Bluff, impasse ou Nouvelle Donne ?…


imgres… La partie de cartes est engagée !

Il y avait foule vendredi matin au marché de Jurançon. Tous les candidats aux prochaines départementales étaient venus faire leur marché en espérant y trouver des voix fraiches.

Tous les candidats ? Peut-être pas… Je n’ai pas vu Bernard Soudard (PS) conseiller général sortant qui se représente pour la 3ème fois sous le signe de la continuité (c’est justement ça qui m’inquiète…) Michel BERNOS (F64) faisait visiter le marché à Jean-Jacques LASSERRE. Céline BERGEZ et Frédéric PIC (DVG-Nouvelle Donne) distribuaient des invitations à la réunion publique du soir à Jurançon. Georges PORTUGAL (FDG) distribuait son programme. Je lui ai demandé pourquoi le Front de gauche se désolidarisait du PS et qu’est-ce qui faisait leur différence. Réponse : Nous refusons l’austérité, il faut augmenter les dotations de l’état ! Nous refusons la réforme territoriale qui vise à supprimer les départements ! Nous sommes contre le cumul des mandats ! Tiens, tiens ! J’ai déjà entendu ça quelque part. « Non à la réforme territoriale, non à l’austérité, non au cumul des mandats » cela fait aussi partie des objectifs du FN, non ? Je n’ai pas osé lui faire remarquer car il l’aurait sûrement pris pour une provocation… Je lui ai quand même demandé sa position pour le second tour. Réponse : « Nous visons de passer dès le premier tour, mais si, par malheur, ce n’était pas le cas, il est évident qu’au second tour nous ferons tout pour battre la droite ! »

Donc, le soir je suis allé à la réunion publique « Nouvelle Donne », ce nouveau parti politique créé fin 2013 par Pierre LARROUTUROU après un parcours un peu chaotique entre le PS, Europe Ecologie Les Verts et le Collectif ROOSEVELT (mouvement citoyen créé en 2012). Ce nouveau parti a des aspects séduisants dont le principal, à mon avis, est qu’il s’est doté d’une charte éthique, publiée sur leur site, où il est dit en préambule : « Notre ambition est d’inventer une autre manière de faire vivre la démocratie dans notre pays comme au sein de notre mouvement politique. » C’est une déclaration d’intention qui me plait beaucoup plus que celle d’un ancien militaire que j’ai bien connu et qui disait : « Une bonne dictature est toujours préférable à une mauvaise démocratie !… » Et connaissant l’opinion majoritaire des citoyens sur la nécessité de faire vivre notre démocratie autrement, je pensais qu’il y aurait foule à cette réunion… Nous étions en tout et pour tout 10 : 2 candidats, 2 suppléants et 6 auditeurs!…

Ayant lu précédemment leur Charte et leurs propositions, je n’ai pas posé mes questions traditionnelles sur la transparence, le cumul des mandats et le comportement exemplaire des élus, puisque les réponses y étaient clairement écrites :

  • « 17 – Nouvelle Donne s’engage pour des pratiques politiques éthiques, transparentes et une démocratie fondée sur la possible participation de chaque citoyen au devenir de la société.
  • 29 – Les responsables de notre mouvement exercent une stricte limitation du cumul et du renouvellement de leurs fonctions.
  • 30 – Nos élus respectent une stricte limitation du cumul et du renouvellement des mandats et des fonctions. »

Je me suis contenté de 3 questions :

  1. Vos propositions concernent les niveaux national et européen. J’ai du mal à en voir les implications aux niveaux local ou régional. Avez-vous un projet précis et chiffré pour le département ? Réponse : « Il est difficile d’avoir un projet alors que les compétences ne sont pas définies. D’ailleurs, c’est aussi le cas des autres candidats. Cette élection est essentiellement politique et concerne d’avantage le devenir des partis que le devenir du département. » Voilà au moins un langage sans ambiguïté
  2. Pour 27 cantons, vous présentez en tout et pour tout 2 listes (Pau-2 et Jurançon). Même si vous êtes élus, pensez-vous avoir les moyens d’influer sur les décisions de la future assemblée ? Réponse : « Tout conseiller dispose de moyens d’actions dans son canton indépendamment des délibérations de l’assemblée. On peut utiliser ces moyens pour faire du clientélisme, ou pour faire des choses utiles à la collectivité. Et, pour cela, il n’est pas nécessaire d’être majoritaire à l’assemblée. Enfin, pour les délibérations, imaginez que sur 54 conseillers, il y ait 26 PS, 26 UMP et 2 Nouvelle Donne. Ce serait alors les 2 ND qui arbitreraient les délibérations… » Bel optimisme !…
  3. Pensez-vous que le futur Conseil Départemental aura une quelconque utilité ou pensez-vous qu’il faut supprimer les départements et les CD ? Réponse de Frédéric PIC: « Le parti ND n’a pas pris position sur cette question et je ne peux vous donner qu’une opinion personnelle qui n’engage que moi. Je suis convaincu qu’il faut simplifier et réduire les dépenses et, pour cela, supprimer le Sénat, les départements et le Conseil économique et social. »

Mon sentiment après cette réunion :

  • au début, on est toujours contre le cumul des mandats, jusqu’à ce qu’on y ait goûté…
  • on est pour la transparence, mais avec l’expérience on se rend compte qu’il y a toujours des choses qu’il vaut mieux ne pas dire…
  • on est contre le clientélisme, mais comme on ne peut pas satisfaire tous les besoins, c’est pas plus mal de donner en priorité à ceux de la même famille politique…Après tout, eux aussi en ont besoin, autant que ceux d’une autre famille !

Plus j’avance et plus je me dis que si les mandats de nos élus étaient des CDD non renouvelables, leur priorité ne serait plus leur réélection mais la satisfaction des citoyens qui les ont élu.

– par JYS

Comments

  1. Jack Fagot-Barraly says:

    Je crois ,que pour se faire une idée de Nouvelle Donne ,il faut se référer aux écrits , analyses ,et propositions de P Larrouturou . Quand a son parcours politique ,il est vrai qu’il a été pour le moins chaotique , mais cela s’explique facilement . Malgré la pertinence de ses analyses et des propositions qui en découlent il n’a jamais été écouté ,
    même quand il était au Bureau National du PS . C’est dire !! Le fondateur de Nouvelle Donne est économiste, et n’a, il l ‘a répété plusieurs fois ,aucune ambition élective et encore moins ministérielle . Ce qu’il veut c’est une politique neuve, au sens large du terme ,il veut bousculer les Us et Coutumes encore faut-il l’aider .

  2. « Je suis convaincu qu’il faut simplifier et réduire les dépenses et, pour cela, supprimer le Sénat, les départements et le Conseil économique et social. »

    Ces candidats ont au moins une clarté que n’a pas M Bernos !

Trackbacks

  1. […] Bluff, impasse ou Nouvelle Donne ?… JYB : « …Le soir je suis allé à la réunion publique « Nouvelle Donne », ce nouveau parti politique créé fin 2013 par Pierre LARROUTUROU après un parcours un peu chaotique entre le PS, Europe Ecologie Les Verts et le Collectif ROOSEVELT (mouvement citoyen créé en 2012). Ce nouveau parti a des aspects séduisants dont le principal, à mon avis, est qu’il s’est doté d’une charte éthique, publiée sur leur site, où il est dit en préambule : « Notre ambition est d’inventer une autre manière de faire vivre la démocratie dans notre pays comme au sein de notre mouvement politique. » C’est une déclaration d’intention qui me plait beaucoup plus que celle d’un ancien militaire que j’ai bien connu et qui disait : « Une bonne dictature est toujours préférable à une mauvaise démocratie !… » Et connaissant l’opinion majoritaire des citoyens sur la nécessité de faire vivre notre démocratie autrement, je pensais qu’il y aurait foule à cette réunion… Nous étions en tout et pour tout 10 : 2 candidats, 2 suppléants et 6 auditeurs!… […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s