Les crocodiles de la mare, y en a marre!

0
(0)

en-2007-rentree-des-deputes-bearnais-a-l-assemblee_877493_490x326Les futures municipales paloises constituent un feuilleton tragi-comique qui ne profite ni à l’image de Pau, ni à celle de la démocratie.

Les ambitions de nos politiques locaux semblent ne pas avoir de limite.

Voilà donc que F. Bayrou et D. Habib montrent le bout de leurs dents pour l’élection à la Mairie de Pau. C’est un drôle de jeu qui se déroule en coulisse à coups de sondages, tractations et autres bassesses, dont nos professionnels de la politique, cumulards, élus à vie, ont le secret.

Car au bout du compte, il n’y aura qu’un élu.

Et gare au perdant !

Cela refroidit son homme, d’où ce jeu de poker menteur. Qui abattra ses cartes le premier ?

Chacun essaye de voir les cartes de l’autre, on se fait peur par personnalités interposée, on sonde les intentions des électeurs, quant aux partis politiques concernés, ils s’enfoncent dans un ridicule consternant.

Le Maire de Pau est avant tout celui qui devra remettre en marche l’agglomération paloise. C’est un emploi à temps plein, vraiment à temps plein.

C’est aussi une fonction qui demande une bonne connaissance des dossiers, il aura donc participé activement toutes ces dernières années au débat démocratique local y montrant sa compétence et sa capacité à faire des propositions constructives.

Remettre en marche l’agglomération est majeur. Il lui faudra de l’imagination, des capacités de négociateur et une vision qui ne soit pas orientée sur le seul centre ville de Pau, pour permettre l’adhésion de tous à un développement équitable de la CDAPP.

Que dites vous ? Il ne reste plus personne sur la liste?

par Daniel Sango

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

7 commentaires

  • tous les crocodiles sont prêts pour « la mairie-go! »

  • Je dis qu’un homme seul, même talentueux, n’est pas suffisant. Il faut que se dégage, durant cette campagne, une équipe avec une vraie ynamique. A ce jeu là, François Bayrou, de par son style « perso », ne part pas gagnant..
    C’est pourquoi je pense que nous devons nous intéresser durant ces élections, non pas seulement à un homme ou à une femme, mais à son équipe et aux personnes qui la composent..

  • Reste à savoir quel crocodile aura les dents les plus longues… Fidèles lecteurs du Canard Enchaîné, « la mare aux canards », c’est fini tout ça ici, vive la mare aux crocodiles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *