Pau Municipales 2014 : Préalable "citoyen" pour "Martine et François "

0
(0)

arton6147Ni Martine Lignières-Cassou, ni François Bayrou ne sont candidats officiellement à ce jour pour l’élection municipale de 2014 à Pau. Si l’un et/ou l’autre venaient à le devenir, il leur faudrait clarifier de suite leur position par rapport au cumul des mandats, sans quoi les électeurs risquent fort de se détourner d’eux.

A partir de 2017, la loi sur le cumul des mandats devrait devenir effective. Si Martine Lignières-Cassou ou François Bayrou venaient à être élu en mars 2014, ils auraient trois ans après leur élection afin de choisir, pour l’une, entre son poste de maire et de députée nationale et, pour l’autre, entre son poste de maire et de député européen.

Car si on sait Martine Lignières-Cassou en situation de cumul « grave », on aurait tort d’oublier que dans l’hypothèse où François Bayrou venait à devenir Maire de Pau en mars, il pourrait fort probablement être la tête de liste du MoDem aux élections européennes deux mois plus tard, en mai et donc redevenir député.

En 2017, l’un ou l’autre aurait alors à démissionner de son mandat de maire ou de son mandat de député. S’il s’agissait du premier, on peut légitimement se demande à quoi bon élire un maire pour seulement trois ans ! Une période trop courte pour initier quoi que ce soit quand on sait le temps nécessaire pour mettre en marche une nouvelle équipe municipale, pas forcément en phase avec les lourdeurs administrative de la fonction territoriale.

Un préalable « citoyen » s’avère donc nécessaire pour « Martine et François  » : nous dire, s’ils sont candidats à la Mairie de Pau pour un mandat de 3 ans ou de 6 ans.

– par Bernard Boutin

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

23 commentaires

  • une question de béotien, quel(s) avantages pour une commune d’élire un maire qui n’est pas dans la commune et qui ne la connais pas… surtout en Béarn

  • En son temps, j’avais réalisé une intéressante interview sur André Duchateau :
    http://www.alternatives-paloises.com/article.php3?id_article=4319

    • Elle démontre le sérieux du personnage et sa connaissance en profondeur des dossiers.
      Comment peut on sérieusement prétendre que sa candidature est une blague?
      Parce qu’il n’est pas énarque?
      André Duchateau a fait un parcours qui force l’admiration.
      Il fera un très bon maire.

      • Notre ami Bruno Laborde, ex Valérie Cham, a la chance d’être entouré(e) de personnes exceptionnelles : avant MLC, maintenant Duchâteau… La cellule PS de Pau est le creuset du monde, en quelque sorte.

        • PierU votre perspicacité serait confondante si elle ne s’appuyait pas sur des présomptions…
          Il est légitime pour Valérie comme pour moi de porter une parole.
          Ce blog nous a bassinés avec le non-cumul des mandats.
          Allez vous enfin reconnaître que Martine s’est mise en cohérence avec ce principe?
          Et nous reconnaissez vous le droit de nous exprimer?

          • Pas de problème, Valérie : même ceux qui n’ont rien à dire ont le droit de s’exprimer. Surtout si ils sont méritants, car le mérite c’est important. Et méritante vous l’êtes assurément ! Qui d’autre que vous accepterait ce travail obscur mais opiniâtre consistant à écumer les forums depuis tant d’années pour y porter la parole de la cellule ?? Tel un témoin de Jéhovah virtuel et solitaire, jamais découragé par les sarcasmes et les portes claquées au nez, vous frappez inlassablement à nos écrans pour le salut de nos âmes politiques, car le jour de l’élection dernière, seuls ceux qui auront cru en MLC André seront sauvé.
            Remarquable.

          • PierU c’est Bruno qui vous répond, pas Valérie qui ne manquera pas certainement de se manifester, c’est son problème.
            Vous vous cachez comme moi derrière un pseudo et n’avez donc pas de leçon a donner.
            J’ai le droit de trouver remarquables ceux qui trouvent que je n’ai rien a dire, c’est la règle du genre.
            À plus
            Bruno

          • J’en prends note, Valérie !

  • Je suppose que la piste A.Duchâteau pour remplacer MLC est une blague.
    Le point positif du retrait de la course de MLC est qu’il ouvre la voie à la venue sur Pau à des personnalités qui aient plus d’envergure que les candidats actuels et qui ne soient pas issue du système Labarrérien. Que ce soit au PS (à moins qu’ils tiennent vraiment à perdre l’élection) ou en face (le risque d’une défaite face à une MLC bien en place étant écarté). On parle d’Habib, qui n’est pas forcément ma tasse de thé

  • Martine avait un boulevard devant elle.
    Sa décision est d’autant plus courageuse.
    Devancer la loi sur le non-cumul et préparer une nouvelle génération.
    Elle aura courageusement mis fin aux paillettes et au clientélisme qui ont marque l’époque Labarrere.
    Au risque assume de se rendre impopulaire car il est plus difficile de dire non que oui:
    oui a un job de complaisance, a un logement et j’en passe….
    Elle aura remis la ville en état de marche pour le 21ème siècle et j’espère que son successeur saura maintenir le cap.
    Lui rendre hommage pour cela serait la moindre des choses.

  • Yves Urieta a donc toutes les chances d’être le prochain maire de Pau, en tout cas c’est que je lui souhaite en tant que membre de son comité de soutien. Rejoignez-nous ! Et venez à notre grande fête de rentrée !

  • L’info de ce mardi 3 septembre :
    « Martine Lignières-Cassou ne se représentera pas » (source la Rep)
    C’est à lire ICI

    • Une évidence!
      Il en sera de même pour FB. Son regard reste fixé sur les présidentielles avec au passage les élections européennes, indispensables pour lui et pour ses ambitions présidentielles.
      Il fera comme à son habitude des listes avec des personalités susceptibles de l’aider dans sa quête du Graal, placées en position éligibles, ainsi que ses proches (il faut bien avoir des revenus sérieux…)
      Avec un score audessus de 5% il se replacera dans la course à l’Elysée car aujourd’hui il n’existe plus politiquement.

    • Sage décision de sa part dont il faut saluer le courage !

      • MLC a suffisamment nuit à la ville, tout comme toute la caste issue de Labarrère. Stade de kayak, complexe de pelote, coût démentiel de l’Elan Béarnais, non-opposition à la médiathèque démesurée etc au détriment de l’état général de la ville et notamment du CV.

  • Je vous présente mon diagnostic (qui n’engage que moi) :
    MLC va se présenter, car le PS ne peut se permettre de perdre Pau
    FB ne va pas se présenter, car une 3è défaite aux municipales à Pau enterrerait définitivement sa vie politique; Il ne peut se permettre un tel risque.

  • Certains maires de l’agglo seraient probablement « moins pire » que MLC, YU, JP, FB. Au moins soulèvent-ils les vrais problèmes: le stade de kayak pour C. Laine, l’évolution des effectifs ville+agglo pour M. Bernos.

  • Ni l’un ni l’autre ne seront candidat (en tant que tête de liste) ce problème ne se posera donc pas.
    Par contre en ce qui concerne les candidatures, c’est le grand brouillard!
    La place est aux petits calculs politiciens, les citoyens attendront…
    Il n’y aura donc pas encore une personalité capable de redresser l’agglo et la ville.

    • Daniel,
      D’où tiens-tu que ni l’un, ni l’autre vont se présenter ? C’est une info super intéressante.
      Ceci dit, je trouve que le candidat naturel à la succession de MLC, André Duchateau, est très peu présent dans les médias. S’il était le successeur à venir de la Maire, ne serait-il pas plus présent dans la Rep ?
      Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *