Elections européennes, connaissons les élus.

 

imagesNous sommes en effet dans la dernière ligne droite avant le 25 mai 2014, date des élections européennes. Peu d’entre nous peuvent se vanter de connaître les dix eurodéputés sortants élus dans la circonscription interrégionale du Sud Ouest. Ce n’est pas pour autant que depuis 2009, ils sont restés inactifs.

 L’hebdomadaire « Challenge » dans son numéro 389 du 15 au 21 mai 2014 a eu l’excellente idée non seulement de dresser la liste des 74 eurodéputés représentant la France mais encore de les classer selon leur travail. C’est l’occasion, au moins pour  ce qui concerne notre Sud-Ouest, d’en connaître la liste et la coloration politique de ses dix représentants au parlement européen.

 –        José BOVE – 60 ans – Verts/ALE – classé 5/74

–        François CASTEX – 58 ans – S&D – classée 12/74

–        Catherine GRÈZE – 54 ans – Verts/ALE – classée 13/74

–        Robert ROCHEFORT – 58 ans – ALDE – classé 15/74

–        Alain LAMASSOURE – 70 ans – PPE – classé 24/74

–        Marie-Thérèse SANCHEZ-SCHMID – 56 ans – PPE – classée 38/74

–        Christine de VEYRAC – 54 ans – PPE – classée 47/74

–        Franck PROUST – 51 ans – PPE – classé 49/74

–        Jean-Luc MELENCHON – 62 ans – GUE/NGL – classé 60/74

–        Eric ANDRIEU – 54 ans – S&D – classé 67/74

Pour comprendre l’appartenance aux partis politiques, il faut savoir que  le PPE (parti populaire européen) représente l’UMP – S&D représente le parti socialiste – l’UDI-MoDem est représenté par l’ALDE (Alliance des libéraux et des démocrates).

 Ce classement comme l’explique la publication tient compte d’un certain nombre de données telles que assiduité, déclarations, résolutions, rapports, amendements, avis, questions et influence.

 Rappelons que certains partis que les sondages actuels donnent gagnants, ont des représentants qui se classent en fin de tableau. La France enverra-t-elle au parlement européen des élus qui se sont prononcés sans ambiguïté contre l’Europe ?

 L’enjeu est important et ne doit pas être ignoré des électeurs français. L’existence d’une Europe qui est encore en devenir en dépend.

 

                                                                                               Pau, le 19 mai 2014

                                                                                               Par Joël BRAUD

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *