Alpy voir : Biarritz, la lumière océane


Biarritz m’évoque parfois Lisbonne, (quand j’ai le crâne en Fado et l’esprit en fadaise). Biarritz, comme Pau, à un (bien) moindre degré, respire l’aisance bourgeoise, quand Lisbonne évoquerait le Caio de Sodre, le marché aux poissons à proximité du Tage. Pourtant, que l’on traîne sur les hauteurs du château saint Georges ou que l’on flirte sur les plages biarrottes, il se trouve toujours un coin où se réfugient les amoureux, et un panorama qui frissonne d’avenirs quand nous imaginions l’avoir perdu. Alors, assis sur un banc, nous regardons venir 2014, ses brumes, ses noirs nuages, ses tonitruantes tempêtes déchirer les paysages politiques, et nous nous embrassons, vivants et sereins, sous les ailes du vent marin, de l’eau de Seltz et du silence des mouettes. Pour finir l’année 2013 en beauté.

AK Pô +s@tie

28 12 2013

Les images sont ici (série 1) : http://altpyphot.wordpress.com/2013/12/28/biarritz-confluence-des-collines-rupines-et-de-locean-cremeux/

et là( série 2) : http://altpyphot.wordpress.com/2013/12/28/biarritz-par-stie/

IMGP1163

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s