Cumul au Conseil Départemental


cumul nuit   La démocratie française s’enlise. En ce lundi matin, aucune surprise dans les résultats de cette élection pour un Conseil Départemental inutile, en sursis.

Une fois de plus ce sont les abstentionnistes et les blancs (près de 9%) qui ont gagné les élections.

Une nouvelle équipe de jeunes et brillants politiciens est maintenant aux manettes du Département : JJ Lasserre, M Brisson, D Saint Pé, J Pédehontaa, A Arribes, J Poueyto, etc… Ils continueront à vous dire que le Conseil Départemental est vital pour la proximité du citoyen, qui lui, pourtant, pense le contraire et continue de s’éloigner des urnes.

Le Président sera élu jeudi, là encore ce sera place à la jeunesse et à l’innovation : JJ Lasserre. Cumulard notoire, va-t-il battre le record de longévité dont était si fier son prédécesseur J Labazée ? Il n’a toujours pas daigné éclairer les électeurs sur ses intentions, va-t-il cumuler ces deux fonctions à temps plein ? On pourrait lui suggérer, dans le cas probable où il préférerait continuer sa vie de sénateur, et pour que sa politique soit bien prise en compte, de faire élire sa fille à la Présidence, elle qui vient d’être élue.

Il a crié haut et fort que le Département géré par les socialistes vivait au dessus de ses moyens, qu’il avait beaucoup trop embauché de fonctionnaires inutiles, que l’évolution de l’endettement était insupportable. Ce qui est vrai. Diminuera-t-il immédiatement le budget de 70 millions d’euro en supprimant rapidement 300 postes de fonctionnaires et en supprimant les dépenses qui ne sont pas du ressort du Conseil Départemental comme le développement économique, les subventions aux clubs sportifs professionnels, la gabegie des stations de ski, …etc. ?

Comptez sur lui pour que rien ne change.

Mais ne désespérons pas, une majorité toujours plus grande de Français souhaite une vraie rigueur, avec une diminution drastique du millefeuille territorial et du nombre indécent d’élus.

Ainsi va la vie en France. Les prochaines élections sont pour bientôt, car en France nous sommes en campagne électorale perpétuelle ce qui permet à nos immuables candidats d’éviter de traiter les vrais problèmes. Et les prochaines régionales, élections de liste, sont vraiment du caviar pour eux, car l’élection ne se joue pas dans les urnes, mais dans les partis.

Quand les citoyens s’éveilleront…

par Daniel Sango

Comments

  1. emmanuel says:

    C’est malheureusement vrai; et il n’y a qu’a voir les CG des landes, du 33 et du 24 pour voir qu’en matiere de renouvellement, on n’est pas une exception. A qui la faute ? Aux appareils des partis qui reservent les circonscriptions gagnables aux memes sortants tandis qu’ils mettent les nouveaux (les jeunes, etc…) sur les circonscriptions ingagnables. Le cas Emmanuelli dans les Landes en est l’expression la plus pure

  2. Les 9% de blancs et nuls: « curieusement », les journalistes n’en parlent pas: il ne faut pas risquer de chercher des explications qui froisseraient les politiciens…
    Par contre, ils parlent de l’abstention, quitte à répéter le chiffre durant toute la journée de vote !
    « la gabegie des stations de ski »: pas réaliste de vouloir fermer les stations de ski.

    • personne ne demande que l’on ferme les stations de ski.
      Je souhaite que le Conseil Général s’occupe des affaires qui le concernent. C’est le seul en France a en être propriétaire et a en faire une gestion calamiteuse au frais du contribuable.

  3. PIC Frédéric says:

    à ce jour (wikipédia) 80% des parlementaires français cumulent

    en Pyrénées Atlantiques (étude de l’Express) les 13 plus gros cumulards avaient accumulé plus de 27 ans de présence active aux affaires, et les 10 plus gros plus de 30 ans. Bonjour le renouvellement et, qu’on le veuille ou non, le risque de proximité voire de copinage avec les décideurs économiques…

    le nouveau projet de loi applicable en 2017 s’applique aux seuls parlementaires et permettra de rester allègrement maire et conseiller général ou régional…autant de petits potentats locaux, il conviendra me semble-t-il d’aller plus loin.

    On notera avec intérêt que la loi a été votée par la « gauche » et les écologistes, mais que les radicaux « de gauche » la rejettent (Baylet s’accroche aux branches du pouvoir et des avantages en nature)(je mets la gauche entre guillemets dans la mesure où la gauche au pouvoir ce jour mène à peu de choses près la même politique que Nicolas Sarkozy – dont on ne comprend pas du reste pourquoi ce dernier la condamne avec autant de férocité -)

    On notera aussi qu’une bonne partie du PS l’a rejetée au Sénat, lequel l’a rejetée en majorité; que ceux qui l’ont votée, du PCF au PS en passant par les écologistes se sont bien gardés de se l’appliquer dès aujourd’hui. Comme le FN qui n’avait pas de mots assez durs pour condamner le cumul non seulement au nom de la norme démocratique, mais au nom bien entendu de la morale, et qui se sont empressés de rester cumulards une fois élus : vertueux en paroles, mais plus menteur que moi tu meurs.

    Franchement, vous devriez lire la charte des adhérents de Nouvelle Donne : un clic, c’est simple

    cordialement à tous

    Frédéric PIC

  4. « car en France nous sommes en campagne électorale perpétuelle » : Avec 618.384 élus, la France compte un mandat électif pour 104 habitants et 1 électeur sur 100 est conseiller municipal. Un record quand on sait que l’Irlande compte un élu pour 2.336 habitants, la Grande-Bretagne 2.603 et que le taux de représentation français est quatre fois et demie supérieur à celui des États-Unis.

    Source : ifrap.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s