Le Président du SYMAT de Tarbes se fait retoquer par l’A.D.R.I.S.E


carricature_utv 65L’A.D.R.I.S.E adresse une lettre ouverte au Président du SYMAT, suite à son article  paru dans la Dépêche du Midi le 13/01/2014, dans lequel il écrit : « Il faut que la raison l’emporte sur la passion, même si on ne peut pas laisser faire n’importe quoi à nos portes »

Si nous apprécions et respectons l’homme en tant que tel, nous sommes loin d’être d’accord avec cette phrase.

Monsieur le Président, vous semblez avoir oublié les nuisances que nous avons subies et que vous avez également subies entre 2001 et 2003, avec le compostage des boues de la station d’épuration n°3 de Tarbes Est…

Vous faites, sans aucun doute possible, allusion à la future usine de Tri Mécano Biologique qui doit voir le jour à Bordères/Echez.

Avant de dire cela, vous auriez dû expliquer qu’avec cette installation :

· c’est la certitude de nuisances olfactives jour et nuit, quasiment tous les jours de l’année, et dans un rayon allant jusqu’à 3km. Pour vous situer le degré de nuisances olfactives généré par ce type d’installation. Ce que vous avez senti avec le compostage des boues de la station d’épuration n° 3 de Tarbes Est, c’était du Chanel n° 5 !!

· c’est la certitude de la présence de mouches en grandes quantités, dans un rayon pouvant aller jusqu’à 2km.

· c’est la certitude de la détérioration du cadre de vie, de la qualité de l’air, des conditions de travail et de commerce autour de cette installation.

· c’est la certitude de la dévaluation des biens immobiliers, appartements, maisons, commerces, locaux d’entreprise, terrains, dans cet environnement.

· c’est la certitude d’un coût exorbitant, 47,5 millions d’euros sans compter les dépassements liés à l’augmentation de la TVA, du prix des matériaux du BTP et du coût la main d’œuvre.

· c’est la certitude de surcoûts, liés aux nuisances générées, allant de 50 à 120%, habituellement constatés sur ce type d’installation.

Ce projet, s’il voit le jour, aboutira à un gâchis de fonds publics investis hâtivement dans un procédé voué à un échec industriel et financier.

Chez nos voisins Européens, ce procédé – méthanisation des Ordures Ménagères Résiduelles issues du Tri Mécano Biologique – n’est qu’une étape de tri intermédiaire avant enfouissement ou incinération. L’utilisation de ces installations comme moyen de traitement des ordures ménagères n’est plus concevable qu’en France et en Espagne où les règlementations ne sont pas encore adaptées aux préconisations Européennes.

L’ADEME, a d’ailleurs émis plusieurs avis défavorables concernant ces installations.

Les nuisances, le bilan financier négatif, l’impact écologique désastreux, ont été soulignés par les rapports de la Cour des Comptes et particulièrement de la Chambre régionale des comptes du Languedoc Roussillon.

Et maintenant, allez expliquer aux habitants de Bours et du quartier Loubéry, que la raison doit l’emporter sur la passion !!

Que toutes celles et ceux qui se posent des questions sur ce projet et qui veulent être informés de nos actions prennent contact avec l’A.D.R.I.S.E

association.adrise – 06 08 81 81 33 / 05 62 33 46 80

– par le Président de l’A.D.R.I.S.E

À propos AltPy Rédacteurs

Le profil rédacteur commun, pour les rédacteurs n'ayant pas un profil wordpress enregistré.

Comments

  1. CHAPRON says:

    d’accord avec vous en tous points. D’ailleurs, le biopole d’ANGERS est fermé depuis la mi-avril 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s