La compétitivité et nos politiques

0
(0)

Dessin-humoristique---Chaunu---Ouest-France-5-mars-2009  La dernière conférence de presse de François Hollande  a montré des avancées significatives. L’équation se précise enfin, et ce que l’on peut lire sur AP depuis des années commence à prendre forme : la France a une dépense publique beaucoup trop importante et une des sources d’économie se trouve dans la gabegie de son organisation territoriale.

Ceci étant enfin posé par F. Hollande, on attend la suite…

Le premier ballon d’essai a été lancé vers les Régions…histoire de voir. Les réactions sont immédiates de la part de nos rentiers de la politique : touche pas à mon poste !

iIs préfèrent regarder couler la France plutôt que de remettre en cause leur rente.

Alain Rousset le premier montait au créneau, forcément il est Président des Présidents de Régions:

« Le problème, c’est la puissance de feu, pas la taille », a-t-il insisté, en soulignant que le Pays basque espagnol avait « un budget de 10 milliards d’euros, et l’Aquitaine de 1,4 milliard ».(Sud Ouest du 16/01/2014)

Bien sûr Monsieur Rousset, d’abord vous conviendrez que le Pays Basque Espagnol est un cas particulier, et la cause de ce budget étriqué est simple, je m’étonne que vous n’ayez pas trouvé la réponse !

C’est notre millefeuille qui dilue les responsabilités et donc les budgets ! Seriez-vous donc d’accord avec moi ?

Supprimons l’échelon départemental et ramenons toutes ses compétences à la Région. En plus c’est d’une logique imparable : collèges et lycées ensemble (quoi de plus logique ?), les routes et infrastructures au niveau régional c’est plus de cohérence et des économies d’échelle, le social, qui consiste principalement à distribuer des prestations selon la loi : rien de plus simple. Et d’un seul coup le budget de la Région Aquitaine passerait à environ 7 milliards !

On supprimerait 250 élus inutiles et on donnerait enfin un peu de travail aux Conseillers Régionaux désœuvrés. Par la-même on pourrait par simple optimisation supprimer plusieurs milliers de fonctionnaires, fermer des « parlements » départementaux, etc. C’est d’ailleurs ce que fait Gérard Collomb à Lyon où le Département est supprimé au niveau de l’agglomération Lyonnaise.

Qu’attendez vous pour mettre de l’ordre dans la gabegie bordelaise où Bordeaux, la CUB (Communauté Urbaine de Bordeaux) et le Département de la Gironde se superposent en faisant tous ce que fait l’autre ? Aucun Bordelais n’est capable de dire qui fait quoi, même pas les élus d’ailleurs puisque tous peuvent tout faire !

Tout le monde sait que dans notre organisation territoriale il y a deux niveaux de trop : la commune et le Département.

Les départements auraient dû être supprimés le jour où on a crée les Régions. Pour le ridicule, il faut citer la Corse, région avec ses deux départements, ou l’Alsace, idem, qui a pourtant tenté de fusionner Région et département, sans hélas y parvenir.

Quant aux communes elles doivent être remplacées par les intercommunalités, après que celles-ci aient été mises en cohérence avec les bassins de vie.

Ces deux niveaux étaient adaptés aux déplacements à cheval, ils sont très largement obsolètes à l’ère de l’automobile et d’Internet. Nous avons en France les seuls élus se déplaçant à cheval…(on a même en Béarn un élu se déplaçant à pied… c’est dire le retard que nous avons !) Pas étonnant que nous manquions de compétitivité.

Mais nos politiques de droite ou de gauche refusent de moderniser la France, de faire ce qui a été fait en Europe dans les années 60, il y a 50 ans !

Oui nous avons cinquante ans de retard, cinquante ans que la gabegie se prolonge, simplement pour conserver des postes, des rentes à des milliers de politiques en trop et des dizaines de milliers de fonctionnaires dont les activités sont des doublons. François Hollande aura-t-il le courage de moderniser notre classe politique, de rendre notre organisation territoriale enfin compétitive ?

Quand les citoyens se réveilleront-ils ?

– par Daniel Sango

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

3 commentaires

  • Tout à fait d’accord avec vous. Le Conseil Général doit être absorbé par la Région. La ville doit être remplacée par l’Agglo

  • L’annonce de la diminution du nombre des régions apparait dans ce contexte comme particulièrement incongrue. Commençons en effet par supprimer les départements dans le cadre des régions actuelles, quitte d’ailleurs à en augmenter le nombre dans certains cas, afin de préserver une certaine forme d’identité régionale.
    Ceci dit toutes ces réformes utiles et nécessaires mais dont les effets ne se feront sentir qu’à long terme n’ont qu’un très lointain rapport avec la compétitivité des entreprises. Comme les mesures qui viennent d’être proposées d’ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *