Pétarades…

0
(0)

hollande obama syrieSur l’échiquier international, François Hollande tient a peu près la place que tenait le pétomane dans les spectacle des cafés-concerts. Chacun a l’encens de ses moyens ! C’est pourquoi ses déclarations de va-t-en-guerre doivent être prises pour ce qu’elles sont. Il ne sera pas cependant désavoué comme Cameron, son complice en servilité, vient de l’être par les siens, car l’assemblée socialiste, devenue la chambre des invertis depuis le mariage pour tous, n’a plus grand-chose à voir avec ce qui restait de cocardier dans l’ancienne S.F.I.O.

En effet, un des premiers actes de Hollande parvenu au pouvoir, fut d’inaugurer la plaque en mémoire des victimes Arabes de la répression à Paris, le 17 Octobre 1961. Pour les besoins de la cause, les médias à la botte , avaient multiplié par cent le nombre des victimes établi par l’enquête, ce qui donnait un peu plus de consistance à la version du crime contre l’humanité. On oublia du coup les gendarmes et policiers abattus dans le dos par ceux qui avaient organisé la manifestation. On oublia de même le socialiste Mitterrand qui proclamait : « La seule négociation, c’est la guerre ! » et qui fit guillotiner 45 émeutiers . On oublia même que c’était Guy Mollet qui avait envoyé le contingent en Algérie pour la « sale guerre » ! Alors, sans même parler de la normalisation des sodomites et des saphiques, oui ou non, le parti socialiste actuel n’est-il pas celui de l’inversion ?

Il est aussi celui d’une prétention qui fait que le pétomane se prend pour une canonnière. Bien que la commission d’enquête sur les armes chimiques en Syrie n’ait pas rendu ses conclusions, Obama a décidé qui était coupable, et Hollande qui flotte dans le bas de son pantalon en a reçu les effluves inspirés ! Il y a pourtant quelque chance que les deux baudruches se dégonflent et que l’on n’assiste pas aux héroïques combats de nos « Mystères » avec les Soukhoï russes, qui ont stupéfié les spécialistes au dernier Salon du Bourget. Et oui, le ciel de Syrie n’est pas celui du Mali, et les croix de guerre aériennes y coûteront plus cher ! Car ceux qui prennent les informations Russes on pu entendre Poutine déclarer que si la conjuration Hollandobamanesque attaquait la Syrie, l’Arabie Saoudite en premier lieu, base de tous les complots islamiques, serait rayée de la carte.  Il n’a pas parlé de « second lieu », estimant que l’avertissement, étayé par ses fusées intercontinentales, était suffisant.

Un mois avant que l’on ne découvre le massacre par les armes chimiques, Obama avait averti que leur emploi était la ligne rouge à ne pas franchir. C’était le temps qu’il a peut-être fallu au Pentagone pour livrer les bonbonnes de gaz à la rébellion. L’Angleterre n’a pas voulu être complice de l’ultime saloperie. Et les mercenaires Islamo-Yankees se débrouilleront sans elle. Tout de même les médias ont annoncé aux Etats–unis d’immenses manifestations contre la guerre, et précisé qu’en France 65 % des consultés refusaient de voir nos soldats se faire tuer pour la cause. Laquelle cause au fait ? Celle de péter plus haut que le coccyx ?

Mais le parti socialiste étant devenu le parti qui fait « Prout », cette ambition me paraît tout à fait à la mesure de son gouvernement…

– par Alexis Arette

29 Août 2013

crédit photo : http://zebuzzeo.blogspot.fr

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

8 commentaires

  • « Car ceux qui prennent les informations Russes ont pu entendre Poutine déclarer que si la conjuration Hollandobamanesque attaquait la Syrie, l’Arabie Saoudite en premier lieu, base de tous les complots islamiques, serait rayée de la carte. »
    Merci de préciser cette phrase en donnant la date et le support de cette information (presse écrite et/ou radio et/ou télévision) et si possible lien pour la retrouver dans Internet. Sinon ce vous affirmez est de la désinformation.

    • Vu la teneur de l’article, haineux à souhait, on ne s’en étonnera pas. Je ne sais pas si Hollande est un pétomane, mais les odeurs dégagées par A.Arette sont assez incommodantes également.
      A accepter tous les articles, on tombe bien bas.

      • Vous avez raison PierU mais exercer une censure n’est pas si évident que cela.

        • C’est vous-même (A@P) qui vous mettez en difficulté en refusant d’assumer une ligne éditoriale et en annonçant que vous acceptez toutes les publications : effectivement dans ces conditions tout refus peut être suspecté de censure (réelle ou ressentie).
          Mais « Le Monde » (par exemple) ne publie pas le premier article ou la première tribune venue : est-ce de la censure ?

      • Nous recevons de nombreuses propositions de M. Arette. Pour une fois nous en avons laissé passer une. Cela donne à chacun l’occasion de juger sa prose…

      • Toutes les sensibilités doivent pouvoir s’exprimer, dans le cadre légal bien sûr; pour moi, il n’y a rien de pire que la censure. Débattez et défendez vos idées, mais ne censurez pas; c’est le contraire de la liberté.. L’auteur n’est peut-être pas de ceux qui vous plaisent, mais il a le mérite de ne pas avancer masqué.

        • EP : « Débattez et défendez vos idées »
          Voyons voir :
          « pétomane »
          « chambre des invertis »
          « sodomites et saphiques »
          « qui flotte dans le bas de son pantalon »
          « ultime saloperie »
          « le parti qui fait « Prout » »
          En fait il est très pipi-caca, notre ami Arette 🙂 !
          Si c’est là votre conception du débat d’idées, EP, c’est peu dire qu’on n’a pas la même.
          L’auteur est ici pamphlétaire. Pourquoi pas, c’est un genre qui a ses lettres de noblesse, et A.Arette écrit assez bien. Sauf que cela n’a rien à voir avec un débat : l’auteur d’un pamphlet ne cherche pas à débattre et encore moins à échanger, mais à balancer un coup de poing littéraire dans la tronche de ses adversaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *