Salies de Béarn, la belle endormie et ses fantômes à la jambe de bois

0
(0)

Un léger souffle de vie glisse dans les ruelles, porté par de rares touristes. Le canal qui traverse la Venise béarnaise s’enfle d’un fin filet d’eau, temps de sécheresse porté par un bleu céruléen. Les bâtisses sont belles, le charme opère, calme plat à Salies de Béarn, Un prince a arrêté sa roulotte sur la place de la mairie. Son cheval mâche son picotin d’avoine en silence. Il est bien dressé, le bougre, et pas jaloux. Il laissera hennir la princesse endormie si le prince la retrouve avant minuit.

Car c’est à minuit que finissent les contes de fée et que les comptables ferment leurs livres bourrés de chiffres et de statistiques. Alors les bus redeviennent citrouilles et le prince remonte dans sa roulotte fumer un pétard en chantant : hue, mon beau cheval, une longue et belle route nous attend !

Plus tard, certains le croiseront sur la route du sel, entre Niamey et Tombouctou, enturbanné de bleu, chevauchant un magnifique chameau poussant une caravane remplie d’enfants braillards.

« Les routes du sel mythiques traversant le désert du Sahara continuent à voir passer de longues caravanes de dromadaires chargés de ce précieux ingrédient. Aux frontières du désert, dans les méandres du Niger, c’est sur la Route du sel qui serpente depuis le Mali. Au xive siècle Tombouctou « la ville aux 333 saints » accueillait 25 000 étudiants et 100 000 habitants avant d’être ensevelie par le voile du désert et de l’oubli. Elle était un carrefour important sur la route du sel. Le commerce transsaharien du sel remontant le Niger a marqué un passé brillant du commerce malien. Le Mali s’enrichit de cet or traversant Tombouctou et Bamako. Sa position centrale fait du Mali un pays de rencontres et d’échanges. » (Wikipédia)

En attendant, rendons-nous où la vie conserve encore un peu d’agréables inattendus : http://www.salies-de-bearn.fr/
photos : s@tie et AK Pô
14 10 2013
pour les images, c’est ici : http://altpyphot.wordpress.com/2013/10/14/salies-de-bearn-la-belle-depuis-trop-longtemps-endormie/

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *