Un zeste de zistes

0
(0)

C’est fou le nombre de mots en « iste » que nous employons tous les jours. Si j’en crois Wikipedia le suffixe « iste » est un substantif servant à former un nom correspondant à un métier, ou à un adepte d’une activité, d’une idéologie, ou d’une théorie.  Rendez-vous compte, notre belle langue en compte 683. Ce doit être un record du monde.

Nous laisserons de côté les saxophonistes, les ophtalmologistes,  les cyclotouristes et tous les paisibles  zistes laborieux, artistiques ou sportifs . On est forcément ziste soi-même un jour ou l’autre. Touriste ou fantaisiste.

Mais imaginons un monde où d’un coup de baguette magique on ferait disparaître les terroristes, les racistes, les extrémistes, les intégristes, les marxistes et les fascistes ? On n’aurait plus besoin de révisionnistes, de trotskistes, de nationalistes ou de sécessionnistes. On imagine la délivrance. En étendant un peu nos recherches, avouons qu’on pourrait aisément se passer des traditionnalistes, des islamistes, des évangélistes et des fondamentalistes. Comme des impérialistes et des indépendantistes.

Là ça irait déjà beaucoup mieux. Mais ce serait dommage de s’arrêter là. Nous sommes en crise, nous perdons nos repères et ceux que nous proposent les zistes qui accaparent micros et caméras et mobilisent nos yeux et nos oreilles à longueur de journées avec leurs antiennes, leurs idéologies et leurs théories aggravent la confusion générale et participent à la dépression collective.

Alors moi je rêve d’une France où pendant, allez, disons 5 ans, nous déciderions de payer afin qu’ils ou elles se taisent, les éditorialistes et les journalistes. Ce qui priverait de leurs porte-voix, les écologistes et les féministes pour notre plus grand soulagement. On garderait les cegetistes et les communistes quand-même, sans lesquels nous risquerions de perdre notre identité nationale et notre conservatoire vivant de la lutte des classes qui fait notre fierté et notre réputation dans le monde entier. Mais on se débarrasserait sans vergogne et dans le même temps, des grévistes et des gauchistes en leur proposant de devenir plagistes ou choristes.

Quant aux socialistes, notre premier Minist(r)e, en bon exorciste, a bien compris qu’il fallait au plus vite se débarrasser des plus passéistes des utopistes afin de montrer l’exemple. Il s’en occupe, gardons l’espoir.

Et les centristes ? N’espérons pas qu’il(s) se désiste(nt). Il(s) se voi(en)t déjà en haut de la liste.

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

8 commentaires

  • Et la LISTE est longue….

  • «Zeste de zistes» ou «Zeste de ciste»?
    Le premier est souvent infectieux, contaminant et blessant, le second est anti-infectieux et cicatrisant. Il m’est arrivé souvent d’utiliser le second pour me soulager des agressions du premier.
    Admettons donc que c’est bien du premier dont il est question.
    «Moi, je rêve d’une France» où on garderait:
    les humanistes, les altruistes, les spinozistes, les naturalistes, les botanistes, zoologistes, les polistes, les cistes, les champignonnistes, ornithologistes, les secouristes, les entomologistes, les audioprothésistes, les excursionnistes,…. et pourquoi pas …les nudistes féministes…. jusqu’à 30ans!
    Et «On priverait de leur porte-voix», pour notre plus grand soulagement:
    les économistes, néo-capitalistes, prévisionnistes, machistes, arrivistes, sexistes, mercantilistes, publicistes, consuméristes, élitistes, égoïstes, égotistes, opportunistes……

    • et pourquoi pas …les nudistes féministes…. jusqu’à 30ans!

      Ou l’on découvre avec stupéfaction que notre ami Georges est un horrible machiste sexiste , opportuniste et élitiste . Pas vraiment un séminariste.

      • Heureusement qu’il y a « ami » devant Georges!
        « horrible……. » c’est belliciste!
        « pas vraiment séminariste », c’est probabiliste!

  • zist : « (Botanique) Nom désignant la membrane blanche des agrumes. Elle se situe entre l’écorce (le zeste) et la pulpe. » (wiktionnaire).
    On le retrouve également dans cet opéra de Berg, Lulu :  » das ziste unmöglich » mais j’ai oublié dans quelle scène cela était chanté. Donc, pour la forme (et l’esthétique de la cantatrice…) : https://www.youtube.com/watch?v=NNZuN_JImgs

  • Ce serait aussi la disparition des Gaullistes … Cher Oscar, vous nous manqueriez.
    Et puis, il resterait les « iens » (comme par exemple les Fabiusiens) et beaucoup d’autres.
    Pierre Lafon.

  • bravo!!!!
    pour cela , votons, et réunissons nous place du congrès, nous deviendrons alors, des con…..gressistes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *