Pau Municipales 2014 – Eurydice Bled serait-elle dogmatique ?

0
(0)

Capture d’écran 2014-03-14 à 12.47.07AltPy a contacté tous les candidats à l’élection municipale paloise en leur adressant un questionnaire et un projet de deuxième « Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales ». Tous ont répondu soit au questionnaire, soit au pacte proposé, soit aux deux. Tous sauf un ou plutôt une : Eurydice Bled, candidate d’EELV.

Ce n’est pas faute de l’avoir relancée directement, via son site de campagne ou encore par l’intermédiaire de Danièle Iriart. Silence radio total. Eurydice Bled n’a rien à dire à Alternatives Pyrénées.

Pourtant, elle a signé la charte Anticor, pour l’éthique en politique. Une charte que le deuxième « Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales » d’AltPy complète, puisqu’il cherche à provoquer des avancées concrètes, prenant en compte la situation paloise en matière de transparence, d’éthique, de pratique et de lutte contre le clientélisme et la corruption.

Passé le moment de questionnement sur ce « black-out », un seul motif semble plausible, Eurydice Bled, doit voir dans AltPy un support inconditionnel des bétonneurs, foreurs et autres destructeurs de ce qui nous reste de nature…

Il est vrai que sur AltPy s’expriment des partisans de la Pau-Oloron, d’une desserte LGV directe du Béarn et de la Bigorre ou encore de l’expérimentation en matière de recherche de gaz de schistes… Tout comme il est vrai que sur AltPy s’expriment, avec la même vigueur des opposants à ces mêmes projets et partisans du Bus-Tram et autres modes de transports doux. La richesse d’AltPy est là : créer le débat entre personnes souvent aux idées bien opposées.

Eurydice Bled serait étonnée de savoir qu’il y a parmi les adhérents d’AltPy, des gens de tous les horizons et de toutes les convictions différentes. En termes politiques, nous pourrions dire du Front de Gauche jusqu’à Debout la République.

Nous lui avons proposé de nous rencontrer autour du deuxième « Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales ». Elle ne nous a jamais répondu.

Une position de fermeture bien peu compréhensible. Une position dogmatique qui ne serait que la traduction, au niveau local, de l’image véhiculée par les « verts » français, toujours arcboutés sur leurs idéaux et peu capable de discussion avec leurs partenaires politiques les plus proches. On le constate tous les jours au plan national. Force est de le constater aussi à Pau. Dommage…

– par Bernard Boutin

le site de la liste Passion Audace Urgence 2014 : http://pau2014.fr/candidat/ebled/
Crédit photo : le site de campagne d’Eurydice Bled

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

20 commentaires

  • Donc, certes….. La non-exystence des Verts en Béarn et certains….. Silences…. Distances…. S’expliquent mieux avec ces lumières….
    La présence et l’existence des vers en Béarn, en revanche, est bell et bien démontrée.
    Ce n’est pas une bonne nouvelle — loin s’en faut.
    !!

    • « La présence et l’existence des vers en Béarn, en revanche, est bell et bien démontrée.
       »
      Un bon vermifuge pour la blondinette d’EELV ?
      merci pour la rigolade !

      • !! Says:
        1: Eurydice n’a nullement besoin d’un vermifuge. Eurydice a besoin de…. !!Vous ne saurez rien de plus!!
        2: C’est comme ça que vous parlez à un Archange?
        3: Tiens, ma paire de claques a disparu. Eh oui, liberté. Faut se taire.
        4: Eurydice, ne t’esquinte pas la santé pour ces cloportes. Ils ne te méritent pas!!
        5: Quel paradis de vivre ici!!
        6: Je ne mélange pas vie privée et politique. Beaucoup trop de bruit. A mon Taste!!
        7: Du reste, je suis de plus en plus apolitiquement convaincu. Ha.
        8: Si la couleur n’est pas blanche, elle est verte, mais peu importe, car Eurydice est Belle!!
        Que dis-je: DIVINE!!
        9: Bon, bien, meilleur: Voilà. Immediate Feedback!!
        10: Je ne vois aucun intérêt à continuer de faire l’idiot dans un tel ring…. De box, évidemment. Bonne continuation. Bonne journée. La séance est levée.

  • Bonjour Bernard,
    Comme je te l’ai dit aux Halles samedi dernier, je sais et je comprends ce que représente ton média, mais nous avons découvert une triste réalité durant cette campagne électorale : les journées n’ont que 24h et les semaines n’ont que 7 jours.
    Nous n’avons méprisé personne, nous avons même répondu aux courriers exotiques, mais hélas, nous avons par manque de temps, et non par choix, tout simplement pas pu répondre à tout le monde.
    Quand j’écris « je », je m’exprime personnellement, aucun secrétariat ne rédige mon courrier, je ne suis pas certaine qu’il en est de même pour mes concurrents.
    Avec mon équipe, j’ai fait le choix de la sincérité et de la transparence.
    Nous finissons cette campagne effectivement sur les rotules, nous sommes des marathoniens qui finissent leur épreuve au sprint.
    Cet après-midi j’irai faire du porte-à-porte avec des colistiers qui ont posé des jours de congés exprès, et je te promets qu’après le 31 mars j’aurai davantage de temps pour répondre à tes sollicitations.
    Bien amicalement,
    Eurydice Bled

  • Contrairement à monsieur Sango je pense que la sensibilité verte en Béarn est aussi forte , sinon plus, qu’ailleurs.
    Le parti des verts c’est une autre question.
    En ce qui concerne les sympathisants il existe une forte sensibilité disons modérée voire écologiste libérale qu’on retrouve à la gauche du Modem. Le problème est, au moins au niveau national,que le parti est tenu par l’extrême gauche plus intéressée par les les questions sociétales que par les questions purement environnementales. Alors que le terrain naturel va de la gauche ( éventuellement radicale) jusqu’au centre droit.
    En ce qui concerne Eurydice il semble, à ce qu’on croit savoir, et qu’en se faisant soutenir par Corinne Lepage elle émarge à cette sensibilité..Sensibilité bien utile en Béarn tenu fortement par la première gauche de tradition « union de la gauche » (Dédé si tu nous entends fais nous un signe..).
    Pour madame Bled dans ce monde très gris et plutôt âgé des candidats il existe un boulevard semé de roses pour sortir du lot. Notamment par un biais moderne et démocratique comme Altpy. Un moyen largement repris pour faire connaître son programme. Un moyen générateur de buzz le nouveau Graal des temps modernes .
    Alors, Eurydice, encore un effort, lundi matin une intervention circonstanciée dans Altpy.
    Bernard en est déjà tout retourné.
    PS,Toutes mes excuses pour le précédent bug..C’est en forgeant qu’on devient forgeron

    • Alors, Eurydice, encore un effort, lundi matin une intervention circonstanciée dans Altpy.
      lundi, il est annoncé une circulation alternée sur la grande couronne parisienne.
      pollution aux particules fines
      il est dit que » la pollution aux particules fines est dû majoritairement au chauffage des particulier par leur chaudières a bois »
      elle pourrait , nous confirmer ce qu’il en est….

  • Je crois qu’il faut chercher les raisons de ce silence dans la non existence des verts en Béarn.
    Il est assez extravagant de voir qu’ils sont simplement une poignée d’encartés et qu’en plus ils ne sont pas d’accord entre eux. Je crois que la candidate avait obtenu à peine une vingtaine de voix pour sa désignation à la candidature.
    Cett incapacité à mobiliser, a recruter des militants montre qu’il n’existe pas de leader d’envergure. C’est sans doute logique vu l’étroitesse de la base militante.
    A moins que le comportement des élites vertes plus préocupées par un poste de sénateur, de député ou de ministre que par la clarté de leurs positions, ait anihilé toute vocation…

  • Le vélo,image parfaite des élections !
    http://www.ina.fr/video/VDD14002900/duels-anquetil-le-vainqueur-poulidor-le-heros-video.html
    Entre Poulidor et Anquetil, entre Habib et Bayrou…roulez roulez !

  • Pas d’accord.
    On peut regretter que E.Bled ne juge pas utile (ou même refuse, je n’en sais rien) de répondre à AltPy, de s’y exprimer, ou de signer le pacte, mais c’est son choix (et celui de son équipe) et elle ne doit rien à AltPy non plus (c’est valable d’ailleurs pour tous les candidats).
    AltPy doit éviter de s’auto-désigner comme étant l’étalon de la démocratie locale, même si on y aspire. Et si AltPy n’est pas perçu de cette façon par tout le monde, c’est qu’il y a encore du travail pour que ce soit le cas.

    • PierU : Nous sommes bien peu de citoyen à nous engager sur le thème des « pratiques » sur la ville. Si les politiques qui vont dans ce sens, ne souhaitent pas a minima échanger avec nous, on ne peut que dire « dommage » pour notre démocratie : « Maître, seul, nous sommes moins que vous, tous ensemble, nous sommes plus que vous… »

      • Ça laisse un petit goût d’amertume, en effet. On aurait aimé qu’au moins elle s’explique ou fasse expliquer sa position.
        Mais quoi, comme le dit PierU ! Qui sommes-nous pour exiger qu’on nous réponde ? En tout cas pas une juridiction suprême par les fourches caudines de laquelle tous devraient passer.

      • PierU,
        Vous avez soulevé un vrai problème. Qui pour faite évoluer les pratiques ?
        Nous ne pouvons évidemment pas nous ériger comme les maîtres à penser des pratiques sur la ville.
        Mais pouvons-nous aussi faire confiance aux politiques pour les faire avancer si des « citoyens » ne s’y collent pas ? Regardez où elles-en sont aujourd’hui ?
        Ce n’est pas Eurycide Bled qui va aller voir M De Pachtère pour essayer de mettre au point une plate-forme commune ? Ce n’est pas Olivier Dartigolles qui va aller voir François Bayrou pour cela ? Voyez-vous Yves Urieta en parler avec FB ou DH ?
        Nous avons un rôle à jouer ? Probablement mieux mais nous en avons bien un (avec tous ceux qui veulent bien nous rejoindre).
        Car après tout, qui a parlé ou au moins approché tous les candidats (en-dehors d’Euydice Bled) au cours de cette campagne ? Qui a cette « facilité » là ?
        Cela dit, c’est probablement sur la méthode que nous devons travailler…
        Bernard

        • Des Ecolos transparents ? Ils le sont déjà sur le plan technique ! Ecolos à Pau, avec Lacq, Total, de l’eau. Ils ont du avoir peur. Et pourtant s’ouvre à eux toute une filière sur l’hydrogène. Les premières piles à combustibles datent des années 60. Mais maintenant on sait stocker hydrogène, le transporter, et de l’hydrogène il y en a partout. C’est certainement la plus probable source d’énergie pour remplacer les centrales atomiques. Les écolos ne sont pas sur le chantier. Total ne doit demander que mieux que la Fac, les forces d’étude, développent l’activité. Les conduites de gaz partant de Lacq peuvent être utilisées pour transporter l’hydrogène. Mais les Ecolos ne savent pas apparemment que cela existe. Ils sont déjà transparents !

          • « de l’hydrogène il y en a partout. »
            Dans l’univers, d’accord, sur terre aussi mais inclus dans des molécules: hydrocarbures, eau….; il faut donc l’extraire, par combustion pour les hydrocarbures, par électrolyse (platine catalyseur: prix!) pour l’eau, ce qui nécessite de l’énergie! Valable si on tire l’énergie de sources renouvelables sinon on se mord la queue!
            De plus, l’utilisation de l’H2 pour la propulsion des véhicules n’entraine pas de CO2 mais un autre gaz à effet de serre: l’eau! Du brouillard en perspective en ville!
            Bonne idée donc mais à consommer avec modération!!

          • Pour conforter sa vision sur l’avenir de l’hydrogène, Bernard écrit « Les conduites de gaz partant de Lacq peuvent être utilisées pour transporter l’hydrogène ».
            Ça parait tellement évident… sauf que les conduites d’acier ne supportent pas le gaz hydrogène, avec comme conséquence l’hydrogène qui fissure et fragilise l’acier. Très gênant tout de même.
            Autre approximation sous-jacente: le gain énergétique attendu de l’emploi d’hydrogène (c’est si beau, presqu’à notre portée, présent en quantités illimitées et disponible partout sauf dans les déserts) .
            Considérant qu’il faut EXACTEMENT la même quantité d’énergie (aux pertes dues au rendement industriel près) pour libérer l’hydrogène présent dans l’eau que ce qu’on récupérera (en théorie) dans une pile fonctionnant à l’hydrogène, l’hydrogène NE SERA JAMAIS une source d’énergie. Or au jour d’aujourd’hui le rendement d’une pile à hydrogène ne dépasse guère 60-70% … donc c’est au global un processus qui consomme davantage que ce qu’il rapporte.
            Par conséquent , et pour quelques années encore, un apport extérieur substantiel d’énergie sera nécessaire pour toute utilisation industrielle de l’hydrogène. Il faut donc se résigner à considérer l’hydrogène comme étant un autre combustible artificiel et en aucun cas comme la panacée à nos espoirs d’énergie renouvelable.

          • Je ne suis pas un expert de la question. Mais il me semble que le transport d’hydrogène se fat en le mélangeant avec d’autres gaz, méthanes ou autres. Pour ce qui est de la production d’énergie, si elle se fait à grande échelle, elle ne se fera sur le mode des centrales atomiques. Il y aura une plus grande dispersion des installations. Les côuts d’installation et de fonctionnement baisseront. Des voitures ont déjà donné lieu à des tests. Des équipes ont déjà stabilisé le stockage. Total ne peut pas rester en marge de ces recherches, Il se peut que Pau puisse tirer profit de ces activités, que ce soit la Fac, des prestataires de Total, Aux US il y a déjà des stations services qui distribuent l’hydrogène aux voitures. Elles n’explosent pas. Il y a donc des progrès.

      • les politiques sont et resterons politiques, un seul langage la langue de….. BOIS
        et les verts sont politiques; de gauche.
        l’écologie est a tous le monde!!!!

    • Oui… allons, comme si A@P était toujours irréprochable (à par moi…).
      Plus sérieusement, les Verts avaient un boulevard, comme dit DS, les dirigeants ont coulé le parti. Les Verts ont eu une énorme chance avec Nicolas Hulot, coulé aussi.
      Que EB ne veuille pas répondre à A@P n’est pas si grave. Ce que je trouve grave, par contre, c’est qu’on ne l’ait jamais entendu haut et fort à propos de la gratuité des bus, des parkings relais, d’une nouvelle piscine qui ne comporte pas de panneaux solaires thermiques (comment peut-on faire ce genre de connerie aujourd’hui ???), pas plus que Pascal Boniface, alors adjoint au développement durable…

      • Ah pardon, j’ai jeté un coup d’œil sur le programme, cette liste n’est pas favorable à la gratuité des TEC, qui a pourtant fait ses preuves. Ca me fait penser, au niveau national à la baisse du prix du carburant cautionnée par les écolos…

  • bien loin de l’esprit « Dumont » que j’ai personnellement connus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *