Beaucoup de bruit pour rien ?

0
(0)

imagesNotre premier ministre s’est donc récemment livré au Palais Bourbon à quelques débordements oratoires! Débordements d’autant plus regrettables, que, sur la forme, pas plus qu’aucun autre membre du gouvernement, il n’avait à « tancer », un élu ( ce qu’il n’est pas). Mais, uniquement, le devoir, de « répondre », sur le fond, à la question que celui-ci lui posait, au nom du peuple !
Plus vraisemblablement, énervement probablement « tactique », à seule fin d’apporter sa contribution à la campagne pour les prochaines élections locales. En l’état, diaboliser le Front National ! Or, outre le fait que cette offensive était désobligeante pour tous. Tous suspects, sans lui, d’être incapables de faire un choix « intelligent » ? Elle était de plus, d »autant plus absurde que les « fans » du FN ne peuvent pas, rationnellement, être, tous, des crétins ? « Fans » dont certains, nombreux, semble t-il, ont compris que sans partager les idées du FN, les élections locales étaient l’occasion de donner, sans risque, une sévère leçon aux partis dits « traditionnels. Sans risque parce que les élus locaux n’ont, en principe, aucune influence directe sur les choix politiques nationaux et donc européens ! Ainsi, cheval de bataille du FN (et de ultra-gauche), la question de la sortie de l’Europe ou celle de quitter l’euro, n’est pas de leur compétence ! Sauf bien sûr si les élus locaux continuaient d’emprunter « l’ascenseur politique », pour tenter, par exemple, de devenir député ou sénateur…! Hypothèse d’autant plus invraisemblable que, « mordicus », ils sont tous, absolument tous, contre le cumul des mandats ! En principe…A cet égard, un succès significatif du FN accélérerait peut-être les choses ! Comme quoi…
En résumé, beaucoup de bruit pour rien ! En principe…
                                                                                                                          Maurice Meireles Pontacq

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

5 commentaires

  • L’auteur de l’article doit être le seul à comprendre ce qu’il a écrit. Et encore, ce n’est pas sûr, tellement il est abscons (l’article).

  • « le devoir, de « répondre », sur le fond, à la question que celui-ci lui posait, au nom du peuple ! »
    J’avoue que je n’ai rien compris ! Après avoir lu cet article, je ne connais ni la question posée, ni le député qui l’a posée, ni la réponse du premier ministre. Je n’en ai pas entendu parler et je n’ai ni le temps ni l’envie de faire des recherches pour approfondir le sujet.
    Bref, je n’ai aucun commentaire à faire !…
    Alors pourquoi le faire, me direz-vous ? C’est la simple application du principe de Coluche (ou de Desproges peut-être…) : « C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule !… » Et c’est peut-être là qu’il faut chercher l’origine de cette polémique.
    Juste une remarque : Je trouve que le titre est bien choisi mais la photo est certainement un montage : je n’ai jamais vu une telle affluence à l’assemblée !…

  • « quelques débordements oratoires »
    Article pour initiés suivant de près les travaux de l’Assemblée…de quoi s’agit il ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *