"Du vivre ensemble … au faire ensemble".

0
(0)

raimbow_flagLa politique et les municipales, élections pour lesquelles nous sommes toutes et tous des citoyens concernés, aussi parmi les personnes LGBT, donne matière à réfléchir. Une recrudescence en 2012-2013 (voir rapports transmis par SOS Homophobie) des injures et violences commises contre les personnes lesbiennes, gays, bis et trans surtout depuis l’ouverture du mariage pour tous, de l’ABCD de l’égalité, de la PMA. Et parce qu’il fallait en parler ouvertement, l’Association Les Bascos de Biarritz n’a pas hésité à contacter les différents candidats de la Ville de Pau afin de les rassembler autour d’une table ronde pour débattre ensemble ce Samedi 1er mars dans une salle du Complexe de la République de Pau.
Il y avait là, en plus des LGBT de Pau et région, des sympathisants, quelques uns de l’entourage des candidats aux élections, les candidats eux-mêmes dont Madame Eurydice Bled d’Europe Ecologie les Verts, Monsieur Olivier Dartigolles, Monsieur Urieta, Monsieur David Habib et Monsieur Laurand, Monsieur Bayrou s’étant fait représenté mais aussi des responsables d’Associations.
Des questions importantes concernant la cohésion sociale et des valeurs auxquelles se réfère le Maire afin de garantir cette dernière furent soumises à tous les cinq. Questions auxquelles les candidats ont répondu de bonne grâce. Il y eut celle de l’homophobie en hausse (+27%) sur des victimes d’injures comme d’agressions, celles des mouvements extrémistes qui préoccupent les citoyens que nous sommes toutes et tous. Des questions concernant l’ABCD de l’égalité, des tracts contre ce projet ayant été diffusés devant des écoles primaires de notre région. L’accueil par les personnels de mairie (et comment les préparer) et du CCAS de personnes LGBT ? Evidemment, des questions essentielles soumises aux candidats par les LGBT souhaitant s’assurer que l’élu-e s’engagera clairement afin de défendre des valeurs républicaines et leurs lois, l’accès aux droits, l’hébergement (dont celui d’urgence), la culture ? Que fera un élu si son adjoint refuse d’unir un couple de même sexe ? Des discutions autour du suicide, ce dernier étant plus élevé parmi les jeunes homos, stigmatisés, rejetés du fait de leur orientation sexuelle (conseil de la Jeunesse)… l’autodestruction ont été soulevées également.
La vieillesse a été évoquée aussi et les maisons de retraite qui accueillent les différences, le mal-être des personnes vieillissantes se confinant dans le silence … le VIH/sida et les difficultés des personnes atteintes et/ou âgées face aux discriminations. L’accès au logement et tant d’autres sujets dont les projets associatifs avec la création d’un centre gay et lesbien où les associations pourraient tenir des réunions favorisant accueil et écoute. Des associations existantes déjà sur Pau mais occupant des locaux si vétustes qu’elles doivent trouver refuge ailleurs pour recevoir les personnes en difficulté !
A ce jeu des questions-réponses, chaque représentant de sa liste a répondu favorablement …
Un horizon arc-en-ciel s’ouvre sur nous dans cette ville de Pau qui, nous l’espérons, son élu-e en place, saura se montrer attentif aux engagements pris hier 1er Mars face à un public respectueux des lois de la République.

– par Samie Louve

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *