Espagne – Transparence et éthique : Le cas de Ciudadanos


logo-ciudadanosEn Espagne, après Podemos (extrême-gauche), voilà que Ciudadanos* (C’s) bouscule la toile politique du pays. Sur le blog de ce mouvement « citoyen », né il y a 8 ans, le premier thème qui est développé s’intitule : Transparencia. De quoi interpeller AltPy !

Le pays est actuellement en ébullition. Des élections municipales s’y tiendront le 24 mai. Une occasion, donnée à C’s, d’introduire dans le débat « 10 propositions contre la corruption et pour la transparence ». Des propositions destinées à faire le « ménage » dans le fonctionnement interne des partis. Une démarche intéressante. Sans parti irréprochable, il ne peut pas y avoir des élus éthiquement irréprochables. Les 10 propositions** :

1 – Retirer immédiatement toute responsabilité, publique ou dans les partis, à tout adhérent poursuivi pour « corruption politique » jusqu’à la fin de la procédure judiciaire.

2 – Co-responsabilité des partis en cas de corruption par des adhérents ayant des responsabilités publiques.

3 – Retirer toute responsabilité aux adhérents ayant falsifiés ou modifiés leurs CV et notamment leurs qualifications professionnelles ou universitaires.

4 – Interdire aux entreprises de faire des dons aux partis et réduire à 50.000 euros ceux des personnes physiques. Informer le « Tribunal de Cuentas », dans un délai de 3 mois maximum, pour les dons supérieurs à 25.000 euros.

5 – Interdire les dons en provenance de maires, conseillers et autres responsables ayant des liens, directs ou indirects, dans la gestion des contrats avec l’administration.

6 – Interdire l’annulation (l’effacement) de crédits bancaires aux partis politiques.

7 – Dans le code pénal, multiplier par 3, le délit de financement illégal de partis politiques avec responsabilité pénale des partis politiques et syndicats.

8 – Rendre obligatoire aux partis de publier sur le site internet du parti, leur règlement intérieur, statuts, comptes, revenus, dépenses électorales, budgets et audits internes.

9 – Exiger des partis, la mise en place d’un organe interne de lutte contre la corruption avec des missions préventives et de contrôles.

10 – Choisir leurs candidats aux élections par l’intermédiaire d’élections primaires.

La Transparence étant le maitre mot de C’s, celle-ci commence chez Ciudadanos avec la publication sur son site internet des comptes du mouvement, des budgets, des rémunérations de ses élus, des audits internes du parti et des CV de ses candidats. C’est ICI.

Internet révolutionne lentement et sûrement les démocraties de l’ensemble des pays européens avec une demande toujours plus forte de Transparence. Les politiques français qui auront compris cela, ceux qui anticiperont cette aspiration citoyenne, pourraient*** bien devenir les élus de demain.

– par Bernard Boutin

 

* Ciudadanos = citoyens en français
** les 10 propositions en Espagnol : C’est ICI.
***  vous remarquerez le conditionnel…

Comments

  1. Je soutiens le combat contre la corruption et tout ce qui est inclus dans ce domaine, mais les malfaiteurs trouvent toujours un moyen d’atteindre leur objectif.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s