« When in Rome, do as the romans do »

0
(0)

cultural relativism cartoonLes anglo-saxons ont cette expression que je me suis toujours appliquée : « When in Rome, do as the romans do ». Traduction :  A Rome, fait comme les Romains.

La vie a voulue que je puisse parcourir le monde. A Beyrouth, Koweït City ou  Jeddah, j’ai toujours veillé à me déplacer, malgré la chaleur, en pantalon et chemisette. Quand ma femme m’accompagnait, la jupe devenait pantalon, la robe s’allongeait. Le débardeur devenait chemisier.

En pays bouddhiste, dans l’ancienne Indochine, même choix vestimentaire. Avez-vous déjà vu un moine bouddhiste en short et débardeur ?

En Corée, au Japon, je n’hésitait pas, non pas à serrer la main de mes interlocuteurs, mais plutôt à courber la tête face à eux, si la coutume le demandait. Par contre, en Californie, je ne craignais pas de mettre un short et un T-shirt.

Au vu de ces bonnes pratiques qui n’agressent pas les autochtones, je me demande pourquoi à « Paris, certains s’obstinent à ne pas faire comme les Parisiens » ?. C’est, par ailleurs, le cas partout en France.

Alors, à la population musulmane de France, je dirai, « coulez-vous dans le moule ». Faites comme le plus grand nombre. Votre intégration n’en sera que plus facilitée.  « When in France, do as the french do ! »

A ne pas le faire, vous allez vous créer des « difficultés »… et à nous aussi !

– par Bernard Boutin

crédit photo : http://ethicsinpr.wikispaces.com/Cultural+Relativism
Traduction des « bulles » de la photo :
L’une : « tout couvert sauf ses yeux : quel cruel monde machiste ! »
L’autre : « rien de couvert sauf ses yeux : quel cruel monde machiste ! »

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

68 commentaires

  • Tous ces commentaires ne sont que du bla-bla philosophique de salle d’ arrière garde.
    Ce n’ est pas en s’ envoyant des sourates par-ci, ou des versets de la bible par-là, que le problème sera résolu. Aujourd’ hui, le monde Arabo-Musulman a un problème, qui s’ il n’arrive pas à le résoudre entraînera le Monde dans un terrorisme généralisé ou disparaîtra dans l’ auto-chaos.
    Le monde Arabo-Musulman doit impérativement arriver a séparer, le politique du religieux, car aujourd’ hui le monde de l’ innovation technique, médicale, sociale, philosophique etc.. etc est un monde rapide de circulation des idées. Avec l’ imbrication du religieux et du politique, le monde Arabo-Musulman s’ isole de lui même, car il ne laisse pas pleinement la liberté d’ expression aux chercheurs de ces domaines qui en ont un besoin essentiel. A ce petit jeu tout le monde est perdant, car l’ Occident se trouve également privé de points de vu opposables, qui l’ obligerait à réfléchir autrement face aux problèmes majeurs qui vont se poser à nous d’ ici peu.( natalité galopante, immigration, fin des matières premières, pollution diverses et variées etc etc)
    Il serait dommage que la civilisation Arabo-Musulmane, qui a tant apporté d’ idées et donnée un aussi grand nombre d’ hommes célèbres au monde, disparaisse sans avoir pu résoudre son problème. Car c’ est à elle à se réformer et non à la République ou au monde Occidental de le faire. Par contre c’ est notre devoir de l’ aider à y parvenir.

    • « Aujourd’hui, le monde Arabo-Musulman a un problème, qui s’ il n’arrive pas à le résoudre entraînera le Monde dans un terrorisme généralisé ou disparaîtra dans l’ auto-chaos. »
      Vous avez raison !
      Ben Ali, Moubarak, Assad,… De sacrés islamistes qu’on est en train de remplacer par de vrai démocrates, n’est ce pas ?
      Ils massacraient leur peuple et étaient corrompus jusqu’à la moelle. Certes.
      Pour motiver les autres nations arabo-musulmanes à s’émanciper, nos gouvernements continuent de dérouler le tapis rouge aux princes Saoudiens (eux aussi démocrates n’est ce pas ?) et pour être exemplaire au niveau corruption on n’hésite pas élire à la présidence de la Commission Européenne JC Juncker (le plus transparent de nos dirigeants n’est ce pas ?).
      Regardez aussi ce qui se passe en Grèce et le probable retour en force de l’extrême gauche. Pas de chaos en vue ?
      Certes ce qu’éprouvent les grecs n’étaient bizarrement pas listés dans « vos problématiques majeures (natalité galopante, immigration, fin des matières premières, pollution diverses et variées etc etc) »…

      • Il y a chaos et chaos …..
        En Grèce le chaos risque d’ être, mais se limitera à un chaos idéologique, temporel et négociable. Il sera peut être même bénéfique, car cela obligera l’ Europe a réfléchir différemment pour la suite des événements, qui risquent d’ atteindre d’ autres pays.
        Dans les pays Arabo-Musulmans le chaos ne sera pas idéologique, mais sera, je pense forcément militaire, avec tous les risques que cela comporte, notamment parce que certains pays possèdent l’ arme nucléaire. Osons espérer, pour tout le monde, que ces pays là, auront la sagesse de ne pas en arriver à une telle solution.

      • Les états occidentaux et la France en particulier, se sont engouffrés dans le puits sans fond de l’interventionnisme dans les pays arabes. Au lieu d’améliorer la situation, nous n’avons fait que l’empirer : chaos en Libye où nous avons ouvert la voie à l’anarchie et au djihadistes; chaos en Egypte où heureusement le peuple égyptien effrayé par les frères musulmans ont rétabli la situation; chaos en Syrie où nous soutenons ouvertement ceux qui sont alliés au front Al Nosra, branche d’Al Qaeda; quant au Mali, c’était une intervention nécessaire qui était destinée à réparer le bazar que nous avions mis en intervenant en Libye. Enfin au niveau diplomatique : pendant que nous nous aliénons l’Iran, une partie des libanais, et les chrétiens d’orient, en particulier syriens, nous soutenons l’Arabie Saoudite, principal financeur officieux de l’Etat Islamique, le Qatar, sponsor officiel des frères musulmans, et la Turquie, qui aide les islamistes par haine d’Assad et des kurdes…. La France défenseur des minorités au moyen orient ne tient depuis longtemps plus ce rôle. C’est bien triste

        • Je vous rejoins pleinement. La France, a cru depuis cinquante ans, que vendre des armes et des technologies sensibles au monde Arabo-Musulman, nous donnerait une immunité diplomatique et territoriale aux attaques terroristes des organisations. Qu’ on le veuille ou non, les armes ne sont pas faites pour rester dans les râteliers, surtout dans ces pays.
          L’ erreur la plus monumentale de notre part a été d’ aller bombarder la Libye sans que cela soit suivi d’ une intervention terrestre de notre armée, pour assurer un contrôle des armes de toutes sortes, « libérées » dans la nature. Cela a été le plus grand service que nous ayons pu rendre aux organisation terroristes !!!!!!. Très vite, cela s’ est concrétisé sur le terrain international. Aujourd’ hui nous en connaissons la suite qui n’ est pas prête de s’ arrêter….. Et dire qu’ à un moment donné certains ont rêvé de vendre des centrales nucléaires à Kaddafi. Qu’ en serait aujourd’ hui le monde dans ce cas là ???? Il ne vaut pas mieux y penser …..

        • D’accord avec toi Emmanuel

    • @lacanette vous écrivez « Le monde Arabo-Musulman doit impérativement arriver a séparer, le politique du religieux, »
      Les forces du Monde Arabo Musulman, sont les terroristes, qui suivent un plan précis qui les conduit à un Etat Panarabiste . C’est un vieux rêve de 2000 ans. Favorisé par les US dans les 30/60. L’Etat irait du Maroc au Xinjiang, et occuperait la moitié Nord de l’Afrique. Il y a des mouvements terroristes partout financés par 36 moyens : économie, pétrole, drogue, et autres. Dans ce cade le religieux est un axe central de toutes ces forces. Il permet d’enrôler, de combattre. Il faut pas oublier que les Turcs sont presque arrivés à Vienne en Autriche, dans les années 1700 . Napoléon nous a sauvé des arabes ! Dans les 6 mois, il pourrait y avoir un vrai embrasement de l’Afrique du Nord, l’Afghanistan pourrait aller à vau-lau, avec des arabes à l’entrée du Xinjiang. Sans religion tout cela est impossible à organiser. Nous sommes face à une guerre. Et le terrorisme a une besoin important de toutes les idées religieuses. Et celles là contrairement aux idées des cieux, il faudra aller se les peler au ras des pâquerettes ! Et si on continue à les amuser avec des avions de foire, leurs équipes ne tarderont pas à nous abreuver de quelques unes de leurs agaceries.

      • Ayons l’ humilité de reconnaître que le monde Occidental, autant Américains qu’ Européens, mais également Communiste, Russe et Chinois se sont complètement trompés face aux problèmes Arabo Musulman. Changeons le plus vite possible le fusil d’ épaule et revoyons, cette fois en concertation avec tous nos partenaires, notre politique à l’ égard de ces pays, sinon avant longtemps nous serons une fois de plus dans le mur, sans avoir rien compris.

        • C’est pas grave ! On trouvera toujours un Rémy pour baptiser un jihadiste quand il arrivera à Reims sur son cheval qui n’en pense pas moins !

      • Bientôt on coupe la tête ? Pouvez vous m’explique en quoi ce texte doit être censurée ? Vous avez fait tout ce qu’ils ont fait pour charlie ? Ils sont morts pour rien

  • @ugo235
    Vous n’êtes pas sérieux ou alors nous ne venons pas de la même planète.
    Je sais bien qu’il existe une tradition paillarde bien ancrée chez nous, mais enfin que nos présidents Hollande ou Mitterrand se vautrent sur des femmes (en secret) n’est ce pas prendre ces dernières pour des objets de consommation ?
    Bien sûr il y a la violence physique faite aux femmes.
    Mais il y a également la violence symbolique, la violence psychologique faite aux femmes (trompées notamment).
    Mais peut-être avez vous des informations certaines comme quoi Danièle Mitterrand était heureuse de sa condition ?
    Hollande est libre de jouer aux échecs la nuit avec Julie Gayet par contre il avait un minimum de devoir envers sa compagne officielle : le respect.
    Bien qu’ils soient instruits dans nos meilleurs écoles, nos élites politiques masculines abusent de leur position dominante avec une certaine forme de violence donc de renvoi d’une image dégradée de la femme à tel point qu’on en fait des best of :
    http://www.lejdd.fr/Politique/Sexisme-ces-deputes-qui-se-lachent-a-l-Assemblee-633186
    Etonnant non ?
    Dans ce genre d’histoire c’est toute la difficulté d’être à la fois juge et partie.
    Je veux un homme jugeant un homme sur le ressentie d’une femme.
    Demandez aux associations féministes si c’est juste une histoire banale ou ridicule.
    Idem pour les Berlusconi, Clinton,…
    Merci de me faire la synthèse de ce que vous aurez trouvé.

    • Quoi que l’on puisse penser de ce genre de frasques du point de vue d’une morale personnelle, il n’en reste pas moins qu’il s’agit bien d’une « histoire banale entre deux personnes également libres de leurs choix et de leurs actes ».
      Le mot « également » n’était pas là par hasard dans mon commentaire. Ici c’est une femme qui a été trompée, comme bien d’autres. Mais dans d’autres cas ce sont des hommes qui sont trompés, comme bien d’autres, et avec des conséquences psychologiques. qui ne sont pas moindres. En bref, c’est un sujet sur lequel il n’y a pas de discrimination particulière envers les femmes, et donc qui est mal choisi pour illustrer la thèse de la mauvaise condtion réservée aux femmes en France.

      • Au contraire mon exemple est tout à fait pertinent car Hollande n’a pas été pris au hasard. J’ai pris Hollande comme Mitterrand ou Clinton non pas en tant qu’hommes mais en tant que politiciens, d’où d’ailleurs la vidéo de l’assemblée nationale.
        Ne voir ou ne considérer qu’une forme de violence faite aux femmes (la violence physique) c’est être injuste.
        J’ai bien parlé de monsieur tout le monde qui commet des actes de violence physique envers les femmes (statistiquement plus élevé de madame tout le monde envers les hommes).
        J’ai parlé de Hollande à dessein (et donc pas au hasard non plus) en tant qu’homme politique qui abuse de sa position sociale dominante.
        Nos élites (voir ou revoir la vidéo de mon précédent email) et notre président en premier perpétuent cette domination sociale envers les femmes à travers des comportements irrespectueux et dégradants vis à vis des femmes et donc de leur condition (un peu donc à la manière des sociétés musulmanes où il existe une domination à l’endroit des femmes intrinsèquement liée à la religion ou au nom de la religion).
        N’êtes vous pas d’accord avec ceci ?

        • Que le sexisme soit très présent dans une classe politique majoritairement composée d’hommes, et qui plus est majoritairement issue de générations particulièrement à l’aise dans ce domaine, pas grand-monde n’ira le contester.
          Je ne vois néanmoins toujours pas en quoi la tromperie de Hollande serait caractéristique d’une violence faite aux femmes, car il me semble que sur ce sujet précis, les femmes ont si je puis dire gagné l’égalité avec les hommes. Si nous étions dans une société qui condamnait plus les tromperies des femmes que les tromperies des hommes, ton argument serait recevable, mais ce n’est plus vraiment le cas.

          • et quand c’est entre 2 messieurs ou entre 2 dames, c’est 0 – 2 , ou 2-0, 1 à 1 c’est délicat :, ?

  • Charlie est en vacances ? Reviens vite ! Ils se prennent trop au sérieux. Je ne t’ai jamais acheté, tu dessinais trop vrai. Là ils sont en liberté ! C’est insupportable de niaiserie. Ils veulent tout réformer pour faire du bien ! « Je vous veux du bien » ou les synonymes, je les entends, mes poils se redressent ! Aujourd’hui en plus. Avec l’éclusier italien. il va donner des milliards qui ne valent plus rien pour acheter des milliards qui ne valent pas plus, ni moins. Tout ne vaut rien. Mais ils font faire fonctionner les circuits de petits trains. Nos routiers ne le savent pas. Mais on touche les milliards sur les petits trains de notre enfance. Les économiste vont noircir des idées, j’allais dire papier mais on peut noircir rien qu’en pensant ! Mais ils vont lancer les boules et jouer à la pétanque. Finalement on devrait passer des Masters en Pétanque. Mais avec boules cubiques à n dimensions, pour prendre de l’importance.
    Chez Daesh, ils pleurent ou ils rigolent d’après vous ?


  • Modération : commentaire supprimé car contenant des propos à caractère raciste

  • « A Rome, fait comme les Romains. »
    Au Vatican aussi ?
    Soutane et djellabah, fichu et foulard, mules et babouches…

  • J’ai l’impression que la discussion entre Medhi et Bernard Boutin dérive. Pour ma part il y une chose qui me semble avoir beaucoup d’importance, pour tout le monde, et qui n’est même pas évoquée. Les Harkis, ! En 1962, après les émeutes et manifestations de 10 000 morts en Algérie, Sétif et consorts ! Les Harkis, anciens militaires de l’armée française. L’Armée Française n’a jamais vraiment aidé les Harkis, elle les a mises dans des camps, la République Française de même. Les Harkis en France ne demandaient pas grand chose et ils n’ont rien eu. Les Harkis ont été dociles. Leurs enfants, jeunes, l’ont été également. Ce sont les petits enfants nés dans les années 70 qui ont commencé à se rendre compte que leurs aïeules avaient été maltraités. Et la République n’a même rien fait dans ces années là.
    Et les Harkis, sans même que le mot réapparaisse, 20 ans après, n’ont fait qu’aggraver le fossé entre communauté musulmane et les autres. Et si on avait fait ce qu’il fallait en 1962, on aurait évité bien des problèmes. La République ne voit l’avenir dans la boule de cristal !

  • Vraiment pourquoi porter tant d’attention à des questions vestimentaires ? Hors les obligations de contrôle d’identité pour lesquelles il y des moyens. Il peut y avoir des bracelets d’identité. Les gens peuvent adopter, n’importe quelle tenue. On peut dévaler en surf dans les déferlantes le tout en niqab. Je crois qu’il faut prendre une bonne distance avec ce genre de problèmes. C’est pas du prosélytisme. Tout le monde devient fou !

  • Le biologiste désemparé n’ignore pas que les voies de Dieu sont impénétrables, dans toutes les religions sans doute, mais il se pose quand même des questions:
    D’un côté, il a appris que:
    Dieu avait dit à Adam et à Eve: «Soyez féconds et multipliez-vous, remplissez la terre…»
    D’un autre côté, il lit que dans la Sourate 7 verset 26:
    «ô fils d’Adam ! Nous vous avons descendu un habit dissimulant vos parties honteuses, et avec lui une fourrure….»
    Comme il pense que le dieu des musulmans et celui des chrétiens est le même, comment se fait-il que Dieu, dans sa grande sagesse, bonté et efficacité, n’ait pas trouvé un autre dispositif biologique pour qu’en suivant les conseils de Dieu on n’ait pas à utiliser des «parties honteuses»?

    • Excellent.
      Puisqu’il nous reste à tous quelques encore années avant de valider ou invalider concrètement le pari de Pascal, voici quelques références pouvant apporter (éventuellement) quelques éléments de réponse au biologiste désemparé 😉 :
      Sourate 17 verset 8 : « On ne vous a donné que très peu de science ! »
      Sourate 12 verset 76 : « Et au dessus de chaque savant il y a un savant plus grand encore ! »
      Sourate 16 versets 3 et 4 : « Il a créé les cieux et la terre avec juste raison. Il transcende ce qu’on Lui associe. Il a créé l’homme d’une goutte de sperme; et voilà que l’homme devient un disputeur déclaré.»
      Sourate 22 versets 46 : « Certes dans la création des cieux et de la terre, dans l’alternance de la nuit et du jour, dans le navire qui vogue en mer chargé de choses profitables aux gens, dans l’eau que Dieu fait descendre du ciel, par laquelle Il rend la vie à la terre une fois morte et y répand des bêtes de toute espèce dans la variation des vents, et dans les nuages soumis entre le ciel et la terre, en tout cela il y a des signes, pour un peuple qui raisonne. »
      Sourate 2 verset 164 : « Il y a aussi des signes en vous-mêmes, n’avez-vous donc pas des yeux pour voir ? »
      Sourate 51 verset 21 : « Que ne voyagent-ils sur la terre afin d’avoir des cœurs pour comprendre, et des oreilles pour entendre ? Car ce ne sont pas les yeux qui s’aveuglent, mais, ce sont les cœurs dans les poitrines qui s’aveuglent. »

      • Medhi, vous êtes sur que ca vaut les pensées de Mao ? A l’époque, il y a bien 50 ans, le grand jeu consistait à ouvrir le Petit Livre Rouge de Mao, et de tomber au hasard sur une page, une ligne. Et de trouver en quoi la page pouvait être intéressante. Et fait curieux, quelle que soit la page, on trouvait toujours une citation illustrant parfaitement la page concernée. C’était les miracles de Mao. ! Une phrase chinoise comme ZouMa Guang Hua ! , qui dit « promener le cheval en sentant les fleurs » Elle veut dire une chose bien précise, mais vous n’avez pas besoin le sens que les chinois lui donnent. Que vous peliez la girafe, ou que vous soyez complètement épuisé, vous allez trouver un sens à ZouMa Guang Hua. Finalement Mao était un homme de communication. Il avait déjà réalisé et il y a un siècle , que l’important n’était pas de savoir lire les textes, il suffisait de se tordre le cou et de sentir léger : Quoi un vrai ZouMa Guanghua ! Et notre imagination fait plus pour nous que des milliers de grammairiens de niveau quelconque. Et cela nous le devons à un simple Zouma QuangHua !

        • Après votre commentaire supprimé, vous vous êtes posé la question d’être Charlie, du coup dois-je me poser la question d’être Mao ?
          Plus sérieusement merci pour votre commentaire très instructif.
          Pour avoir lu quelques un de nos codes de lois et en voyant ce qu’on en fait avec, j’ai l’impression que c’est un peu la même chose. Pas vous ?
          Après les scribes des livres religieux, après les auteurs du matérialisme dialectique, après nos législateurs, à qui le tour ?

          • Mehdi, j’ai du mettre un texte sur les religions, je me rappelle pas ce que j’ai pu écrire pour qu’lls me taxent de raciste. C’est la seul chose sur laquelle j’ai une constante. Les religions ne servent qu’à conduire un peuple et il faut qu’il descende de la montagne ! Ah Moise, Jésus, Mahomet, et autres . Ils sont montés et aucune avalanche ne leur est tombé dessus. Ils n’ont pas connu Alternatives Pyrénées. Et les religions ont toujours une constante. Elles viennent au secours des pauvres pour les faire vivre quand ils auront cessé de vivre. Entre les 2 il faut prier. Et il faut bien quelques ZouMa Guanghua pour cela. Et par construction, la Religion crée ses pauvres. Et sur ce plan on peut dire que la BCE est une religion. Et vous avouerez que La BCE a besoin de millions de pauvres pour rendre riche quelques centaines. Elle a ses croyances, ses dogmes …… Il faut que je m’arrête, ils vont dire que je suis raciste. Le racisme bancaire ! Il y faudra quelques ZouMa GouangHua !

          • Excellent Bernard.
            Vous me faites rire.
            Quant au fait que la religion crée des pauvres ce n’est pas toujours vrai.
            Le protestantisme à la mode américaine pourrait être un contre exemple.
            De là à faire le lien entre le protestantisme et le capitalisme.

      • Mehdi, vos sourates finissent par verser mon sourire en autant de grimaces. Toutes ces références (dans vos précédents commentaires) et citations sont, pour celles et ceux qui ne sont pas versés dans cette religion aussi incompréhensibles que le rôle des femmes dans la religion musulmane.
        Je sors à l’instant d’un reportage sur LCP, dans lequel deux artistes féminines https://www.youtube.com/watch?v=L0_AySifwP0
        (parenthèse : https://www.youtube.com/watch?v=G_Zrrk7S_Ro)
        se démarquent dans un univers d’hommes pour moi indignés ( plutôt frustrés en façade) devant les caméras, mais pas backstage. Le reportage date de 2012. Des femmes y revendiquent leur identité, d’autres la monnayent pour survivre, parlant que le port du voile est obligatoire pour accéder au paradis, sinon, c’est…l’enfer.
        « Il y a aussi des signes en vous-mêmes, n’avez-vous donc pas des yeux pour voir ? »
        Avez-vous l’amour des yeux qui vous regardent, pleins de signes, Mehdi ?

        • @karouge
          Je m’applique lire et à relire les commentaires que vous m’adressez mais comme je vous l’ai déjà dit, et pardon de me répéter, mais vos commentaires sont pour moi incompréhensibles.
          L’articulation, les arguments, les conclusions..Que ce soit le fond et la forme, je ne vois ni ce que vous voulez dire ni où vous voulez en venir.
          Mais en écrivant cela il me revient un verset biblique (Marc 4,10-12):
          « Quand Jésus fut à l’écart, ceux qui l’entouraient avec les Douze se mirent à l’interroger sur les paraboles. Et il leur disait : « À vous, le mystère du Règne de Dieu est donné, mais pour ceux du dehors tout devient énigme pour que, tout en regardant, ils ne voient pas et que, tout en entendant, ils ne comprennent pas de peur qu’ils ne se convertissent et qu’il ne leur soit pardonné. » Et il leur dit : « Vous ne comprenez pas cette parabole ! Alors comment comprendrez-vous toutes les paraboles ? »
          Je pense comprendre les paraboles de Jésus puisqu’elles me donnent des frissons et m’émeuvent à m’en faire couler des larmes.
          Malheureusement pour moi (et pour les échanges constructifs qu’on veut tous ici sur ce site) vos paraboles ne me font ni sourire, ni grimacer, ni même pleurer.

          • j’ai commis un commentaire tellement élogieux à votre égard que le Prophète, celui qui a avancé de deux minutes l’heure de l’Apocalypse, me l’a arraché des mains en me disant: « si c’est vrai, je crache dessus, si c’est faux, je crache dessous ». Je sors d’un reportage sur LCP, pas encore en podcast, concernant deux chanteuses qui font (faisaient, le reportage date de 2012) (lien : https://www.youtube.com/watch )faisaient par leur témoignage la réalité de la femme dans l’espace du monde musulman.
            Revenons à nos moutons, de l’Atlas ; « Je m’applique lire et à relire les commentaires que vous m’adressez mais comme je vous l’ai déjà dit, et pardon de me répéter, mais vos commentaires sont pour moi incompréhensibles. »
            Quel parfait jardin entretiens-je donc, qui se méfie des mauvaises herbes et se parfume de toutes les coupes douces, sourates d »un vivre ensemble sans écritures ni prières, juste couper d’un fin ciseau les branches du persil, de la menthe, du romarin, et la ciboulette qui pousse plus vite. Il y a bien une sourate adaptée, un sourire pour le vrai jardinier, un livre épais pour la manière de procéder. Sans doute, sans aucun doute.
            Mes mains ont construit ma vie, agrémenté mon cerveau, millions d’impressions et de sentiments parfois exacerbés ont éduqué mes enfants, d’autres femmes, tous ces « mes », Mehdi, qui ne chantent que le bonheur des « eux, des elles », qui offrent un Paradis sinon ceux qui le vivent sur terre aux dépends de ceux qui en sont esclaves ?
            Les esclaves n’aiment pas les prophètes. Très peu en sortent vivants, rarement libres.

          • Renseignez-nous sur les femmes, leur rôe, leur état leur condition

          • Voyeur, Karouge ! Pris la main dans le sac !

          • @karouge
            « Renseignez-nous sur les femmes, leur rôle, leur état leur condition »
            Est-ce un sujet sur lequel vous êtes vraiment impliqué en tant qu’adhérent d’une association défendant le droit des femmes ou alors votre question est un de ces réflexes pavloviens qui fait que quand on a plus rien à dire on balance une polémique sur un lieu commun persuadé soi même de montrer patte blanche sur le sujet ?
            C’est un réflexe un peu résumé d’ailleurs dans la parabole de Jésus sur la paille et la poutre..
            Oui dans le monde musulman la condition des femmes est loin d’être satisfaisante elle est même à certains endroits dramatiques : violences, salaires,….
            Une fois que c’est dit, que fait-on Karouge ? Ou plutôt où voulez-vous en venir ?
            De la même manière que j’ai peu de prise sur les comportements d’un Prince Saoudien ou d’un taliban, je n’ai que peu de prise sur le français moyen (qui fait qu’une française meurt tous les 3 jours de violences) et même sur notre Président Hollande qui trompe ses compagnes à tout va.
            Mais peut-être le comportement de notre président élu se baladant en scooter honore t-il la condition de la femme française ?
            Mais peut-être aussi que les violences faites aux femmes françaises ne sont dues qu’aux musulmans et que les tromperies de Hollande sont liées à une conversion à l’Islam tenue secrète ?
            Un peu de sérieux Karouge.
            Mais il n’y a bien sûr aucune fatalité.
            Et je serai le premier à vous suivre le jour où votre prétendue sensibilité sur le sujet vous amènera à faire une action concrète pour améliorer la condition des femmes.
            Donnez moi l’exemple ou alors cessez votre hypocrisie sur le sujet.
            Le sujet est trop grave pour qu’il serve votre orgueil de ne pas perdre la face dans un blog.
            Aussi en restant dans un contexte français et musulman et si vous voulez en savoir un peu plus sur le sujet qu’en restant derrière votre écran, je vous invite comme BB à aller à la rencontre de musulmanes paloises et de leurs associations.
            Et bien sûr vous nous en ferez un retour sur ce site

          • Tout aussi ridicule qu’il soit, je ne vois pas le rapport entre l’épisode « François prend son scooter » et la condition de la femme de manière générale en France. Il s’agit d’une histoire qui serait banale si il ne s’agissait pas du Président, et qui concerne deux personnes également libres de leurs choix et de leurs actes.

  • « la population musulmane de France »
    Bernard, cette population prise comme un tout n’existe pas.
    Prenons le cas de Pau, grosso modo :
    1 – tu as des musulmans qui viennent de Tchétchénie qui ont fuit leur pays
    2 – tu as des musulmans étudiants venants d’Afrique subsaharienne
    3 – tu as des musulmans étudiants venants du Maghreb
    4 – tu as des musulmans indonésiens qui viennent temporairement travailler pour Total
    5 – tu as des musulmans turcs arrivés dans les années 80
    6 – tu as les enfants de ces turcs arrivés dans les années 80
    7 – tu as des musulmans maghrébins arrivés dans les années 60
    8 – tu as les enfants de ces maghrébins arrivés les années 60
    9 – tu as les petits enfants de ces maghrébins arrivés les années 60
    10 – tu as enfin des convertis qui emplissent de plus en plus la mosquée et quelques comoriens
    Je vais aller un peu plus loin te disant que le musulman° 9 selon qu’il soit chômeur ou diplômé n’aura pas du tout les mêmes aspirations même si les 2 prient côte à côte 5 fois par jour dans la même mosquée.
    L’un et l’autre porteront les mêmes Nike aux pieds, auront tous deux leur compte Facebook et regarderont ensemble le classico Real – Barça.
    Par contre l’un va chercher un travail tandis que l’autre va chercher une destination fun pour dépenser son salaire de cadre.
    Donc un message adressé à la population musulmane (ne serait-ce que paloise) prise comme un tout n’a pas de sens.
    Pour ce qui est de l’intégration, je cherche bien ce qu’il reste à faire pour que les 10 catégories que j’ai citées s »intègrent ».
    Ce ne sont sûrement pas les restaurants marocains dont tu parles ni les bar à chicha.
    Donc l’intégration dont tu parles a peut-être un rapport avec l’image choisie pour l’article ; à savoir le voile ou la burka (interdite en France) donc il s’agirait de la tenue vestimentaire.
    Sur ce point, ce sont paradoxalement les petites filles des immigrés des années 60 (donc souvent de père et mère nés sur le sol français) voire des converties qui optent pour une tenue vestimentaire plus démonstrative de leur foi.
    Je crois (euphémisme) que cette jeunesse ne se pose même pas la question d’intégration.
    Élevées à l’école de liberté égalité fraternité et à la sauce libérale (c’est à dire à la sauce américaine), elles sont dans la droite ligne de ce que tu as pu voir dans les pays anglo-saxons où les tenues vestimentaires ne sont jamais un problème.
    Donc « le moule » dont tu parles n’existe pas où n’existera plus d’ici peu.
    Mais il existe bel et bien un « moule » : c’est le « moule » consommation et celui là crois moi il « transcende » tout le monde.
    On ne pourra pas demander à Mcdo de ne pas s’implanter en Béarn, l’OMC sera là au cas où.
    On ne pourra pas demander non plus à une jeune convertie de ne pas s’habiller comme elle le souhaite, la CEDH sera là au cas où.
    Tel est, je crois, le prix à payer de la mondialisation.
    Prix que ne souhaite pas payer par exemple un Eric Zemmour qui est nostalgique d’une France qui n’existe plus où quelques féministes en retard d’une guerre.
    « A ne pas le faire, vous allez vous créer des « difficultés »… et à nous aussi ! »
    Le « nous » dont tu parles devra donc s’y faire.
    Et puis en Californie Bernard, certes tu pouvais te mettre un short et un T-shirt, mais jamais le Californien ne fera un article pour demander à une musulmane de s’habiller comme une américaine !
    Un texan ferait ça peut-être et encore j’en suis même pas sûr.
    Ton article ? So french comme ont dit là-bas
    Open up Bernie 😉

    • Personnellement, j’ai du mal avec le voile. Qu’est-ce que c’est ? La femme doit cacher ses cheveux, pourquoi, qui le demande: le Coran ou les Imams ?

      • même chose en religion judaïque
        sauf que …. les femmes portent une péruque

      • « Personnellement, j’ai du mal avec le voile »
        Je crois en plus que ce n’est pas près de s’arrêter car en plus des musulmanes voilées je croise de plus en plus dans les rues paloises des bonnes sœurs d’un âge plutôt jeune avec la tête couverte. Le pape Français fait sûrement des émules.
        Plus sérieusement pour répondre à vos questions, le Coran demande aux femmes de se voiler ou de cacher leurs atours avec l’idée d’être reconnue en tant que femme vertueuse et donc de ne pas être offensée par des hommes mal intentionnés.
        Sourate 33 verset 59 : « Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de resserrer sur elles leurs voiles : c’est pour elles le meilleur moyen de se faire connaître et de ne pas être offensées. – Dieu est celui qui pardonne, il est miséricordieux.
        Sourate 24 verset 30 : « Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines.
        Cependant le débat existe bel et bien en Islam pour savoir de quel « bout de tissu » on parle car le mot utilisé dans le Coran n’est pas si explicite que cela.
        Mais à la rigueur peu importe car selon le Coran il s’agit avant tout d’atteindre un idéal de piété comme le dit l’adage « l’habit ne fait pas le moine ».
        Adage qui est d’ailleurs repris dans le Coran justement :
        Sourate 7 verset 26 :  « ô fils d’Adam ! Nous vous avons descendu un habit dissimulant vos parties honteuses, et avec lui une fourrure. L’habit de piété est certes meilleur, cela relève des signes de Dieu. Puissent-ils se rappeler ! »
        Après comme dans tout phénomène social (et à fortiori religieux) des divergences existent notamment au fait que certains courants ou imâms s’appuient sur d’autres sources que le Coran avec derrière des interprétations des fois excessives (burqa ?).
        Sur la question même du voile un exemple d’interprétation peut se faire non pas avec l’Évangile (où le voile n’est pas mentionné) mais avec les propos de certains suiveurs de Jésus comme Saint Paul dans le nouveau testament :
        1 Épître aux Corinthiens 11:5-6 « toute femme qui prie ou qui prophétise, la tête découverte, déshonore sa tête, car c’est la même chose qu’une femme qui serait rasée. Car si la femme n’est pas couverte, qu’on lui coupe aussi les cheveux. Mais s’il est déshonnête pour une femme d’avoir les cheveux coupés ou d’être rasée, qu’elle soit couverte.
        Sur ce sujet pour le coup le Coran est donc bien plus libéral que le nouveau testament avec même un assouplissement pour les femmes d’un certain âge :
        Sourate 24 verset 60 : « Et quant aux vieilles femmes qui n’espèrent plus le mariage, nul reproche à elles d’enlever leurs vêtements de sortie, sans cependant exhiber leurs atours et si elles cherchent la chasteté c’est mieux pour elles. Dieu est Audient et Omniscient. »
        On a donc bien ici un verset coranique qui laisse le choix à ces dames de faire ce qu’elles veulent.
        Allez maintenant expliquer aux jeunes musulmanes élevées dans la culture du « Me, Myself and I » ou du « this is my life » ou encore du « girl power » qu’il faut qu’elles enlèvent leur voile pour être libre.
        Une Coran qui laisse le choix et une République qui interdit !
        Entonnant non ?

        • « Un Coran qui laisse le choix »
          D’après les extraits que vous me citez, pas vraiment me semble t-il, puisqu’il recommande très fortement le voile.
          « Allez maintenant expliquer aux jeunes musulmanes élevées dans la culture du « Me, Myself and I » ou du « this is my life » ou encore du « girl power » qu’il faut qu’elles enlèvent leur voile pour être libre ».
          Je ne leur expliquerai rien du tout. Je ne connais rien dans ce domaine. J’essaie juste de comprendre. Par contre, si j’ai « du mal » avec le voile, la burqa m’est insupportable.

          • Je devrais plutôt dire que j’essaie de « lever le voile » sur ces jeunes musulmanes ou musulmanes tout court (je plaisante). Quelle pression sociale subissent-elles, directement ou indirectement ? Je ne sais pas.
            Maintenant, si je ne porte pas de jugement sur cela parce que je n’en suis pas en mesure, comprenez qu’un laïc comme moi s’interroge et a du mal.. Pourquoi une femme doit-elle sortir cachée ? Pour ne pas être « offensée par des hommes mal intentionnés » ? Bah aujourd’hui, la plupart des hommes regardent les femmes dans la rue, et surtout les plus attirantes, of course, sans pour autant les offenser, ce qui était peut-être le cas au 6ème / 7ème siècle dans le monde musulman. Le contexte social n’est plus le même.
            Il y a en droit « la loi » et « l’esprit de la loi ». Dans la religion aussi, il me semble.

          • « des interprétations des fois excessives (burqa ?) »
            Je dirais plutôt « barbares ».

        • Euh, la conclusion est un peu hâtive : la liberté en question ne concerne visiblement que les « vieilles femmes qui n’espèrent plus le mariage ».
          De toutes façons, ces débats « Est-ce prescrit par le Coran ou par les autorités religieuses du moment ? » n’ont aucun sens. Quand bien bien cela serait prescrit avec force par le Coran, pourquoi UN livre écrit il y a 1500 ans devrait-il être une référence absolue et immuable ?
          J’ai écrit il y a quelques jours que les dogmes n’étaient pas le fait des seuls religieux, et que le dogmatisme pouvait frapper n’importe quel courant de pensée. Je le pense, mais je pense aussi que plus que d’autres courants de pensées, les religions sont particulièrement propices aux dérives dogmatiques. Vouloir chercher à tout prix La Vérité et la clef de toute conduite sur Terre dans un unique livre écrit il y a 1500 ans, 2000 ans, ou 2500 ans, au prix d’interprétations souvent alambiquées, forcément…

          • « Euh, la conclusion est un peu hâtive »
            Tout à fait !
            Elle est même beaucoup hâtive.
            C’est une figure rhétorique qui a pour but de montrer que la conclusion de l’article est elle aussi un peu hâtive : « A ne pas le faire, vous allez vous créer des « difficultés »… et à nous aussi ! »
            « Pourquoi UN livre écrit il y a 1500 ans devrait-il être une référence absolue et immuable ? »
            A moins d’estimer que les 10 commandements ne sont plus d’actualité, les livres sacrés seront longtemps encore pris en référence absolue.

          • C’est bien ça le problème : ériger en référence absolue et immuable une poignée de livres écrits il y a 2000 ans, comme si il y avait eu une sorte de fin des temps et que depuis, plus rien de pertinent n’était sorti de la pensée humaine.
            Les 10 commandements ne sont rien d’autre que des règles de vie sociale. Je ne dis pas qu’il faut les jeter sous le seul prétexte qu’elles ont 2000 ans, pas plus que je nie leur importance dans notre héritage culturel. Mais de là à leur prêter une inspiration divine et donc un absolu quelconque, il y a un plus qu’un pas.
            Quant à aller chercher dans ces livres comment devoir porter un bout de tissu et quelle taille il doit faire, franchement…

          • D’après les extraits cités, il me semble que les catholiques se sont davantage affranchis des textes sacrés que les musulmans, d’où le succès d’ailleurs des branches qui sont revenues « aux sources » comme les Témoins de Jéhovah ou les Evangélistes (je ne rentre pas dans le débat religion ou secte ou autre interprétation des textes pour lequel je ne sais rien non plus). Encore faut-il distinguer les catholiques pratiquants des pratiquants occasionnels et des non-pratiquants (Sont-ils d’ailleurs encore vraiment catholiques ?!) Malraux a dit… !

          • « C’est bien ça le problème »
            Ton affirmation est-elle une vérité immuable ?
            Plus sérieusement je comprends que ça puisse être un problème pour toi.
            Pour quelques faibles d’esprit ça reste et ça restera une solution et non pas un problème.
            Et j’ai bien peur que des millions de Jules Ferry n’y pourront rien changer.
            « Mais de là à leur prêter une inspiration divine et donc un absolu quelconque, il y a un plus qu’un pas. »
            Il y a la croyance.
            Il faut appeler un chat un chat.
            « Quant à aller chercher dans ces livres comment devoir porter un bout de tissu et quelle taille il doit faire, franchement »
            Il parait que ce petit bout de tissu fait trembler la République..Étonnant non ?

          • Recentrons : quand je dis « c’est bien ça le problème », c’est par rapport à dont nous discutions juste avant, à savoir les risques de dérives dogmatiques qui sont plus importants (selon moi) dans les religions qu’ailleurs.
            De même pour le bout de tissu : ce que je voulais dire au départ, c’est que le débat de savoir si il est prescrit dans le Coran ou par des interprétations orientés de chefs religieux, n’avait finalement pas grand intérêt en pratique.

        •  » le Coran demande aux femmes de se voiler ou de cacher leurs atours avec l’idée d’être reconnue en tant que femme vertueuse et donc de ne pas être offensée par des hommes mal intentionnés. »
          Vous vous rendez comptez compte Mehdi. Même la femme vertueuse pense que dans la rue elle a toutes les chances « d’être offensées par des hommes mal intentionnées » Donc la femme vertueuse suppose que le Coran génère des hommes mal intentionnées, ce qui la transforme illico en femme sexiste et raciste. Je vous le dis à travers monts et vallées. Nous n’en sortirons point. Même la pensée est raciste puisqu’elle vous transforme en « iste » Une petite coupe de « ZouMa » ?

    • Donc si j’ai bien compris Mehdi, c’est à la République de s’adapter aux musulmans, et non aux musulmans de s’adapter à la République. C’est donc la fin de l’intégration par assimilation à la française. ce modèle est en effet assez minoritaire dans le monde, et les anglo-saxons sont plutôt sur le modèle d’intégration par différentiation. Pourquoi pas ? Mais pourquoi accorder plus d’importance aux revendications des africains musulmans qu’à celles des africains chrétiens ? Pourquoi accorder plus d’importance aux revendications des musulmans sunnites qu’à ceux des chaldéens d’orient ou des bouddhistes d’Asie ? En vérité, contrairement à ce que tu dis, il y a un esprit communautariste qui regroupe les 10 catégories que tu as citées. Le Ramadan entre autres, permet de renforcer ces liens de communautés, en même temps qu’une focalisation sur le conflit palestinien. pour moi, le vrai problème est le désamour d’une grande partie des élites françaises pour leur propre culture car, comment se faire aimer par les autres si on ne s’aime pas soi-même ? Là est l’échec français à mon avis par rapport par exemple aux Etats-Unis où le patriotisme joue un rôle de ciment national. Je finirai en te citant Alain Finkielkraut :
      « L’Europe ne se définit plus par sa culture, mais par le respect des autres cultures, au 1er rang desquelles celles qui ne la respectent pas. »

      • « la République de s’adapter aux musulmans, et non aux musulmans de s’adapter à la République »
        Je constate une fois de plus que tu affectionnes les raisonnements binaires.
        Au niveau des arguments on appelle ça un faux dilemme.
        Étonnant de la part d’un sociologue 😉
        Emmanuel en quoi une jeune musulmane qui se voile fait que la République doit s’adapter ?
        Aussi ta citation de Finkielkraut est hors sujet. Mais bon en fin de texte ça donne un petit côté érudit.
        « Mais pourquoi accorder plus d’importance aux revendications… »
        Qui revendique quoi ?
        A part quelques frictions sur le halal dans les cantines je ne vois pas ce que revendique la soit disant communauté musulmane.
        Au regard du nombre de projet de construction d’écoles musulmanes en cours partout en France ce problème sera réglé sous peu.
        Mais je suis très curieux de savoir de quelles revendications tu parles.
        « En vérité, contrairement à ce que tu dis, il y a un esprit communautariste qui regroupe les 10 catégories que tu as citées »
        Emmanuel encore une fois ta pensée binaire.
        Je n’ai jamais dit qu’il n’y avait pas de communauté musulmane.
        Et heureusement qu’il y a des rites en commun au sein d’une religion.
        Mais je maintiens mon propos : vouloir parler à une communauté de X millions de personnes comme à une seul homme (surtout pour une question de détail vestimentaire) c’est une vue de l’esprit.
        « le vrai problème est le désamour d’une grande partie des élites françaises pour leur propre culture »
        Peut-être Bayrou va t-il sauver la France ?
        Et puis de quelle culture parlons nous ?
        Pour fini comme tu l’as fait je t’en donne une citation de notre ami Finkielkraut :
        « Le métissage, c’est le mariage mixte ! Vraiment ! En tant que juif je ne devrais pas dire ça… Le juif en moi n’aime pas ça. Il y a cette idée que ce peuple juif, aussi vieux que le monde continue à vivre. Je le souhaite. Mon fils épouserait une non-juive, je n’en serais pas malheureux comme l’auraient été mes grands-parents, mais je ne sauterais pas de joie !. »
        Vive l’Académie Française !
        Il paraît qu’il n’a pas fait le plein de voix lors de son intronisation à l’Académie.
        Une revendication des musulmans sûrement ?
        Un peu de sérieux Emmanuel

    • « Prenons le cas de Pau, grosso modo :
      1 – tu as des musulmans qui viennent de Tchétchénie qui ont fuit leur pays
      2 – tu as des musulmans étudiants venants d’Afrique subsaharienne
      3 – tu as des musulmans étudiants venants du Maghreb
      4 – tu as des musulmans indonésiens qui viennent temporairement travailler pour Total
      5 – tu as des musulmans turcs arrivés dans les années 80
      6 – tu as les enfants de ces turcs arrivés dans les années 80
      7 – tu as des musulmans maghrébins arrivés dans les années 60
      8 – tu as les enfants de ces maghrébins arrivés les années 60
      9 – tu as les petits enfants de ces maghrébins arrivés les années 60
      10 – tu as enfin des convertis qui emplissent de plus en plus la mosquée et quelques comoriens »

      Je suis simpliste. Je leur demande à tous de simplement s’intégrer (ou s’insérer) dans la République. Que tous se coulent dans le moule national ? Qu’ils le comprennent, qu’ils l’imitent pour le transcender… et par leur exemple, faire évoluer le modèle.
      Selon Le Petit Robert édition 2001, « s’insérer » signifie « trouver sa place dans un ensemble ». « L’intégration » est définie comme « l’opération par laquelle un individu ou un groupe s’incorpore à une collectivité, un milieu ». Belle définition. L’arrivant n’a pas à changer le monde qui l’accueille mais doit simplement profiter de la chance qu’il a d’être accueillis.
      J’en arrive à me demander s’il n’y pas la volonté du plus grand nombre de ne pas s’intégrer mais au contraire de cultiver un communautarisme, un communautarisme pour moi contraire à notre « République une et indivisible ». Mais, il est vrai que l’Amérique a aussi ses communautarismes… acceptables à partir du moment où l’institution Amérique est respectée telle que est : « America love it or leave it ».
      Je ne ressent pas cette volonté parmi ceux de ta liste mentionnée. Sur les 40.000 de Pau, combien de ta liste étaient présents ? Les 40.000, c’était aussi « Touche pas à ma République » !

      • « Je leur demande à tous de simplement s’intégrer (ou s’insérer) dans la République »
        D’accord sur le principe mais encore une fois qu’entends tu par « s’intégrer » car la définition que tu donnes ne veut presque rien dire.
        En fait je crois que le mot « intégration » c’est un peut comme le mot « valeurs ».
        Tu sais ce genre de mots magiques ou fourre tout qui ne veulent pas dire grand chose.
        Gustave Le Bon dans son livre « psychologie des foules » en fait parfaitement la démonstration.
        En quoi la communauté musulmane ou une fraction ou une minorité de celle ci doit elle œuvrer pour s’intégrer ?
        La population musulmane liée à l’immigration à rattraper en 40 ans un énorme retard au niveau de ses diplômés.
        La langue arabe est pratiquement inconnue des deuxièmes et troisièmes génération.
        Il pousse des mosquées et des écoles musulmanes partout en France.
        Donc le processus d’assimilation en 40 ans c’est réalisé à une vitesse incroyable !
        D’autant plus Bernard que les premières générations n’étaient pas des générations de lettrés et c’est peu de le dire…mais je ne m’étendrai pas plus sur les difficultés de ces anciens pour ne pas donner du grain à moudre à certains esprits pervers toujours prompts à dénoncer la position victimaire des musulmans mais incapables eux mêmes de courage et de persévérance.
        Où alors si tu ne souhaites plus qu’il y ait de kebabs turcs et de resto marocains à Pau 😉
        « L’arrivant n’a pas à changer le monde qui l’accueille mais doit simplement profiter de la chance qu’il a d’être accueillis. »
        C’est un peu surréaliste que de dire à des convertis ou à des musulmans nés de parents musulmans eux mêmes nés France : « vous avez de la chance donc intégrez vous ! »
        « communautarisme »
        Encore un mot magique.
        Bernard et tu le sais cette république est née sur le culte du secret : la franc-maçonnerie. En voilà un vrai sujet.
        Pétain en son temps faisait des francs-maçons des ennemis de la République.
        T’es d’accord avec lui ?
        « Mais, il est vrai que l’Amérique a aussi ses communautarismes… acceptables à partir du moment où l’institution Amérique est respectée telle que est : « America love it or leave it ».
        Certaines grandes fortunes françaises expatriées et mêmes certaines élites politiques l’ont très bien compris.
        « Je ne ressent pas cette volonté parmi ceux de ta liste mentionnée ».
        Pour sortir un peu de cette imprécision « je ne ressent pas » et en avoir le cœur net, je te propose de venir avec ta caméra et ton magneto afin de faire un sondage directement devant la mosquée de Pau
        Tu pourras publier sur Alt-Py
        « Sur les 40.000 de Pau, combien de ta liste étaient présents ? »
        Le grand Pau fait 270 000 habitants donc dans ta logique (poussée à l’absurde) 86% des habitants du grand Pau étaient des convertis à l’Islam.
        Tu n’es pas sérieux Bernard !

        • Pourquoi devrais-je venir rencontrer les Tchétchènes, Maghrébins, sub-sahariens, Turcs etc. devant la Mosquée, lieu de foi religieuse ?
          La République laïque française a de multiples lieux de rencontre plus adaptés : place de la Libération, place de la République, place de Verdun au pied du monument en hommage du 36ième RI ou devant la Préfecture ou encore devant la Mairie, le palais de Justice. Il y a aussi le monument aux morts, au-dessus du Boulevard des Pyrénées. Tous des lieux pour pénétrer l’âme de la nation.
          J’ai omis la place Clemenceau où le « petit père » est entouré de deux de ses maréchaux : Joffre et Foch. C’est de Clemenceau que sont partis les 40.000.
          C’est à l’histoire de ces lieux que les « Tchétchènes, Maghrébins, sub-sahariens, Turcs »  doivent s’intéresser avec « avidité » s’ils souhaitent réellement devenir de vrais français.

          • Tu comprends bien Bernard que c’est simplement pour des questions de logistiques.
            Tu peux tout aussi bien laisser un message sur Alt-Py disant que tu souhaites sonder un maximum de musulmans sur  » la République une et indivisible » ou sur « Touche pas à ma République » mais je ne suis pas sûr du taux de retour.
            Donc la mosquée c’était juste pour ce soit plus simple pour toi et que dès vendredi prochain à 14h30 (heure de fin de la prière hebdomadaire) tu en auras le cœur net quant à ton doute sur leur volonté réelle de « s’intégrer » (dont tu n’as pas pris la peine encore de m’en préciser le sens).
            « s’ils souhaitent réellement devenir de vrais français ».
            Vrais français…Faux français….Cela n’as pas de sens.
            A ce petit jeu de question pour un champion, il n’y aura plus grand monde pour être français.
            Entre nous Bernard, je ne suis même pas sûr que les profs de mes enfants puissent me tenir un discours de 5 minutes sur les lieux où les hauts personnages cités.
            Tes parents t’ont sûrement raconté la guerre quand tu étais petit et tu la regardes à la télé. Nos africains ou tchétchènes francisés de fraîche date, eux ils sont beaucoup à avoir vécu pour de vrai la guerre et le déracinement.
            Ne sois pas si dur Bernard. Tu serais injuste envers toi même.
            Ne pense pas que ces gens là soient moins épris de liberté que toi.
            Ils sont sûrement plus en phase avec les statues et noms glorieux de nos rues que beaucoup de « vrais » français.
            Idem ne demande pas à un converti ou un musulman fils voire petit fils de musulmans nés en France plus que tu ne demanderai à un (présumé) jeune gaulois moyen c’est à dire perdu et imbibé de culture américaine simplement parce que sa tenue ne colle avec ton image de la « vrai » France.
            Encore une fois ne sois pas si dur Bernard.
            Ou plutôt sois aussi doux que tu l’es avec tes enfants.

          • « je ne suis même pas sûr que les profs de mes enfants puissent me tenir un discours de 5 minutes sur les lieux où les hauts personnages cités. »
            Le prof d’histoire-géo, quand même !!

        • Mehdi : « Donc le processus d’assimilation en 40 ans c’est réalisé à une vitesse incroyable ! »
          T’as fumé un pet ou quoi ?

          • Comme je suis parti pour faire nuit blanche à travailler sur des dossiers et qu’il me faudra quelques moments de détente, je suis prêt Emmanuel à ce que tu me démontres l’absurdité ou la folie de mes propos…J’ai toute la nuit.
            Et donc non je n’ai pas fumé de pet 🙂

          • « Donc le processus d’assimilation en 40 ans c’est réalisé à une vitesse incroyable ! »
            C’est une des conclusions du géographe Christophe Guilluy. Il qualifie la « politique de la ville » de succès.
            Beaucoup d’immigrés ont quitté les quartiers sensibles pour s’installer (se réfugier avec leurs familles) en périphérie. Ils sont maintenant partie intégrante des 60% de français qui se sentent exclus des préoccupations des politiques. Constat fait également par Zemmour (me semble-t-il).
            Resteraient dans les banlieues difficiles, les français issus de l’immigration qui n’ont pas pu partir. Ils se trouvent coincés là avec de nouveaux immigrants.
            Si la politique de la ville a permis d’assimiler des vagues d’immigration, elle a échoué à fixer des habitants localement.
            Je ne sais pas si la transposition est pertinente avec l’Ousse des bois ou Mourenx. Question d’échelle certainement.
            D’autre part, les recensements montreraient que les gens du Nord viendraient chez nous. La place qu’ils libèrent serait occupée par les gens des bassins industriels sinistrés. Ces bassins seraient rejoints par des populations d’origine immigrée.

      • 40 000 à Pau Bernard ? C’est un peu exagéré non ?

  • Je voudrais dire qu’aujourd’hui et depuis quelques temps ce n’est plus le problème. Il ne s’agit plus de demander au monde musulman de s’adapter. On est dans une guerre de territoire. C’est pas un Mahomet de plus ou de moins qui peut régler le problème. La moitié de l’Afrique est tenue sur le terrain par des équipes organisées de type Califat. On est dans une phase nouvelle de panarabie. Et c’est Inarrêtable. C’est une guerre qu’on vit déjà et qui vivra longtemps. Pour la régler, il y faut des fronts, des actions au sol. Dans chaque pays de L’Afrique de la moitié Nord il y a des forces de terroristes. Je crois qu’il faut y aller pour aider. L’ Amérique est venue en 1916 ou 17, en 1940 également. Elle avait compris ce qui se passait. Les pays Européens se doivent de faire la même opération pour l’Afrique et pour l’Europe.
    Il est certain que notre tas de fausse monnaie, résident sans papiers dans des coffres inutiles puisqu’elle est fausse, ne pourra pas servir en tant de guerre. Les fabricants reprendront le dessus, ils seront payés en cash et en dur. Les « sans dents » et sans sous ont cru qu’Allah était revenu à voir les choses de loin. L’Afrique va s’embraser presqu’en totalité, On n’en est plus à savoir s’il faut vivre selon la coutume parisienne ou pékinoise. La panarabie a déjà atteint le Xin Jiang. Les Chinois y seront directement concernés, comme c’est prévu et comme cela dure depuis 2 000 ans.
    Et notre Comique de Service, a bien dit « qu’il fallait accélérer la marche dans les branches »

  • J’entends ce type de raisonnement depuis des années. Du style, si on faisait ça chez eux, on ne le ferait pas longtemps.
    Pour le moment, la première remarque que je ferais (et je n’en ai pas beaucoup…) est de constater qu’à l’étranger, on y va généralement confortablement et on ne s’installe pas dans les bas quartiers les plus populaires.
    Une panique collective, avec ses surenchères, est vraiment bien installée, y compris en Béarn. Elle ne va pas diminuer avec les derniers évènements tragiques. Depuis des mois, des amis me font suivre régulièrement tout un tas de messages sur les arabes, l’insécurité ou autre. Le dernier provient d’un Comité de la Majorité Silencieuse Basque. Il contient, entre autre, l’argumentation de cet article.
    Quant à Paris et surtout ses banlieues, elles fonctionnent comme un sas comme beaucoup de grandes métropoles,.

  • J’adhère tout à fait aux propos de Bernard Boutin. Je me suis aussi déplacé dans ce vaste monde, et c’est tout naturellement que je me suis adapté au plus près aux codes vestimentaires locaux. Et je ne vois là que le respect ordinaire que je dois à mes hôtes.

    • « tout naturellement que je me suis adapté au plus près aux codes vestimentaires locaux »
      Etes-vous allé dans l’Afrique profonde, dans la zone amazonienne, en Nouvelle- Guinée…?

  • Juste, mais pour un vivre ensemble il faut aussi savoir admettre des différences, qu’elles soient culturelles ou d’inspiration religieuse plus ou moins lointaine. Un paradoxe français: on loue officiellement les diversités culturelles et leur apport à notre société mais beaucoup voient un scandale quand il y a une référence religieuse…
    Ainsi pour nos écoliers on leur rappelle qu’il est interdit de harceler les camarades, pas de moqueries envers le copain qui est grassouillet et qui court moins vite, envers les rouquins, envers celui qui est lent ou qui n’a pas de mémoire, ou de faire des remarques sur ceux qui ne mangent pas de porc. Fort bien.
    Mais comment ces enfants , après cette (bonne) morale républicaine, peuvent-ils comprendre qu’on affirme que toutes les religions sont protégées en France mais , dans le même temps, que les sarcasmes et les caricatures sont devenus l’essence même de la liberté d’expression « à la française » ?

    • Monsieur Bernard…..
      Voyager a l’étranger, c’est adopter la manière de vivre de l’autre, ça, c’est ce que fait chaque français qui a une étincelle inintelligence.
      le problème est différent lorsque l’on est français musulman.
      un lecteur d’alternative nous parle de liberté ou de censure.. j’ai dit stop, la liberté est assujetti au respect des autres.
      madame cresson fait interdire des propos de salle de gardes car elle est…visée?????
      Cavana , a traité dans Hara KIRI des années 60-83 le viol et la religion chrétienne sans que cela soit censuré….
      les temps ont changés

      • pardon, vous aviez tous traduit M. Touraine

        • Mais arrêtez le, arrêtons nous ! Le problème, c’est pas nous, et c’est pas eux qui sont chez nous. Nous sommes tous chez nous ! Le problème c’est ceux d’en face, les Daeshboys and consorts ! Cela devient insupportable ! On remet en cause l »Ecole, La Police, et autres, parce qu’il y a 17 morts en une semaine, 3 pour les tireurs et 14 autres pour les tirés. OK c’et grave ! Mais y a t-il de quoi déglutir pendant des journées entières. In n’y a qu’une question qui compte : Comment on va chez Daesh non pas pour participer à leurs jeux mais pour les raser ! Tout le monde est d ‘accord qu’il faille les raser. C’est pas à nous à raser les murs. Tout le monde est d’accord pour dire que ce sont des gangsters pire qu’Al Capone ! Mais arrêtons cette salade de mots. Mettons y un peu d’huile et arrêtons ce crin crin de mots qui sont tous issus du même seau à palabre. Vous êtes dans la palabre ? Vous êtes sur que chez Daesh ils ne sont pas vaccinés contre la palabre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *