Les rentiers de Bruxelles

 europe drapeauxLes premiers députés européens viennent d’être élus, les médias en parlent peu, les citoyens ne le savent même pas. Et ainsi on voudrait que l’esprit d’Europe pénètre dans nos campagnes ?

Le grand cirque politicien fonctionne à plein depuis plusieurs mois et la démocratie y est bafouée.

Des politiciens professionnels se sont distribué les meilleures rentes qui vaillent : les postes de députés européens, et ceci sans que le moindre citoyen ait voté.

Les gros partis auront deux ou trois élus par région, et la lutte est dure, très dure pour obtenir ces deux premières places qui vous envoient directement à Bruxelles synonyme de rente superbe.

Ainsi va la vie de notre démocratie.

Les réflexions d’une député PS qui ne sera pas reconduite: « Je ne peux pas passer mon temps dans les couloirs de Solférino à plaider ma cause, mais je le paie au final et pourtant à aucun moment je pense que ma place, mon travail était ailleurs qu’au Parlement européen. C’est ce qu’il faut dénoncer. Quand je vois qu’à l’UMP, on hésite entre Alain Lamassoure et Michèle Alliot-Marie, je ne comprends pas. Je ne comprends même pas qu’on puisse se poser la question d’hésiter sur la tête de liste entre Michel Barnier et Rachida Dati. On est la risée de nos collègues européens. »

Ou celle de notre incontestable représentant local : «On recase les battus, on récompense les fidélités, on met à l’abri certains», résume l’eurodéputé UMP Alain Lamassoure.

Et oui, ce sera Michèle Alliot Marie (résidant à Paris) qui sera tête de liste dans notre Grand Sud-Ouest, pour une retraite dorée à Strasbourg, alors qu’avec ses 68 printemps, ses 6 mandats de député et ses 4 postes de ministre elle n’a plus rien à faire dans la vie politique. Place aux jeunes !

Et Alain Lamassoure (résidant sur la Côte Basque) qui ira mener une liste en région parisienne ! Ben voyons !

Le PS bat aussi des records de ridicule.

L’inénarrable Harlem Désir, jamais élu nulle part, surtout pas à la tête du PS, continuera à toucher sa rente de pote à Bruxelles comme tête de liste en région parisienne ! SOS démocratie !

De même pour Vincent Peillon dans le Sud-Est, qui démissionnera sitôt élu pour rester ministre…

Catherine Trautman, incontestable en Europe et plébiscitée par 90% des militants cédera la tête de liste à Edouard Martin ce syndicaliste CFDT de Florange pour service rendu …

Et dans notre Sud-Ouest, réservé par un accord inter-parti à un PRG, ce sera Virginie Rozière, Directrice adjointe au cabinet de Sylvia Pinel au Ministère de l’artisanat du Commerce et du Tourisme.

Vous ne connaissez pas ?

C’est pas grave, et de toute façon vous ne saurez jamais qu’elle est au parlement européen.

D’ailleurs connaissez-vous vos « représentants » à Bruxelles aujourd’hui ?

Et vous voudriez que l’Europe motive les électeurs français ?

Finalement, et bien que ce soit dramatique pour l’Europe, c’est peut être le vote blanc qu’il faut soutenir pour bien montrer à nos professionnels de la politique que les citoyens ne sont pas dupes.

Les élections de listes sont une injure à la démocratie, elles jouent un rôle majeur dans le désintérêt des électeurs pour l’Europe (« Les fantômes de Bruxelles » AP  18/10/2013), mais ne comptez pas sur les partis, tous les partis,  pour s’en offusquer, c’est du pain bénit.

Quand les citoyens s’éveilleront…

– par Daniel Sango

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne / 5. Nombre de note :

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *