Europe, budget problématique ?


PPEAlain Lamassoure, Député Européen du Sud-ouest a adressé à la presse le communiqué ci-après. Il nous a semblé intéressant de le mettre en ligne d’autant que des propos inquiétants pour la zone Euro, ont été tenus, dans le journal SUD OUEST du 6 novembre, par Pascal Kauffmann, professeur de sciences économiques, directeur du Magistère d’économie internationale de l’université de Bordeaux IV. Il commentait alors les déclarations de Dominique Strauss-Kahn lors d’une conférence faite à Séoul.

« Un premier pas a été franchi vers la solution des problèmes budgétaires immédiats de l’Union  » Alain Lamassoure  (UMP, PPE, FR)

Après le trilogue de ce 7 novembre, et à la veille de la conciliation entre les 28 ministres du Budget et  la délégation du Parlement, un premier pas a été franchi vers la solution des problèmes budgétaires immédiats de l’Union.

Les crédits de paiements nécessaires pour achever l’année 2013 en honorant tous les engagements juridiques dus cette année sont désormais assurés. Au total, il aura fallu augmenter de 11,2 milliards, soit de plus de 8%, le budget initial tel qu’il avait été contraint par les ministres du Budget. L’intransigeance sans faille du Parlement européen a bel et bien sauvé l’Europe de la cessation de paiements.

L’enjeu de la négociation sur le budget 2014 est d’éviter à l’Union de se retrouver dans une situation aussi critique dès le printemps prochain. Les chiffres acceptés à ce stade par les gouvernements obligeraient à choisir entre : le respect des engagements politiques pris au Conseil européen sur l’emploi des jeunes et les investissements d’avenir ; l’indemnisation des victimes des inondations dramatiques qu’a connues l’Allemagne ; et les aides d’urgence en faveur des victimes de la guerre civile syrienne et des réfugiés de Lampedusa. Un tel choix serait indécent. 

Aussi, le Parlement a fait des propositions précises pour financer toutes ces priorités avec un budget européen qui baisserait de 6%, pour tenir compte de l’exigence de rigueur qui s’impose à tous. À chacun, maintenant, de prendre ses responsabilités.

– mis en ligne par altpyredac

À propos AltPy Rédacteurs

Le profil rédacteur commun, pour les rédacteurs n'ayant pas un profil wordpress enregistré.

Comments

  1. Et donc ??? Toujours pas un mot sur les raisons véritables des déficits budgétaires, dans certains pays, comme la France en particulier. En parler, ce serait sans doute se mettre à mal, donc, ne rien dire… L’UMP comme le PS sont responsables de l’empilement administratif ruineux et inefficace qui sert en premier lieu… les partis, l’empilement des lois également, qui rend la Justice coûteuse (cf interview de M. Jebrane) et souvent inefficace et variable d’un juge à l’autre. Etc etc.
    A part, M. Lamassoure nous raconte qu’il s’éclate bien dans son job de député européen, que c’est passionnant, que demain grâce à l’élection d’un président de l’Europe, tout changera pour le citoyen et bla bla bla…

  2. Emmanuel Pène says:

    AL : « Les chiffres acceptés à ce stade par les gouvernements obligeraient à choisir entre : le respect des engagements politiques pris au Conseil européen sur l’emploi des jeunes et les investissements d’avenir; l’indemnisation des victimes des inondations dramatiques qu’a connues l’Allemagne; et les aides d’urgence en faveur des victimes de la guerre civile syrienne et des réfugiés de Lampedusa. Un tel choix serait indécent. »

    Que des projets flous, sans ligne politique, et pour cause, il n’y en a pas. La guerre civile syrienne est un imbroglio sans nom pour lequel la France s’est profondément trompée en soutenant des milices liées à Al Qaeda, et pour lequel l’Europe est profondément divisée. Quand aux réfugiés de Lampedusa, ils continueront de toute façon d’arriver car on a aidé à abattre en Libye le seul régime qui empêchait ces départs massifs.

    L’Europe actuelle est comme un canard à qui on vient de couper la tête..

    Enfin qu’est-ce que c’est que « le respect des engagements politiques pris au Conseil européen sur l’emploi des jeunes et les investissements d’avenir » ? On se moque du monde..

    Lamassoure vit dans ses illusions..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s