Municipales à Pau : la garbure du Chef François Bayrou

0
(0)

Garbure de François BayrouLe Béarn est le pays de la Garbure, cette bonne soupe paysanne à base de légumes, herbes et viandes du terroir, caractérisée par une longue cuisson. C’est cette recette qui nous est proposée aujourd’hui par le Chef François Bayrou, dans le cadre de la grande cuisine électorale paloise. Bien que cela puisse prêter à confusion, on évitera de dire qu’il s’agit là d’une grande « mesclagne* », car tous les ingrédients sont pesés, goûtés, et chaque instant minuté.. Il n’y a pas de place au hasard pour réussir cette bonne garbure.

Les ingrédients particuliers proposés par le Chef sont inscrits dans la recette en italique. Il peuvent être trouvés au marché des halles à Pau, même si certains ingrédients comme le Modem, sont très rares et difficiles à débusquer.

Faire tremper les haricots (les palois) la veille.

Blanchir les feuilles de chou (le Modem). Il sera plus digeste.

Remplir une marmite avec environ 3.5 l d’eau et y déposer la viande (l’UMP palois).

Quand l’eau de la marmite bout, ajouter les légumes coupés en morceaux (Thibaut Chenevière, Véronique Lipsos Sallenave et Marc Cabane) ainsi que l’ail (Patrick De Stampa) et l’oignon piqué de clous de girofle (Anne Castera).

Couvrir et laisser bouillir à feu doux.

Lorsque les haricots (les palois) sont suffisamment tendres, ajouter les pommes de terre coupées en dés (l’UDI) et le chou en fines lanières (le Modem). Poivrer et laisser bouillir à gros bouillon pendant 30 min.

Lorsque la garbure est cuite, retirer l’oignon (Anne Castéra) et la tête d’ail (Patrick De Stampa).

Déchiqueter la viande (l’UMP palois) dans la marmite afin qu’elle se mélange bien avec les légumes, au moment de servir.

Plus elle mijote et meilleure elle est.

Pour parfaire la Garbure, le Chef conseille d’y ajouter au dernier moment de la graisse de canard ou de porc (Yves Urieta). En vallée d’Ossau, on dit que cette dernière fait blanchir la garbure.

Enfin, le Chef précise que, contrairement aux idées reçues, il ne sert à rien d’ajouter du thym (Josy Poueyto) ou du frisé de milan (Michel Bernos) qui n’améliorent en rien la saveur de l’ensemble.

Ah qu’il fait bon vivre en Béarn !

Par Agathocle de Syracuse le 8 novembre 2013

* Mesclagne (en béarnais) : Mélange un peu anarchique

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

16 commentaires

  • Quel cuisinier ce Bayrou? Après avoir fait une garbure paloise indigeste et un mariage de cocus au niveau national voici maintenant qu’il se lance à la chasse aux agents électoraux pour se faire élire avec un miroir aux alouettes. En effet il vient de proposer aux agents municipaux de PAU de les associer à la mise en œuvre de son projet pour PAU. Sous entendu: pour vos propres intérêts personnels, agents municipaux de PAU votez pour moi et faîtes voter pour moi…Quel filou ce Bayrou!… il est vrai que les promesses n’engagent que ceux qui les proposent….et que l’espoir fait vivre!….

  • Un sondage vient de montrer que F. Bayrou serait en tête aux deux tours et que,d’autre part Yves Urieta par son choix pourrait aider l’un des deux candidats à l’emporter.Ce qui m’intéresse ,ici, c’est la position d’Yves Urieta. Il résulte clairement de ce sondage qu’il est hors d’état de l’emporter-ce qui est depuis longtemps ma conviction- dans cette configuration car même si il a les voix UMP et il ne les aura pas toutes, il perdra. Par contre s’il ne peut l’emporter il a un pouvoir de nuisance a l’égard de l’un ou l’autre candidat..Je dois avouer que je suis mal a l’aise avec ce pouvoir de nuisance car ce n’est pas comme cela que je conçois la politique.
    J’avais déjà été très choqué la dernière fois par son maintient pour faire chuter Bayrou et cela , de toute évidence ,pour faire plaisir a Sarkozy qu’il a trop longtemps soutenu. Il a fait, cette fois là, le jeu des socialistes. Très bien. Et cette fois?
    En tous cas il y a une chose certaine. Il faut qu’Yves Urieta soit clair avec ses électeurs. Il faut qu’il dise clairement sa position et qui il soutiendra. Le silence sur ses intentions qui ne serait que stratégiques ne ferait pas de lui un homme politique crédible et honnête. Tous les faux-fuyants en la matière seraient regrettables.

    • Le ciel nous préserve d’un autre Labarrère (Bayrou).
      Votre tentative de jouer l’agneau ne prend pas…

      • Il me semble que, malheureusement, on va avoir droit à un bébé-Labarrère quoi qu’il arrive:
        – soit l’autocrate Habib
        – soit le « Pau-doit-rayonner-vite-un-nouveau-stade » Bayrou
        – soit le fidèle lieutenant Uriéta

        • Il me semble qu’entre Habib et Bayrou, c’est quand même pas le même degré de mégalomanie, de déconnexion du réel. L’un décide seul (paraît-il) et a pour principale préoccupation l’économie (paraît-il). L’autre se prend pour Dieu: « faire rayonner la ville [à travers sa personne] », « le lien entre les Palois et lui » et reste dans l’émotionnel, l’infantilisme le plus complet.

          • Oui… mais décider seul en faisant le vide autour de soi c’est bien tant qu’on est clairvoyant, mais ça craint quand on l’est moins. Une fois tout le pouvoir en mains, toutes les dérives sont permises.

  • Attention, les palois peuvent goûter cette garbure peu ragoutante ! Bayrou peut très bien passer et devenir notre prochain maire (il a juste perdu de 342 voix en 2008) car c’est un pur animal politique (style Chirac), pur béarnais (je sais ça veut rien dire…), redoutable en campagne électorale, un orateur hors-pair, très convaincant qui sait manier la langue française… surtout ne le sous-estimez, redoutez-le plutôt vraiment ! Le contexte est hélas très défavorable pour le PS donc pour Habib, il y a les effets de la crise, les bonnets rouges en Bretagne, des centaines d’entreprises qui ferment entrainant beaucoup de chômage et l’exaspération des français plus en rejet de François Hollande surmédiatisation de ces chiffres), un racisme montant peu ragoutant, écœurant même avec comme corolaire un FN très haut. Le climat social, politique est explosif, beaucoup de commentateurs le soulignent. C’est tout bon tout ça pour un Bayrou à l’aura national, ancien ministre, qui va se présenter comme un messie, le sauveur, rassembleur de toute la droite, du centre et des déçus du PS, des Verts, etc… Donc méfiez-vous de la garbure du grand chef François Bayrou ! Faites tout ce qui est en votre pouvoir pour qu’elle ne prenne pas ! No pasaran ! Pas de Giscardie en Béarn ! Adishatz !

    • + 1
      Et vous avez oublié :
      Où sera-t-il le plus souvent, à Pau ou à Paris.
      Dans les faits, dans l’exercice du pouvoir, qui sera le maire de Pau ? Lui ou son 1er adjoint ?

    • C’est vrai qu’il ne faut pas sous-estimer son habileté politicienne, l’animal politique et que le contexte est défavorable au PS, même si c’est le FN qui semble le plus bénéficier de ce rejet de l’UMPS. D’un autre côté, il est désormais détesté par une grande partie des électeurs de l’UMP, qui n’est pas prête d’oublier son vote Hollande, ce qui n’était pas le cas en 2008. De plus, la ville est ancrée à gauche, et l’Europe, qui colle à l’image d’un Bayrou hyper pro-européen n’a pas non plus le vent en poupe. Je crois que si Habib ne commet pas d’erreur, il devrait quand même l’emporter.

    • les prochaines semaines diront si, au delà de sa notoriété, il propose un projet innovant et de rupture pour Pau, et pas seulement de « retrouver la grandeur de la ville comme au temps d’André Labarrère »

  • La garbure que nous prépare François n’est pas très ragoûtante.
    L’assaisonnement UMP/Urieta serait la cerise d’un dessert pas terrible.
    Il peut se préparer à un nouvel échec, mais il est coutumier du fait.

  • @ Barhe : s’ils la mange en famille cette soupe .. ils pêteront en famille … cela ne gênera pas grand monde autour d’eux … et puis comme dit le proverbe … « il vaut mieux péter en compagnie (des siens) que crever seul » !

  • Cette garbure vont il la manger en famille? Elle va être très lourde à digérer! Ils n’ont pas fini de « péter ». Bonjour les odeurs! Ce n’est pas très attractif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *