La censure

0
(0)

censure-internet-web-chineElle a une gueule d’assassin,
La censure ;
Tout bien-pensant s’abreuve à son sein,
Sans mesure.

Elle crève le bide des Charlie,
En priant ;
Son vin noir se pourrit dans sa lie,
En cuvant.

Elle est l’arme des gouvernements ;
La Police,
L’Eglise et l’Armée en mouvement
Font des listes.

Elle musèle la Presse aujourd’hui
La censure,
Demain bâillonne la Poésie.
Belle augure !

Prends garde à tes fesses, ô censeur :
Ton étoile,
Dont la croix scintille sur ton cœur
Ou ton voile,

Te pètera un jour à la gueule
En beauté.
Bouffe, baise, bois, danse et rigole,
C’est l’été,

Dès lors tu rejoindras le cercueil
Des honnis
Dont tu viens nous de tisser le linceul,
En pourri.

Christian Lemarcis
Lanzarote, 15 janvier 2015

Crédit photos : https://www.agenceinfolibre.fr/

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *