Pau – Nouveau plan de circulation, Pau à vélo critique…


pau-villeLe 27 juin dernier François Bayrou a présenté, les premières mesures d’ajustement du plan de circulation dans le centre-ville de Pau qui entrera en vigueur le 15 juillet prochain. Le but recherché est de faciliter et fluidifier l’accès au centre-ville et à ses parkings. Pierre Grand, Président de l’association « Pau à vélo » a écrit à François Bayrou son point de vue sur le sujet. Il sait de quoi il parle puisque lui-même « vélocipèdiste » convaincu est particulièrement concerné. Ci-dessous sa lettre in extenso.

Objet : Plan de Circulation

Monsieur,

La Presse du 28 juin dernier fait état de votre réunion avec les représentants des commerçants sur votre nouveau plan de circulation en centre-ville.

Les commerçants semblent être les seuls usagers du centre-ville ce qui est pour le moins curieux.

Il n’y a pas de riverains, de piétons, de personnes à mobilité réduite, de cyclistes, tous chalands, qui souhaitent approcher le centre-ville avec un minimum de gêne que peuvent provoquer les voitures.

Il n’y a certainement pas de transports en commun. Ce trafic a toutes les chances d’être perturbé et pénalisé notamment dans les rues Samonzet et Gambetta et le secteur de la Place d’Espagne très fréquentés par tous les usagers. Il semble fondamental pourtant de faciliter le déplacement des transports en commun pour encourager justement les automobilistes à abandonner leur chère voiture au profit de ceux-ci, avec notamment une amélioration du ou des parcours de la Coxity.

De plus, maintenir ou créer des « autoroutes urbaines » comme le boulevard des Pyrénées, même avec une vitesse limitée à 30 km/h dont on sait que cette vitesse ne sera pas respectée, et les rues Barthou et Castetnau, reste une erreur alors qu’il est essentiel de retenir les automobilistes à l’entrée de la ville, voire de l’Agglo, avec un agencement des lignes de bus et de parcs relais.

Toutes les grandes villes ont procédé à des restrictions d’accès au cœur de ville, au bénéfice de tous les usagers y compris des commerçants. Pourquoi Pau ferait-elle différemment alors que sa géographie et son site le recommande ?

D’autre part, le parking Clémenceau ne remplit toujours pas sa fonction principale et primordiale qui est d’accueillir les véhicules des riverains, une travée sur huit seulement est dévolue à cette fonction.

Nous souhaiterions en débattre avec vous dans les meilleurs délais.

Dans l’attente, recevez nos sincères salutations.

Pau le 30 juin 2014

 

Pierre GRAND
Président de Pau à Vélo

Vous aussi vous pouvez donner votre avis ou mieux faire des suggestions et propositions. Il vous suffit d’envoyer un courriel à l’adresse électronique circulation@pau.fr. N’hésitez pas à le faire.

– par Hélène Lafon

Comments

  1. En dehors de belles paroles et d’annonces jamais concrétisées la précédente équipe municipale n’a rien sorti en matière de plan de circulation palois ni la précédente équipe communautaire Agglo Pau-Pyrénées de parkings relais (*).

    Alors c’est un peu fort de café après 6 ans d’immobilisme de s’en prendre à FB au prétexte que c’est celui qui tente de faire quelque chose!

    (*) rectificatifs
    1) le plan imaginé par Y Urietta et son équipe (intérimaire) de gauche a été « revu et corrigé » par l’équipe Cap et Coeur, avec le succès qu’on sait
    2) A. Duchateau estimait que les parkings relais n’étaient finalement pas si urgents puisqu’il y avait … le parking de l’Hopital!

  2. l'ours du bois says:

    enfin, une petite lucarne s’ouvre…..
    oui, beaucoup d’automobilistes sont irrespectueux (lorsqu’ils sortent de leur voiture, et deviennent des piétons, râlent après les cyclistes, qu’ils sont une heures après.)
    mais en voiture, sont identifiables, se garent sur les trottoirs ( un emplacement qui leur est réservé???) pour allez chercher leurs moutards a la sorties des écoles et faire 500 m pour retourner a la maison.

  3. FRançoise says:

    Mais c’est la guerre!!! Que ceux qui circulent à vélo puissent le faire en toute sécurité et qu’un plus grand nombre s’y convertisse d’accord. Mais quand par exemple vous habitez à plusieurs km de Pau, pouvez-vous amener sérieusement vos enfant dans un club de sport, à la médiathèque, au cinéma, au conservatoire à vélo ? Si vous êtes chargés, handicapés, ne pouvez plus conduire allez vous venir à vélo ? Il faut absolument développer, les parkings extérieurs, les systèmes de navette, les transports en commun avec cartes d’abonnement, autobus plus petits et plus nombreux. Essayez de venir au cinéma à Pau par exemple, un dimanche quand vous habitez Idron ?

  4. Je ne connais pas Monsieur Pierre Grand. Je ne suis pas sûr qu’il soit conscient de ce qu’il dit. J’habite à 12km de Pau. Je ne suis plus en mesure de venir en vélo. Au nom de quelle idéologie m’interdirait-il de venir à Pau, ville que j’aime et qui me plaisait encore plus quand elle était pleine d’activité , de voitures et de liberté.

    • Il faudra m’expliquer en quoi les positions de Pierre Grand et de Pau à Vélo, qui concernent dans ce texte uniquement l’hyper centre de Pau, pourraient vous empêcher en quoi que ce soit de faire les 12km qui vous séparent de Pau en voiture.

      Et sur l’attractivité de du centre en question, même si tout n’est pas parfait dans ce qui a été fait, il faut se souvenir de ce qu’était le centre-ville il y a 12 ans : terriblement moche, congestionné par les voitures (les files de voiture roulant au pas dans les rues Joffre et Barthou, c’était le quotidien), avec une place centrale ressemblant à une gare routière, et dans lequel il n’était pas plus facile de se garer qu’aujourd’hui.

      Quand je suis arrivé à Pau au début des années 90, après être passé par Annecy et Nancy (j’exclus Paris, rien à voir…), villes qui avaient déjà entamé ou achevé la réfection de leurs centres, j’avais eu l’impression de faire un bon de 20 ans en arrière. Et oui, l’hyper centre de Pau est 10 fois plus agréable aujourd’hui qu’il ne l’était il y a 12 ans, je ne vois même pas comment on peut discuter cela.

  5. ENFIN UN PEU DE BON SENS
    LA VILLE N EST PAS AUX COMMERCANTS MAIS CE SONT EUX QUI LA FONT VIVRE
    PAU N’ EST PAS UNE GRANDE VILLE MAIS UNE VILLE MOYENNE ET TOUS CEUX QUI Y PASSENT N ‘ ONT PAS FORCEMENT TOUTE UNE APRES MIDI A Y CONSACRER.
    NI TOUT VOITURE NI TOUT PIETON .
    DU BON SENS ET DES NOUVELLES IDEES .

    • Balbuzard64 says:

      Je suis désolais mais sans taxe foncières et sans taxes d’habitation payées chaque année par les palois, la ville de Pau aurait du mal à vivre. D’accord les commerçants sont des acteurs importants de notre ville mais pas des acteurs majeurs. D’autant plus que 90% des commerçants n’habitent pas Pau.
      Que la mairie change le plan de circulation de Pau sans aucunes concertations avec les citoyens palois est donc une absurdité. Le fait d’inverser le sens de circulation de la rue Louis Barthou et de la rue des Orphelines pour soit disant mieux accéder au parking Clémenceau est une bêtise monumentale. Cela avait déjà était mis en place quelques années auparavant et c’était catastrophique.
      Un peu de discussion et de dialogue Monsieur Bayrou avec les habitants et les riverains de Pau serait une bonne chose avant toute future décision.

  6. larouture says:

    M. Bayrou a une vision pour la France. Mais quelle est sa vision des circulations dans Pau à l’échéance de la mandature voire deux mandatures ?
    Pour l’instant il donne des gages aux mécontents de la politique suivie par l’équipe précédente. Comme a fait M. Hollande pour la France.

    • M Bayrou, n’a pas de vision pour la France et gère à la petite semaine en fonction des intérêts du moment.
      Il ne soutien pas haut et fort Hollande dans son souhait (???) de réaliser 50 milliards d’euro d’économies alors que c’est ce qu’il préconisait dans sa campagne.
      Il ne soutien pas haut et fort la suppression des Conseils Généraux alors que c’est sa position depuis une petite dizaine d’année.
      On ne sort de l’ambiguité qu’a son détriment, et la horde des Maires dont l’Association est opposée à toute évolution, saurait le lui faire payer le moment venu.

      Pour Pau, aucun des candidats n’a dit clairement ce qu’il comptait faire pour les déplacements dans l’agglo, et qu’il existe un PDU (Plan de Déplacement urbain) qui a été voté par les majorités précédentes…
      Il vaut mieux amuser la galerie avec les crottes de chien…

  7. l'ours du bois says:

    qu’en dire??
    pendant, de longues années ils ont règnes en maitre de la circulation avec madame vélo dite Anne Bernard…. ils ont snobé les P.M.R. comme des obstacle a leur ( les vélos si bêtes) libre circulation. a ce jour, ils ne sont plus à la mairie…. tant mieux.
    il y aura peut être enfin, un vrais partage des voies de circulations

  8. Emile le Servile says:

    Pau à vélo, ce sont des bobos et des retraités aisés. Pas étonnant qu’ils n’en aient rien à faire du commerce, sauf quand il faut payer leur retraite !

  9. Diktat d’ayatollah. Comment se faire détester en prônant des solutions aussi radicales à partir de constats caricaturaux ? Parler d’une autoroute urbaine à propos d’un boulevard des Pyrénées qui n’est que très faiblement fréquenté et qui serait désert et abandonné à des « punks à chiens » s’il était fermé aux voitures, est risible. Réserver le parking Clémenceau aux riverains serait un accaparage de fond publics extraordinaire
    Je viens en ville en vélo. J’aime bien y circuler librement et sans les contraintes de l’usage d’une voiture. Mais je détesterais qu’ on tente de m’ y obliger à force de restrictions, d’interdictions et d’ anathèmes contre l’automobile dont les conditions d’usage en ville sont actuellement suffisamment restrictives comme ça.
    Alors d’accord pour des propositions d’amélioration et d’extension des voies cyclables, mais sans qu’elles soient systématiquement à opposer à un usage raisonné de l’automobile. Pour ma part, je n’en ai qu’une: améliorer très vite l’état catastrophique de la voirie de Pau. J’aimerais pouvoir y circuler autement qu’en VTT ou en 4X4

    • Helene Lafon says:

      +1
      Tout à fait d’accord. Moi ce n’est pas en vélo que je circule dans l’hyper centre c’est à pied. Et je suis bien souvent très choquée par le sans gêne des cyclistes roulant sur les trottoirs à une trop grande vitesse (Eh oui ! eux aussi). Se rendent-ils compte qu’ils peuvent grièvement blesser les personnes âgées qui risquent de se retrouver en fauteuil roulant jusqu’à la fin de leur vie et les très jeunes enfants qu’ils condamnent à tenir constamment la main d’un adulte.

      • Il est regrettable que pratiquement tous les débats sur la place du vélo en ville dérivent sur le comportement criticable de certains cyclistes. Oui, certains cyclistes ont un comportement irresponsable et/ou ne respectent pas les règles. Tout comme certains piétons et certains automobilistes. Mais on en déduit quoi ? Qu’il faut interdire de circuler à pied, en vélo, et en voiture ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s