Lire : Le Chemin des âmes

41KFDPJYCKL._SL500_AA300_2014 : année marquant le centenaire du début de la première guerre mondiale. La déclaration de guerre de l’Allemagne à la France est le 3 août exactement. 4 ans plus tard, le 11 novembre 1918, le bilan humain sera d’environ 9 millions de morts et 8 millions d’invalides soit environ 6.000 morts par jour.

Des soldats, aux origines les plus improbables, se retrouveront côte-à-côte dans les tranchées du nord et de l’est de la France. Des européens mais aussi des asiatiques, des arabes, des africains des colonies françaises, anglaises, des indiens d’Amérique du Nord et du Canada.

Joseph Boyden, dans le Chemin des âmes suit le « périple » de deux de ses soldats improbables, deux indiens Cree originaires de la Baie James, au Canada. Deux copains, plus habitués à parcourir les grandes forets enneigées à la recherche d’orignal et de gélinotte, pour assurer la subsistance du clan, qu’à vivre dans l’enfer des tranchées. Deux grands chasseurs, très adroits, maîtres incomparables du camouflages et de la traque…

Très vite, ces capacités exceptionnelles vont en faire des chasseurs de soldats allemands infaillibles. La course aux plus grand nombre de trophées est engagée. Une course aux scalps. La folie est au bout pour l’un d’entre eux. Qu’advient-il de l’autre ?

Un grand roman qui nous donne l’occasion de se replonger dans le désastre humain de la « grande guerre » avec un maître conteur, qui publie là son premier livre Joseph Boyden.

A lire. Mais attention, on n’en sort pas indemne.

– par Bernard Boutin

Un livre édité par « Le livre de poche » : www.livredepoche.com

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne / 5. Nombre de note :

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *