Polémique ou tactique ?

0
(0)

SM fulier 2Une polémique tactique comme il en existe souvent afin d’insuffler le tourment dans le quotidien de bien des gens … celui de quelques dames aussi ayant choisi de délivrer des âmes de leur porte-monnaie d’une lourdeur dont ils sont encombrés ; des dames dont la plupart sont offertes malgré elles aux puritains comme aux quidam outranciers.

Dans ce conglomérat portant atteinte à la Foi et soulevant nombre de débats … il y a un rien de choquant et pervers dans le titre choisi par ces 343 salauds dont la référence portée à plus droite qu’à gauche (hormis le fils Bedos qui regrette son geste) leur offre bien des jouissances dont celle de se masturber l’esprit de manière intellectuelle dans le seul but d’entretenir des causes partisanes qui doucement se fânent.

Dans ce « Touche pas à ma Pute » … une telle familiarité, une telle insulte, qu’elles appellent à l’avilissement et à l’indignité sur des femmes dont la prostitution n’est pas un « métier », pas plus qu’un travail sexuel, tous deux tournés en dérision par ces quelques « salauds » !

– par Samie Louve.

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

8 commentaires

  • Un texte maladroit dans sa rédaction et surtout dans sa référence à un texte historique, qui allait forcément attirer des volées de bois vert à ses signataires. Mais qui met quand même le doigt sur un aspect du texte loi en préparation, dont l’inspiration puritaine et très retour-à-l-ordre-moral se cache assez mal derrière la (nécessaire) lutte contre les réseaux criminels de prostitution.

    • d’où mon titre bien sûr … et oui .. il reste encore beaucoup de travail à accomplir concernant la lutte contre les réseaux criminels venus souvent d’ailleurs aujourd’hui … tandis que nous vivons dans un pays qui demande à ne pas être trop bousculé dans ses petites habitudes … laissant se dépatouiller les différences comme les outrances qui en laissent plus d’un indifférents …

  • A celle bien en chair
    Nous donnant la vie
    Et leurs affectueuses envies
    Bien avant Dyonisos
    Et tant d’autres après lui
    Combien leur dictèrent
    Trés cher,
    La voie de l’infini !
    :))

  • Aux enchères de la vie
    L’envie de la chair
    Enchères et en os
    Seul Dyonisos
    Ma chère, en vit.
    (les demi haïkus débiles)
    (ne paraitra pas dans Elle » ni « Lui »…)

  • je suis bien d’accord avec vous à la condition que la petite vertu se mette à nue … et décide elle-même de ses mâles battues … 🙂

  • Je proteste :
    S’il n’y avait pas
    La petite vertue
    La vie vaudrait pas
    La peine d’être vécue

  • Le bûcher et les flammes …
    La couronne et les armes …
    Le sang et les drames
    Lorsqu’en suivant la trame
    Que de larmes versées …
    Par les femmes,
    Etreintes ou enflammées
    Ouvrières et paysannes
    Mères et partisanes,
    Quel que soit le métier !

  • Pierre Yves Coudrec

    Des causes partisanes qui doucement se fanent…
    des femmes partisanes qui, brusquement,s’enflamment
    Des partizans endiablés pour ces dames enflammées
    des femmes en torche pour brûler ces salauds de partisans
    Ohé partisans , ouvriers et paysans, c’est l’alarme
    Ohé salopards, c’est la larme…
    la larme pour éteindre les flammes
    pour étreindre vos flammes
    Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes
    Ce soir l’ennemie connaîtra le prix du sang et des larmes
    De Kristeen à Christine.
    D’ Emmanuel à Emmanuelle
    De Rouen à Montségur..
    Pierre Yves Couderc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *