Pau à Vélo : réponses des candidats à la "Charte des Déplacements Actifs 2014"

logos

L’association « Pau à Vélo » a soumis aux candidats aux élections municipales dans l’agglomération paloise sa « Charte des Déplacements Actifs 2014 », les invitant à se positionner sur une série de 11 points « pour un partage équitable de la voirie » entre les différents modes de transport. Ci-dessous figure le communiqué de presse suite aux différentes réponses reçues par l’association.

« Pau à vélo » œuvre depuis 2002 pour la promotion de l’utilisation du vélo comme moyen de transport sur l’agglomération paloise.

Communiqué de Presse

PAU, le 21 mars 2014

Concerne : Réponses à la Charte des Déplacements Actifs 2014 de « Pau à Vélo »

L’association « Pau à Vélo » œuvre depuis 2002 pour faire progresser l’utilisation au quotidien des modes de déplacement actifs (bicyclette, marche à pied, …).  Ces modes actifs constituent une alternative sérieuse et réelle au « tout–voiture » et au « tout–motorisé » qui se sont malheureusement imposés depuis de trop nombreuses années dans notre agglomération.

Dans la perspective des élections municipales 2014, l’association « Pau à Vélo » a souhaité sensibiliser les candidats des communes de l’agglomération aux questions de déplacement.  La Charte des Déplacements Actifs, document structurant des objectifs considérés comme prioritaires par l’association, a été soumise aux 37 listes de candidats.  Chaque liste a été invitée à se positionner sur chacun des 11 points de cette charte, avec un point supplémentaire concernant le Boulevard des Pyrénées, pour les candidats de Pau.

À la date de ce communiqué, « Pau à Vélo » a reçu 11 réponses, toutes favorables à la Charte (2 Bizanos, 2 Jurançon, 2 Lons, 1 Mazères–Lezons, 4 Pau).  Les nombreux commentaires accompagnant les réponses illustrent la volonté des candidats de s’engager sur plusieurs thèmes liés aux déplacements actifs, notamment :

  • La sécurisation des déplacements actifs, qu’ils soient PMR (accessibilité et aménagements des trottoirs, bâtiments adaptés, …), piétons (zones piétonnes, zones de rencontre, …), cyclistes (pistes cyclables avec feux vélos, « tourne–à–droite », doubles sens cyclables, sas vélos, parkings)
  • La hiérarchisation des voies, en distinguant les axes structurants (généralement à 50 km/h) et les itinéraires apaisés dans les quartiers (typiquement en zone 30 ou zone de rencontre à 20 km/h)
  • La volonté de progresser sur la réalisation de la portion « agglo » de la voie verte reliant Bayonne à Lestelle–Bétharram, et également l’engagement sur des itinéraires verts intra– et inter–communaux au sein de l’agglomération
  • L’extension de l’actuel réseau de Vélos en Libre–Service IDEcycle, actuellement limité à Pau, et qui est fortement attendu dans plusieurs communes limitrophes, parmi lesquelles Jurançon, Billère, Bizanos
  • L’engagement de certaines communes à impliquer « Pau à Vélo » dans la concertation sur les aménagements de voirie, en invitant l’association à participer aux commissions de circulation et aux réunions techniques, et en recueillant l’avis des usagers qu’elle représente
  • Une orientation vers l’apaisement du Boulevard des Pyrénées, exprimée par plusieurs listes, avec toutefois un engagement inférieur aux attentes de « Pau à Vélo » qui recommande depuis de nombreuses années l’entière piétonnisation de ce lieu, joyau de Pau

« Pau à Vélo » prend acte des engagements affichés par les listes ayant répondu, cependant l’association déplore le faible taux de réponses.  Une prise de conscience devrait se faire, sur l’indispensable évolution des comportements et des pratiques, pour enfin donner aux déplacements non motorisés la place qui leur est due.

Des aménagements ont déjà été réalisés dans les communes de l’agglomération, pas toujours en conformité avec les recommandations de « Pau à Vélo » et les lois en vigueur.  Un gros travail reste donc à faire pour améliorer l’existant et créer les nécessaires compléments d’aménagements qui offriront aux utilisateurs les bonnes conditions de sécurité et de continuité des itinéraires.  Cela conditionne l’augmentation de la pratique des déplacements actifs.

Pour cela, les usagers que « Pau à Vélo » représente sont en forte attente de conviction, de pédagogie et de réalisations de la part des nouveaux Élus, qui auront la responsabilité de faire évoluer la situation actuelle.

La synthèse des réponses à notre Charte des Déplacements Actifs 2014 sera consultable sur le site internet de « Pau à Vélo », à l’adresse http://fubicy.org/pau/evenements/2014charte.htm.

Association « Pau à Vélo »
Pierre GRAND, Président

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne / 5. Nombre de note :

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

2 commentaires

  • La sécurisation des déplacements actifs, qu’ils soient PMR (accessibilité et aménagements des trottoirs, bâtiments adaptés, …), piétons (zones piétonnes, zones de rencontre, …), cyclistes (pistes cyclables avec feux vélos, « tourne–à–droite », doubles sens cyclables, sas vélos, parkings)
    qu’avez vous fait en six ans avec votre associée Martine, et sa « délégué Madame Vélo dite Anne Bernard »???
    l’aménagement des passages protégé et des trottoirs pour les P.M.R. (personne a mobilité réduite: handicapée, Maman avec poussettes, etc.; bénéficient ENCORE d’un report.
    le centre ville c’est LAMENTABLE
    hors la circulation des vélos dans un espace non dédié, en contre sens de la circulation.
    zone largement rempruntée par les scooters ou motos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *