La rentrée…

0
(0)

plume-de-cygneAlignée sur les pages où s’étirent les âges, étreinte par eux, l’encre noire ou bleue se pose sur les mémoires dans un langage noueux.

Déclinée sur la pierre où les signes résonnent à l’oreille de nos pairs à l’aube de nos ères, les sons doucement prospèrent, du sceau de l’artiste et par-delà son caractère, il décrit peu à peu l’histoire de ses congénères. S’exprimant sous la forme de symboles dont les tablettes de nos jours sont l’auréole, il va de nos origines graver puis dessiner pour les communiquer chaque étape de nos destinées. Des graphies précieusement déposées de l’encre de chine où les agrégats se profilent formant nos racines, au papyrus où s’épand l’écriture d’antan, chaque alphabet contient une mémoire, il nous raconte une histoire … sur ces chapelets d’écritures où s’égrènent les souvenirs scellant entre les peuples la connaissance et leurs respectables existences, des êtres humains.

L’encre de la vie est là pour nous rappeler combien est inestimable l’écriture, d’hier à aujourd’hui sous les mains de ces divins scribes.

– par Samie Louve

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *