Le Conseil Départemental : la crème du millefeuille


decentralisation touche pas  Vous ne le savez sans doute pas, les élections départementales auront lieu dans quelques jours. Vous ne savez pas quel est le territoire qui vous concerne ni quels sont les candidats, c’est normal tout vient d’être chamboulé, on a agrandi les anciens cantons mais par un tour de passe-passe politicien le nombre d’élus augmentera !

Vous ne savez pas qui fait quoi dans notre millefeuille territorial, c’est bien normal, personne ne sait.Voilà donc comment fonctionne notre démocratie, et ne comptez pas sur les candidats pour vous éclairer !

Le premier round s’est déroulé dans les sièges des partis, si possible sans trop de fuites vers les médias, il consiste a désigner les candidats (toujours les mêmes) et faire les alliances qui permettront à nos deux principaux partis de se partager le gâteau, avec un invité boudé par tous, le FN, qui profitera de la démocratie confisquée par nos politiciens soi-disant professionnels, pour le malheur de notre pays. Évidemment quelques crises sont apparues au grand jour, comme le caprice de Bayrou qui n’a sans doute pas amélioré son image auprès des électeurs UMP… Mais à part cela, rien. Et ne croyez surtout pas que nos partis politiques ont un fonctionnement démocratique. L’immense majorité des militants sont contre le cumul des mandats, mais curieusement les partis présentent leurs cumulards professionnels…bizarre, vous avez dit bizarre…comme c’est étrange…

Des programmes débattus devant les électeurs ? N’y comptez pas !

Des solutions pour arrêter la fuite en avant de l’endettement injustifiable du Conseil Général des PA ? N’y comptez pas, ce genre de chose ne se discute pas avec les citoyens. Vous trouverez même un Président du C.G. qui osera même dire dans son discours qu’il mène une gestion exemplaire ! (« G Labazée : zéro en mathématiques ! « ).

Quant aux programmes des uns et des autres, vous n’en saurez rien. Et pour cause, le rôle de ce strate du millefeuille laisse peu de marge de manœuvre par rapport aux dépenses contraintes.

Mais que fait donc le Conseil Général ?

Le social : c’est la plus grosse partie de son budget, en gros la moitié. Il distribue APA, RSA, aides diverses, formations, etc… Des prestations pour la plupart obéissant à des lois nationales. Le C.G. est une caisse de distribution, comme la CAF . Il y a quelques années je discutais avec Charles Pelanne, alors en charge du social dans l’ancienne équipe Lasserre (et aujourd’hui candidat dans la circonscription abracadabrantesque des « Terres des Luy et coteaux du Vic Bilh » ) il convenait que toute cette partie pourrait être transférée à un organisme payeur, l’action réelle et la plus-value des Conseillers Généraux étant très faible.

Les collèges et le transport scolaire. Nous sommes dans une longue période de stabilité des effectifs les créations d’établissements sont rarissimes, le budget est un budget de fonctionnement, d’entretien de l’existant. Bref rien de politique là dedans, et bien sûr une vraie logique économique de regrouper Lycées et Collèges dans la Région.

Les routes : Là non plus rien de majeur, la grande majorité du budget est utilisé pour la maintenance des routes actuelles. Le seul nouveau projet est celui de la Pau Oloron, projet inadapté aux besoins locaux et dont le financement serait aujourd’hui insoluble.

La compétence culturelle du Département se limite aux archives, certains musées, les bibliothèques départementales de prêt.

Mais hélas il reste la compétence générale, le cancer de notre millefeuille, qui permet à tous nos strates de s’occuper de tout ! Et c’est là, sur un budget qui devrait être marginal, qu’il faut bien sûr supprimer de toute urgence, que s’exerce le jeu principal des Conseillers Généraux. Stations de ski, subventions aux communes, aux associations (plus de 1500) aux clubs professionnels sportifs, développement économique de type saupoudrage totalement inefficace, subventions aux particuliers, …etc

Il reste un espoir cependant, avec la création des nouvelles régions les compétences des différentes strates vont être redéfinies (Loi NOTRe en cours de retour à l’Assemblée après passage au sénat). Le vrai progrès sera la suppression de cette compétence générale source de toutes les gabegies, de toutes les magouilles, incompréhensible pour le citoyen.

Où est la démocratie si le citoyen ne peut connaître ce que font ses élus ?

En plus, la logique voudrait que l’on s’oriente vers la compétence des collèges et des routes à la Région, ce qui ne serait que pure logique permettant des vraies économies d’échelle (mais ça c’est un autre problème avec nos politiciens « professionnels » comptez sur eux pour saboter toute suppression de compétence qui en fait signera à terme l’arrêt de mort du Conseil Départemental )

Quoi qu’il en soit, vos candidats n’auront rien à vous proposer, pas de programme sérieux. Une seule question méritera de leur être posée : êtes vous favorable à la suppression du Conseil Départemental ? Dans le cas d’une réponse positive, vous pourrez voter pour lui.

Si vraiment vous voulez quand même poser une question, alors relisez « G Labazée zéro en mathématiques ! «  (AP du 21 février 2014) ou « Indignez vous ! » AP du 17 avril 2013, votre candidat faisait peut être partie du voyage touristique en Argentine…

Il vous restera ensuite à voter blanc pour montrer que vous n’êtes pas dupe.

Vous avez compris, le Conseil Général ne servait pas à grand chose, le Conseil Départemental ne servira à rien.

               par Daniel Sango

PJ : Le point sur la Loi Nouvelle Organisation Territoriale, très importante :   Loi Nouvelle Organisation Territoriale

Comments

  1. JF de Lagausie says:

    Le Conseil départemental a l’avantage de conserver le département, en attendant qu’on se rende compte que les économies d’échelle de la région sont illusoires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s