Pau Municipales 2014 – Pour rêver d’autre chose que de Bus-Tram !

0
(0)

DSCF1066Par manque d’imagination, toutes les villes de France veulent leur tram ou BHNS (Bus à Haut Niveau de Service). Comme toutes ont voulue leur médiathèque…

A Pau, nos édiles ont décidé de tracer un trait, allant du nord au sud, qui va couter 100 millions d’euros. Sous l’influence des lobbies de l’industrie du transport, comme partout en France, ils ont décidé que c’était la solution aux problèmes de « thrombose » de notre ville.

Le commissaire enquêteur a donné son « feu vert » au projet malgré l’absence flagrante de chiffres justifiant le choix de ce tracé. D’ailleurs, dans l’agglomération paloise, dans quelle direction se déplace-on le plus ? D’est en ouest ou du nord au sud ? Nous a t-on présenté les chiffres du nombre de passagers transportés par IDELIS entre l’Hôpital et le centre-ville ? Puis entre le centre-ville et la gare ? Vous a t-on présenté les coefficients de remplissage de ces mêmes bus ?

Rien de tout cela bien sur. Mais plutôt de belles images pour faire rêver l’électeur-contribuable pigeon…

Sur Alternatives Pyrénées, de nombreux internautes sont intervenus pour dire qu’il y avait probablement d’autres décisions plus pragmatiques à prendre. Multiplier les fréquences des bus actuels, multiplier les tailles et les destinations des moyens de transports, avoir plus de flexibilité dans les horaires de service. Réellement bien irriguer tout le corps de la ville.

Oui, la ville, c’est comme un corps humain, le sang doit arriver partout. Il y a des grosses veines, des moyennes, des petites, des infiniment petites. A chacune, son moyen de transport. Croyez-vous qu’un corps humain survivrait longtemps si le sang ne circulait à gros bouillons que dans une seule veine ?

Des grosses veines, des moyennes, des petites, des infiniment petites : Des bus à soufflets, des bus normaux, des mini-bus, des coxcity, des « tuk-tuk », des « songtaews », des motos-taxis… bref, de l’imagination. Des opérateurs différents. Aussi…

L’univers des possibles est extrêmement varié. Le Bus-tram le réduit à néant et apportera peu à son public naturel et ne changera rien pour les autres.

Oui, la voiture doit reculer dans la ville. Partout. Pour cela, il faut que les transports « en commun » se diversifient et desservent en souplesse toute notre agglomération. Toute l’agglomération.

Mais, voilà, on ne le verra pas apparaitre. Nos élus ont décidé de s’offrir, sous la pression des lobbies et de leur manque d’imagination, une danseuse… Elle sera plus visible (en terme électoral) qu’une multiplicité de moyens à imaginer, inventer, rêver…

– par Bernard Boutin

PS : Photos de moyens de transports, aux capacités et aux fonctions diverses, utilisés, quelques part en Asie. Manque la bien utile « moto-taxi ».

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

8 commentaires

  • Votre article donne la préférence à la desserte des zones habitées plutôt qu’à la liaison des centralités les plus importantes ou d’avenir.
    La problématique me rappelle, toute proportion gardée bien sûr, le débat parisien entre le Grand Huit (poussé par l’exécutif de M. Sarkosy) et les Arcs express (Poussés par la Région IdF et JP Huchon).
    Le Grand Huit avait pour but de relier entre eux les Pôles économiques les plus compétitifs à l’échelle de la mondialisation.
    Les Arcs Express devaient irriguer les zones les plus habitées et souvent les moins desservies (notamment les trajets tangentiels).
    Au final, un compromis a été trouvé.

  • « L’univers des possibles est extrêmement varié »
    Tout à fait, y compris retrouver une autre approche avec le temps et avec les exercices physiques, en allant à vélo et en reprenant une habitude ancienne, celle d’aller à pied.
    Des petits pas pour l’Homme, c’est un bond de géant pour la santé du cœur.
    On dit assez souvent que l’activité physique est bénéfique pour la santé. Cette fois, des chercheurs viennent de le quantifier. À hauteur de 2.000 pas supplémentaires par jour, les risques cardiovasculaires sont réduits de 8 % chez les personnes touchées par le prédiabète.
    2.000 pas, c’est à peu près 20 minutes de marche à un rythme modéré, le temps qui serait donc souhaitable à tous pour atteindre son bus préféré!
    D’autre part, je signale que dans le corps, chaque cellule n’est pas au contact d’un vaisseau sanguin, il y a un liquide intermédiaire entre cellules et vaisseaux appelé le liquide interstitiel qui draine lentement: aliments, gaz et déchets, des cellules vers les capillaires, sa façon à lui de remplacer la marche.
    Pour moi, le bus-tram, dans un contexte financier « soutenable » pour l’agglo, c’est « insoutenable.
    Des parkings périphériques, un réseau de transport en commun plus dense peut-être, une fréquence adaptée suivant les zones parcourues, des bus de taille plus modeste, pourquoi pas électriques ou trolleys, la gratuité des transports, des zones piétonnières et cyclables sécurisées, etc., et une bonne propagande pour la marche, sont des objectifs souhaitables à atteindre dans le court terme; pour le moyen terme une dynamique de disparition de ces grandes surfaces périphériques serait souhaitable pour permettre la réinstallation des petits commerces de proximité.
    Par contre, comme l’atteinte au porte-monnaie est le seul argument efficace, des contraintes financières dissuasives permettraient de faire fonctionner le principe des vases communicants: de celui qui, en voiture polluante et encombrante, circule, gare, commet des infractions, vers les services de gestion de la voirie.
    Hélas! C’est une bonne argumentation pour se faire battre aux élections!

  • Le bus vert sous la grande photo est très sympa, pourquoi pas le même à Pau ? Le rouge aussi a côté a l’air drôlement chouette, on prend l’air en été… c’est vraiment génial en été !

  • Cette affaire, on ne le note pas assez souvent est révélatrice de la difficulté de mettre en place une « fiscalité écologique » lorsque ses objectifs sont dévoyés par des élus irresponsables. Rappelons que l’augmentation du versement transport imposé aux entreprises a été conditionné suite au Grenelle de l’ Environnement par l’obligation d’ investir dans une ligne de transport en site propre. Initialement un Tramway élargi au concept de Bus-Tram par des marchands d’autobus créatifs. De là à faire financer les deficits chroniques du transport urbain ainsi que la restructuration du Cor Historic par une augmentation de la VT elle-même justifiée par un projet bidon, il n’y a eu qu’un pas que l’excellent Duchateau, en spécialiste émérite du transport en commun a su franchir. D’autant que les entreprises paloises se sont laissées plumer comme des canards gras sans le moindre coin-coin.
    Quel candidat s’engagera à arrêter ce projet imbécile qui lui imposera la restitution des excédents de VT indûment prélevés et obligera à faire face à la réalité de la situation financière du SMTU ? Je n’en vois aucun quelques soient leurs timldes protestations (Bayrou – Urieta) ou même leur approbation contrite et forcée (Habib)
    Un peu de courage Messieurs, il est encore temps d’arrêter cette gabegie.

    • Oscar, on ne peut qu’adhérer totalement à votre dernier texte. C’est tellement absurde que Duchateau peut se permettre de clamer partout que « lors de sa mise en service le Bus Tram aura rapporté plus que ce qu’il aura coûté « . Evidemment ! l’Etat se met à encaisser (l’augmentation des taxes VT de 13 ME à 18 ME en 2013) sans offrir de service, Le seul service qu’il ait proposé a été d’offrir ses moyens pour encaisser la Taxe ! ET Duchateau se permet d’en rigoler en public en mettant en avant cette phrase. Il a raison tant que le citoyen ne dit rien. Arrivé à ce stade, il faut arrêter ce type d’Etat. C’est une Terreur Fiscale avec ses privilégiés. Je crois qu’il faut reprendre les bonnes habitudes de la Terreur.

  • Dans le coeur humain il y a une aorte!
    Les salaires en France n’étant pas ceux du sud-est asiatique, il est des « solutions » qui ne sont pas praticables. Cela ne veut pas dire qu’il ne faille pas en chercher. Mais laisser croire que l’on pourrait prendre chacun à sa porte, à l’heure qu’il veut, c’est de l’enfumage.
    Pour ce qui est du lobby des constructeurs, je pense qu’il pousse plus la voiture individuelle que les transports collectifs,non?
    Quant à la médiathèque, elle répond à un besoin évident.

  • Sympa les photos !!
    Ce projet n’est pas convainquant. « moyen de communication doux blablabla gnagnagna… »
    La « gratuité » + parkings relais est beaucoup plus efficace pour beaucoup moins cher.

    • il faut même pas des parkings relais. Le Meilleur Parking pour la voiture, c’est chez elle. Et on raccompagne gratuitement le chauffeur ou la chauffeuse chez elle le soir et on va la chercher au petit matin toujours gratuitement pour la poser délicatement dans la navette. On n’interdit pas la voiture, on se transporte de joie en commun. C’est bien connu, le plaisir solitaire c’est pas tout à fait ça ! Et si vous comptez cela tient largement dans les 30 ME du Versement Transport. Imaginez la solution ( il y en a au moins qui existe ). On ramasse les copies fin janvier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *