Sondages insondables

0
(0)

manipUn sondage CSA réalisé dans les Pyrénées Atlantiques à la demande du Conseil Général parait aujourd’hui dans La République. Il montrerait un amour fou des administrés pour les crèmes du mille-feuille.
Ainsi, 87 % des personnes interrogées se disent attachées à leur département et à leur commune.
Evidemment, la question posée, sa formulation, influence fortement le résultat, et les instituts de sondage et leurs clients le savent bien !
Le client, le Conseil Général (enfin non, les Conseillers Généraux) cherche là, aux frais du contribuable, à lutter contre à sa mort annoncée.
On aurait dû proposer :
« Soutenez vous les déplacements de délégations du Conseil Général des Pyrénées Atlantiques en Argentine pour visiter Iguazu ? »
ou :
« Les collectivités territoriales ont embauché près de 500 000 fonctionnaires territoriaux durant les dernières dix années, pensez vous que c’est beaucoup trop ? »
Au final, bien sûr, des contradictions, comme celles données par tous les sondages nationaux qui plébiscitent la grande anomalie de notre mille feuille territorial, et le souhait de supprimer les Conseils Généraux.
Dites-moi le résultat que vous souhaitez obtenir, je vous trouverai la question à poser…
Ce sondage aurait dû avoir un préalable pour juger si la personne interrogée connaît effectivement ce que font les communes, intercommunalités, Département ou Région.
Ceci nous est quand même dit en fin d’article :
« Enfin, on relèvera pour l’anecdote que plus de 70 % des sondés déclarent ne pas associer le nom de Georges Labazée à celui du président du conseil général. Il s’agit pourtant de la même personne ».
Le journaliste se trompe, ce n’est pas une « anecdote » c’est la clef du sondage.
 

par Daniel Sango

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

Un commentaire

  • Combien a coûté ce sondage?
    Quel cabinet a été retenu? Quel pourcentage de son chiffre d’affaire réalise t-il avec le CG?
    Cà aussi, avec la forme des questions, peut avoir une incidence sur les résultats, sans parler du pourquoi de ce sondage, car c’est trop évident.
    On dit q’en France le changement ne passe jamais par des réformes… Pourrons nous éviter un 2ième mai 68?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *