Pau – Le prochain spectacle de Dieudonné

0
(0)

Capture d’écran 2014-01-13 à 21.06.41Nous pouvons maintenant nous demander quel sera le contenu exact du prochain spectacle de Dieudonné au Zénith de Pau en mars ? Le pseudo-humoriste aurait renoncé à son spectacle Le Mur pour se racheter une bonne conduite… mais il continuerait à vendre des DVD de ce spectacle non expurgé de ses passages mis en cause et même à rembourser ainsi les spectateurs. Alors que les vidéos montrant des extraits ont été interdites sur internet et doivent être enlevées.

L’article « Dieudonné, mot pour mot » (1) du Point nous met vite au parfum à sa lecture : « La première vanne sur les Juifs est lâchée en quelques secondes. Le public exulte. « Moi, au niveau président, je me suis arrêté à Pétain. J’aime bien la casquette, la moustache. Je trouve que ça lui donne un côté Mario Bros. Non, il était marrant, ce mec. Raciste ? Un tout petit peu. Mais beaucoup moins que François Hollande. » Avouez que cela commence quand même très mal mais ce n’est pas fini, loin de là… « Quel est le projet nazi en 2013 ? Un suicide collectif dans un bunker comme Gepetto ? Fabriquer des savonnettes avec le gratin du show-business français ? » se demande Dieudonné devant des spectateurs riant aux éclats. Avouez que ce n’est plus vraiment de l’humour mais du militantisme et surtout de l’antisémitisme forcené. Une autre petite phrase : « La seule haine que je reconnaisse est celle des Juifs envers le monde. » Franchement il faut être costaud pour encaisser tout ce fatras, cette violence dans un show-meeting.

« Hitler n’était pas forcément raciste. » assène notre « humoriste ». Ah, Dieudonné révisite aussi l’histoire comme ses amis négationnistes et révisionnistes. Il faut dire qu’il a de solides amitiés dans le milieu, il a d’ailleurs fait monter sur la scène d’un Zénith et applaudir Robert Faurisson, négationniste notoire. « J’ai envie de m’adresser directement à Hitler. Je veux demander pardon à ce monsieur. Il était comme les autres. Pas plus méchant. » continue notre humoriste dans son spectacle Le Mur, là c’est pathétique pour lui vraiment, particulièrement insultant pour la mémoire des millions de juifs morts à cause de ce dictateur fou et sanguinaire. Patrick Cohen, la Licra en prennent pour leurs grades aussi et « Shoah nanas » est chanté à la fin du spectacle ! Rideau.

Que penser d’un tel homme se disant humoriste ? Est-ce vraiment de l’humour au fait ?… Je dirais que c’est de la provocation, du racisme et de l’antisémitisme primaire, de l’incitation à la haine raciale plutôt. Et que penser d’un spectacle qui doit être joué au Zénith de Pau ? Je vous laisse libre de juger…

– par Jean-François Le Goff

conseiller de quartier du 14 Juillet.

(1) Vidéo – Dieudonné, mot pour mot (site internet de Le Point)
crédit photo : http://www.zenith-pyrenees.com

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

5 commentaires

  • Pas de réaction… tiens, tiens, comme c’est bizarre…

  • Facebook : Je manifeste contre Dieudonné à Pau

  • REJOIGNEZ NOTRE COLLECTIF ANTIDIEUDO !
    Nous sommes en train de monter un collectif (cont. : collect.antidieudo.pau@gmail.com) et prévoyons de faire très rapidement une réunion pour faire le point de la situation et voir si nous menons de nouvelles actions. Personnellement je ne trouve pas très opportun de laisser Dieudonné faire un spectacle au Zénith de Pau, quel qu’il soit, Le Mur ou un autre, étant donné la masse de vidéos racistes, antisémites (des dizaines !) qu’il a laissé sur internet. Sans compter celles bricolées par ces fans pour accentuer leur côté malsain… Et toutes ces vidéos sont vues des millions de fois !!! Maintenant la balle est dans le camp de la mairie…

  • Ah, un article qui ose enfin dénoncer Dieudonné ! Je désespérais, car ça manquait ces jours dans les medias, tous aussi prompt les uns que les autres à le défendre. Je me disais encore aujourd’hui, « Mais qui aura donc le courage de le faire ?? ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *