Questions à Pierre TABARIN, tête de liste de « Auch la vie »


Capture d’écran 2014-02-01 à 07.32.25La ville d’Auch vote traditionnellement à gauche. En 2008, Franck Montaugé (PS) recueillait 62,10% des voix au deuxième tour des élections municipales devant Pierre Tabarin. Président du Bureau National Interprofessionnel de l’Armagnac, homme d’entreprise, Pierre Tabarin repart à la conquête de la Mairie en conduisant la liste «Auch la vie» (divers droite) pour les élections municipales de mars prochain.
Auch, capitale historique de la Gascogne voit sa population stagner depuis plusieurs décennies. Elle approche les 22.000 habitants en 2011 après avoir connu un maximum de 23.000 habitants au cours des années 70, 80 et 90. Face à cette stagnation latente, Pierre Tabarin souhaite revitaliser la ville. Il nous livre ce que serait sa méthode.

AltPy – Quel regard portez-vous sur le mandat qui s’achève ?
Pierre Tabarin – Il y a ce qui se voit : la réfection de l’escalier monumental, le réaménagement de la place de la libération, le pôle cirque moderne… et il y a ce qui ne se voit pas : les jeunes qui partent, le nombre de décès toujours supérieur au nombre de naissances, 2.000 logements vides, les commerces qui ferment, les rues et trottoirs défoncés, le taux insupportable de la taxe foncière, l’augmentation de l’insécurité…

AltPy – Quels sont les principaux grands enjeux auxquels est confrontée la ville d’Auch ?
Pierre Tabarin – La diminution de toutes les formes de revenus de transferts c’est-à-dire la baisse des dotations publiques, la difficulté à obtenir des subventions, la diminution du nombre des fonctionnaires, la faible évolution des retraites… ce qui doit l’amener à repenser son modèle de développement.

AltPy – Quelles réponses comptez-vous y apporter ?
Pierre Tabarin – L’entrepreneuriat comme valeur identitaire territoriale nouvelle. D’où les projets de Cercle des entrepreneurs, de Compte de Développement de l’emploi Local, de filière d’économie circulaire avec un comité communal de l’économie circulaire. Et par ailleurs l’accent mis sur le développement des professions libérales comme réponses aux besoins croissants de services à la personne.
De plus cela répond bien à l’attente première des Français, et donc des Auscitains, qui est l’emploi.

AltPy – En quoi votre méthode de gouvernance serait-elle différente de celle de l’équipe municipale actuelle ?
Pierre Tabarin – Les socialistes considèrent toujours que l’Etat surplombe la société tandis que les libéraux pensent qu’il est un facilitateur de la société civile. Autrement dit, au lieu de chercher à tout municipaliser nous chercherons à jouer un rôle d’animateur, de catalyseur.
Par ailleurs le développement de la démocratie participative sera une orientation forte avec par exemple la création du comité des aînés ou la conférence annuelle des déplacements urbains. Ce dernier évoque d’ailleurs clairement une façon de faire itérative à la place de l’habituel diptyque : coûteux rapport d’expert suivi d’une décision imposée.

AltPy – Quel rôle êtes-vous prêt à donner à l’opposition municipale ?
Pierre Tabarin – L’opposition municipale sera la majorité d’aujourd’hui. Celle qui n’a jamais fait fonctionner la conférence des présidents de groupe. Celle qui nous a refusé le droit d’amendement en conseil municipal. Celle qui a parfois informé la presse avant de saisir les élus. Bref mérite-elle que nous lui accordions ce qu’elle nous a toujours refusé ?

AltPy – Quelle place donnerez-vous au conseil de quartier, référendum d’initiative populaire ou toute autre méthode pouvant amener les citoyens à participer à la vie de la cité ?
Pierre Tabarin – En complément de ce qui a déjà été dit à propos de la démocratie participative il est prévu la mise en place d’un délégué par quartier, ainsi que la création d’un service « Allô voirie service « afin de prendre en compte et de traiter au plus vite toutes les doléances ayant trait aux dysfonctionnements quotidiens. Mais la participation à la vie municipale ne doit pas se concevoir uniquement sous l’angle institutionnel. La participation à une vie sociale dans les lieux de vie est aussi essentielle d’où un projet de ville incluant la réappropriation par les Auscitains du centre-ville autour d’animations populaires.

AltPy – Comment envisagez-vous la place de votre ville dans le cadre de la Communauté d’Agglomération du grand Auch ? Quelle est votre position par rapport à la Présidence de celle-ci ?
Pierre Tabarin – Auch représente 70% de la population de la Communauté d‘Agglomération et 26 conseillers sur 53. C’est dire son rôle essentiel. En outre la quasi-totalité des fonctionnaires dédiés viennent de la ville d’Auch. Le Maire d’Auch a donc une vocation naturelle à présider la communauté d’agglomération auscitaine. Ensuite il doit s’agir d’un travail collectif d’où chacun retire un bénéfice pour sa commune donc la notion d’équilibre est essentielle.

AltPy – Question ouverte au sujet de votre choix.
Pierre Tabarin – Quel sera le taux d’abstentionnistes aux prochaines élections municipales ? Les premiers sondages ne sont pas encourageants aussi est-il nécessaire que les candidats se mobilisent, présentent des projets de ville pour intéresser et motiver les électeurs. Les campagnes électorales doivent être la fête de la démocratie.

– propos recueillis par Bernard Boutin

Le site de « Auch la Vie » : http://www.auch-la-vie.com
contact : auchlavie2014@gmail.com

Comments

  1. PANCHOUT says:

    A quand plus de bus le soir,car apres une journée de travail etre obligé d’attendre une demi heure pour avoir un bus et parfois plus

    Problème route de Roquelaure il y a des enfants qui prennent le bus à Gerard Philippe et qui ont de la marche à faire dans le noir l hiver sans trottoir avec des véhicule qui roulent vite donc tres dangeureux

  2. Emmanuel Pène says:

    Si M. Tabarin arrive à l’emporter, ce sera un exploit dans ce ventre mou socialiste qu’est le Gers. Pourtant, toutes les villes ont besoin, à un moment de renouvellement, et d’un nouveau projet. Auch sombre peu à peu dans dans la torpeur d’une ville de province enclavée, et sans industrie spécialisée, la seule façon de s’en sortir est d’encourager la créativité et l’esprit d’entreprendre. Il y a du travail

  3. Larouture says:

    Je n’ai rien lu sur Toulouse et sa proximité.

  4. « Le Maire d’Auch a donc une vocation naturelle à présider la communauté d’agglomération auscitaine. Ensuite il doit s’agir d’un travail collectif d’où chacun retire un bénéfice pour sa commune donc la notion d’équilibre est essentielle. »

    Encore un « équilibriste » sans programme ni boussole.

    Tant que AP et les media ne poseront pas de questions précises sur l’interco on aura que du vent en réponse…

    Au passage, l’interco Grand Auch donne sur son site Comptes administratifs et Budgets primitifs.
    Bravo!

    Côté Pau et CDAPP: silence radio!

    vive la démocratie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s