Pau, naissance d’une nouvelle entreprise : Aqui Recup


Aqui RécupA Pau, un projet alliant économie solidaire et économie circulaire est en train d’émerger. C’est dans ce but que la Société AESEC (Alliance Economie Solidaire – Economie Circulaire) a été créée. Son objectif : développer un circuit court pour collecter-laver et proposer la réutilisation locale des bouteilles en verre. Outre la création d’emplois locaux non dé-localisables. Son activité sous le nom commercial d’AQUI RECUP permettra de limiter la consommation de matières premières (a minima 30% de silice) et d’Energies non Renouvelables (a minima 1,2 kWh par bouteille réutilisée). Son premier partenaire : Emmaüs Lescar.

En France, la récupération et le recyclage du verre, basés sur une Economie Linéaire (acheter-utiliser-jeter) à usage unique du contenant, représentent un coût important pour les divers acteurs locaux : collectivités (supérieur à 600 000 Euros dans le cadre du SMTD*) et producteurs. AQUI RECUP mettra en place un centre de lavage des bouteilles qui seront collectées localement et revendues aux producteurs (vignerons, brasseurs, caves coopératives) après avoir été contrôlées. 4 emplois seront créés au démarrage de l’activité et 10 emplois existeront au bout de 5 ans dont des emplois en réinsertion.

1. Contexte – Origine du projet

Dans les Pyrénées Atlantiques, les Communes ont transféré à un Etablissement Public de Coopération Intercommunal la gestion des déchets. Une collecte sélective est organisée pour :
Le verre
Les emballages ménagers (hors verre)
La collecte du verre couvre l’ensemble du département. Le verre est principalement collecté en apport volontaire et valorisé par la verrerie de Vayres (33). Sur l’ensemble du département 18 965 t ont été collectées en 2012 en tri sélectif par les trois principaux syndicats :

Syndicat tablqau

Le coût moyen de cette collecte est de l’ordre de 50 €/t par collecte dans des colonnes à verre et de 200 €/t par collecte en porte à porte (150 €/t collecte mixte) (données ADEME)
Le verre collecté en tri sélectif représente seulement 70 % du verre utilisé. 30 % du verre se retrouve dans les Ordures Ménagères Résiduelles et est donc soit incinéré soit enfoui avec un coût moyen de 160 €/t.

A terme, AQUI RECUP créera un centre de lavage de bouteilles** en Sud Aquitaine, dans le but de les réutiliser afin :

• de créer des emplois locaux non délocalisables (conducteurs et opérateurs de ligne – caristes – chauffeurs livreur – gestionnaires administratifs commerciaux)
• d’économiser de la matière première et de l’énergie

Une étude réalisée par les Brasseurs Alsaciens, qui ont maintenu une collecte non destructive des bouteilles de bière en les consignant, montre que dans des conditions d’utilisation comparable, la bouteille à usage multiple ou usage circulaire réduit la masse des déchets non recyclables de 85%, la masse des déchets recyclables de 92,5%, les émissions de SO2 de 86%, les rejets de CO2 de 79%, la consommation d’eau de 34% et permet 76% d’économies d’énergie par rapport à la bouteille à usage unique.

2. Economie et développement actuel du projet

Nous nous attacherons prioritairement à collecter les bouteilles provenant des OMR non valorisées à l’heure actuelle dont on peut considérer que le coût de traitement annuel est au minimum de 600 000 € pour le SMTD et de 500 000 € pour Bil Ta Garbi. Après deux ans d’activité, nous pensons être en mesure de traiter 1 500 000 bouteilles (fourchette conservatrice) soit 750 t (environ 4 % du verre collecté dans les Pyrénées Atlantiques) dont 200 t provenant des OMR. (environ 1 % du verre collecté dans le 64) représentant une économie énergétique de 1,66 MWh. Pour récupérer une partie des contenants verre qui ne sont pas valorisés aujourd’hui, AQUI RECUP propose :
• d’installer des points de collecte grand public dans les surfaces commerciales ou les recycleries
• de travailler avec les grossistes qui revendront nos bouteilles et inviteront leurs clients à rapporter les bouteilles vides
• de travailler avec les professionnels de la boisson (Cafés, Hôtels, Restaurants) pour répondre à leur problématique de stockage et de traitement du verre non consigné.

La première opération de collecte a commencé chez Emmaüs Lescar qui a installé un point de collecte et de tri spécifique. Elle sera suivie par l’installation d’une ou deux machines avec récompense (un avoir dans une surface commerciale sera donné sous forme de bon d’achat pour chaque bouteille retournée) dans la région de Pau et d’autres points de collecte dans des recycleries.

Les économies de matières premières et d’énergie se retrouvent dans le prix de revente des contenants qui, une fois nettoyés et conditionnés, seront proposés à un prix inférieur à celui des contenants neufs pour un niveau de qualité équivalent.

Dès à présent, vous pouvez rapporter toutes vos bouteilles de verre chez Emmaüs à Lescar où les bouteilles de vin de type bordelaise, de bière et de jus de fruit seront triées pour être réutilisées plus tard.

– par Hervé CADILLAC
AQUI RECUP

* les trois syndicats de traitement des déchets des Pyrénées-Atlantiques :
1 SMTD (Syndicat Mixte de Traitement des Déchets) couvre quasiment tout le Béarn (290 000 habitants) dont l’Agglomération Pau Pyrénées
2 Bil Ta Garbi couvre la plus grande partie du Pays Basque (264 717 habitants)
3 Bizi Garbia regroupe 11 communes basques dont 2 en Espagne.
Source : site internet des 3 syndicats.

** les bouteilles récupérées :
– bouteilles de vin de type bordelaises de 75 cl
– bouteilles de bière artisanale ou bouteilles de bière Premium (type bières d’Abbaye) de 33-50-60 -75 cl
– bouteilles de jus de fruit et de soupe d’un litre

Comments

  1. Il y a 30 à 35 ans je travaillais dans le domaine des « ordures ». Ce qui veut tout dire. La joie a éclaté dans nos bureaux quand les principes du tri ont été adoptés. Tout le monde a vu le pactole arriver. En fait tout a été fait pour rendre la collecte des ordures et le traitement, très cher. Cela ne vous choque pas de voir des camions énormes sillonnées les centre ville 36 fois par semaine selon les types de tri.
    Il y a un autre pactole à faire. Il consiste à abandonner le…………..tri individuel, pour revenir au tri central ! Nettement moins coûteux. On sait extraire l’or de la boue, il y a pas de problèmes pour extraire d’autres pactoles, d’autres boues. Et de plus on pourrait adopter d’autres systèmes de collectes, véhicules plus petits, plus fréquents ( c’est comme les bus, mais ce sont les « bus ordures ».

    Nos gentils ramasseurs de Aqui Recup, devraient d’abord assurer la récupération de la totalité des ordures, les traiter en tri central, C’est là qu’il y a la plus grande simplification à faire. il faut se méfier des tableurs Excels.

  2. On va j’espère finir par en revenir à ce système de consignes et de réutilisation qui existait il y a 30-35 ans encore en France…

    Tout à fait d’accord.le système de la consigne qui peut également s’appliquer aux canettes en aluminium est meilleure que celui de la récupération qui est utile mais qui doit intervenir dans un second temps.
    Au niveau du bilan énergétique il n’y a pas photo.

    Rappelons nous de l’idée géniale et simplissime des pièces dans les caddies de supermarché qui a résolu la question du rangement des dits caddies. En supprimant également les sacs en plastique un pas important vers le zéro déchet aura été franchi..

  3. Bravo !

    On va j’espère finir par en revenir à ce système de consignes et de réutilisation qui existait il y a 30-35 ans encore en France.

  4. Mehdi Jabrane says:

    Excellent Hervé !
    Je comprends mieux maintenant le pourquoi des questions lors de notre dernier échange
    A titre personnel et si ça t’intéresse je veux bien travailler sur la construction d’un réseau optimisé de collecte
    @+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s