairie n’avait pas décidé de construire une piscine, on lirait aujourd’hui des commentaires enflammés sur l’incompétence et l’imprévoyance des élus qui n’auraient fait alors que le parc de piscines paloises arrivait à bout de souffle (Plein Ciel et Canetons ne tiennent que par des rustines, je rappelle), que depuis plusieurs années clubs et scolaires ne peuvent pas avoir les créneaux dont ils ont besoin, etc…
          Il est regrettable que le projet de rénovation du quartier des halles ait pris tant de retard, mais jusqu’à preuve du contraire cela n’a pas grand-chose à voir avec la piscine et les raisons principales ne sont pas financières.
          Et je ne vois pas comment vous pouvez mettre sur le même plan le stade d’eaux-vives, équipement de type éléphant blanc dédié à la pratique d’un sport confidentiel et n’intéressant qu’un petite minorité, et une piscine municipale qui répond à une pratique de masse. Même si dans les deux cas la transparence financière serait souhaitable, et là dessus je vous rejoins totalement !
          Une analyse critique du coût de la piscine ( http://forum.lespatouspalois.fr/viewtopic.php?f=25&t=993 ), et de la possibilité qu’il y aurait eu à en faire une moins chère pour le même service rendu, est plus intéressante. Mais ça demande un peu plus de travail qu’un simpliste « STADE NAUTIQUE DES MILLIONS ENGLOUTIS ».

          • D’accord avec EP.
            Oui, les piscines paloises sont insuffisantes et vieilles (pour autant la grande piscine de Tarbes est du même âge et « ils » se débrouillent pour la faire tenir quand même).
            Pour autant, la priorité devait être donnée aux halles, même s’il n’y a pas assez de créneaux pour les scolaires, ils auraient fait autre chose, tant pis. C’est toute l’économie du CV et tout le CV qui en dépendent. Et ce choix aurait été tout à fait défendable et de toutes manières aurait dû être fait.
            Mais entre l’économie et les loisirs, ces apparatchiks bobos choisissent toujours les loisirs. De plus, la piscine elle-même, MLC a méprisé l’idée de panneaux solaires thermiques alors qu’il s’agit objectivement d’un meilleur choix (fait à Billère d’ailleurs).

          • A qui que soit la faute, le fait EST que les piscines Plein Ciel et Canetons sont désormais au bout du rouleau et multiplient les pannes et périodes d’arrêt technique. Construction au rabais et/ou manque d’entretien depuis 30-40 ans je n’en sais rien (sans doute les deux) mais la situation est ce qu’elle est. Rénover ou simplement faire tenir ces deux piscines obsolètes aurait coûté fort cher pour au final avoir moins de capacité qu’avec la nouvelle piscine : ici la rationnalité à moyen terme était bien de construire une piscine neuve.
            Par ailleurs l’affirmation selon laquelle les Halles ne sont pas faites à cause de la piscine est totalement gratuite et non argumentée, et la répéter ne la rend pas plus vraie. La ville avait a priori les moyens d’entamer les deux chantiers, et le report continu de celui des Halles a bien d’autres raisons.

          • Oui, en fait, tu as sans doute raison. Il me semble que la ville possédait une capacité d’endettement suffisante pour réaliser ces 2 projets.

          • Contribuable Palois

            Rêveur « la ville possédait une capacité d’endettement suffisante pour réaliser ces 2 projets. » . La capacité ne suffit pas, encore faut-il que les prêteurs soient là.
            Ce n’est plus le cas comme M Lavignote l’avait dit à demi-mot en présentant le budget 2013: les « règles prudentielles » imposées aux banques (notamment ratio prêts/capitaux propres) ont profondément changé. Résultat au moment de la préparation du budget : les différentes banques sollicitées par la mairie n’acceptaient plus de couvrir au total que la moitié du budget d’investissement envisagé. D’où les reports et les abandons (provisoires?) actés dans le budget primitif 2013, avec un total d’investissements ramené à 33 millions, à comparer aux 67,6 millions de 2012 , cf. les documents synthétiques établis par la Ville
            http://www.pau.fr/570-budget-2013.htm
            http://www.pau.fr/193-budget-2012.htm

          • @CP: ?? je lis dans un des liens proposés: « La Ville de Pau affiche un niveau d’investissement élevé en 2013 avec 35,6 M€, après un record historique de 38,4M€ réalisé en 2012 ».

          • Contribuable Palois

            Rdv vous écrivez  » je lis dans un des liens proposés: « La Ville de Pau affiche un niveau d’investissement élevé en 2013 avec 35,6 M€, après un record historique de 38,4M€ réalisé en 2012 » « . Certes mais « record 38 M en 2012 » c’est la présentation politiquement correcte de l’Adjoint, qui omet de rappeler qu’en 2012 les investissements effectués ont été largement inférieurs à ce qui était prévu au budget voté, avec des projets « emblématiques » revus/abandonnés/tombés/différés en cours d’année (Halles-République, Miséricorde, les Messagers, Ferme du goût, Couvent Lamote, etc) et que le fonctionnement lui s’est envolé de plus de 10 millions.
            Le détail figure au compte administratif 2012 (=comptes certifiés de la réalisation) non diffusé malheureusement sur le site pau.fr .
            cf les 2 liens proposés: de 2012 à 2013 les budgets primitifs (=prévisionnels) sont descendus de 164 à 147 millions avec des frais de fonctionnement en hausse de 17 millions d’une année sur l’autre. Ceci explique cela.

          • Je crois que la première version de budget 2012 n’était simplement pas sérieuse…

  • …une marque protégée qui ne prend pas l’O d’Oscar, mais qui aime faire le pont . Ce dimanche, à Barèges, vu (centre thermal) : « CieléO »…(quand on voit Barèges, on hésite sur de telles appellations)
    Le général Le Goff nous propose un « Aquapau », (la musique brésilienne lui stringule le swing), d’autres ont dû proposer mille noms dans le seul but d’obtenir une dizaine d’entrées gratuites, un Bingo auquel leur idée restera à jamais attachée. Ils ont gagné, félicitons-les.
    Personnellement, Oscaropolisseaux (sigle OooO) m’aurait bien plu. Mais le nom est également protégé, c’est celui de la piscine qu’Oscar construit dans son petit jardin. Nous ratons de grands moments historiques mais savons noyer les poissons (d’eau douce, avec des factures salées). Georges, à votre canne à pêche, avec un texte en vers lors du prochain article!
    -« tu te baignes où, c’t tété?
    -« ben, à Oscaropolisseaux (OooO), tiens !
    -« wouah mec, je savais pas que tu pouvais placer trois mots sans te planter !
    -« normal, mec, j’ai appris à nager au clair de lune, en plein hiver !
    -« tout seul ?
    -« Eh non, eh ! RDV donnait des cours et avec sa théorie de la géothermie et des parasols qui récupèrent la chaleur diurne pour réchauffer l’eau en nocturne, on a flotté comme des bouteilles plastique sur le canal du Midi.
    -« Ouaf ! Oscaropolisseaux (OooO) c’est top ! Et Martine, elle y va aussi ?
    – » vas lui demander ! »

    • « Georges, à votre canne à pêche, avec un texte en vers lors du prochain article! »
      Cela mérite réflexion; il m’arrive en effet de faire des articles envers et contre tous! Par contre, en vert, cela ne me pose aucun problème; en vers c’est moins sûr, il faudrait que les souliers de vair de Cendrillon m’inspirent.
      En attendant, avec ma canne à pêche, je vais aller chercher des vers dans mon terreau et je boirai un verre à votre santé.
      Bonsoir.

  • « Le nom du futur stade nautique de Pau ne plait pas à tout le monde. »
    Parce que vous pensez pouvoir trouver un nom qui plaira à tout le monde?
    Bon courage!

  • Dans la droite ligne du gnan-gnan style, après le PPP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *