Pau à l’international

0
(0)

imagesDu 26 au 31 juillet 2015, l’Orchestre Pau Pays de Béarn sera en tournée en Tunisie. Au programme Mozart, Tchaïkovski et Rimski Korsazkov. L’événement serait relativement anodin, si, le récent attentat du 26 juin sur la plage de Sousse, n’avait entraîné une désaffection du tourisme. François Bayrou  fait de ces représentations un symbole de l’opposition au terrorisme et du soutien à la Tunisie. Mais est-ce bien le rôle des élus palois de se lancer dans une telle démarche ?

 Durant son séjour en Tunisie, l’Orchestre se produira à deux reprises, le 28 juillet 2015 au Festival international de Carthage et le 30 juillet au Festival international de musique symphonique d’El Jem. Il avait été question que Fayçal Karoui et les musiciens renoncent à ce déplacement. Et puis, sur l’insistance de François Bayrou, non seulement il a été maintenu, mais le maire de Pau a décidé d’accompagner l’orchestre. Il faut dire pour bien comprendre le climat qui règne dans ce pays depuis l’attentat de Sousse en date du 26 juin 2015, que 80% des réservations auprès des agences de voyage ont été annulées. Situation difficile pour une économie qui vit principalement du tourisme.

La presse nationale s’est fait l’écho du déplacement en Tunisie de François Bayrou. Celui-ci parle d’un message fort pour le peuple tunisien. Il faut évidemment croire à la force des symboles et reconnaître que la peur serait la principale victoire des terroristes. Ce déplacement d’un ancien ministre qui dit avoir reçu le soutien de Bernard Cazeneuve, actuel ministre de l’intérieur, ne peut que donner du sens à une démarche de soutien au peuple tunisien.  François Bayrou, en homme politique averti, sait parfaitement se faire entendre par les médias nationaux en profitant des circonstances, de cela il convient de se réjouir. Pau est donc ces jours-ci à la une de l’actualité nationale, tant mieux. Le maire de Pau sera accompagné des principaux adjoints de la ville : Josy Poueyto, Jean-Paul Brin et Jean Lacoste.

Bon d’accord, tant mieux pour Pau, bravo pour le geste qui reste empreint de générosité. Je veux croire que même si François Bayrou n’envisageait pas d’être candidat à la prochaine présidentielle, il se serait de la même manière impliqué dans le soutien au peuple tunisien.

 

                                                                                               Pau, le 29 juillet 2015

par Joël Braud

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

  • Emile le servile

    bien entendu cher Joel. M. Bayrou cherche la lumière des projecteurs et qui pourrait l’en blamer quand il met Pau sous ces mêmes projecteurs. pas les palois qui sortent de 6 années où Pau avait disparu des écrans radars…

    • Qu’est-ce qu’on peut lire !!!! J’ai crée, il y a 2 ans, une alerte Google avec le mot-clef : Pau. Les retours sont intéressants à analyser. Que propose, au fil du temps, Google Actualité pour la ville ? Des sujets Rugby, Basket et vélo et des articles de la République et Sud-Ouest. Pau n’existe que pour les fans de ces sports et dans le Béarn. Désolé de vous décevoir. Mais, bon, il est toujours permis de rêver…

      • Effectivement, l’approche par les alertes Google est intéressante. Le problème principal de la perception externe est le manque d’outil de mesure objectif. Quand les retombées économiques sont évaluées par les bénéficiaires privés, il n’est pas étonnant qu’ils trouvent de forts effets de levier de l’investissement public. De plus , tout est fait pour présenter une version biaisée et minimisée de cet investissement public; par exemple, notre adjointe en charge du Tour de France oublie de compter les fameuses stèles jaunes, ne prend pas en compte la réfection des routes (de toute façon , il aurait fallu)…
        La priorité donnée à l’image aux dépends des aspects concrets est une dérive de l’action politique: Pau capitale laisse penser qu’il y a un roi.
        Je préfèrerai que Pau soit connu pour ses actions pour la transition énergétique, contre le réchauffement climatique ou pour la biodiversité; dans ce domaine l’action est molle car on décline ce qui se fait partout sans l’adapter aux atouts palois.

        • Je viens de recevoir l’alerte hebdomadaire GOOGLE Actualité pour Pau. Dommage que je ne puisse la joindre au commentaire. Il y a 6 sujets de la République, 2 sujets de Sud-Ouest, un de l’Equipe. Pau brille à l’extérieur toutefois dans l’actualité française avec un sujet, dans le Parisien, sur les ados qui avaient piraté un hypermarché pour acheter des jeux en ligne. Bref un fait divers et rien à propos de la « grandeur » voulue par nos édiles pour la ville. Ce sera pour l’alerte de la semaine prochaine… Je suis patient. Ils doivent savoir de quoi ils parlent (les édiles, bien entendu).

    • Ah, on a la visite de la cellule comm’ de la mairie…

    • L’essentiel n’est pas que Pau soit sous les projecteurs mais que les locaux le pensent. Cela peut aussi augmenter le niveau de confiance des locaux dans leur maire mais également dans leur ville; a condition toutefois de rester dans les limites du raisonnables, ce qui n’est pas le plus probable.

      • « Faire parler de Pau… » Cela confine à la niaiserie et à la vanité.
        Ce qui compte ou devrait compter, c’est d’avoir une ville bien gérée, bien tenue, avec des impôts locaux raisonnables, un bon entretien, un urbanisme « durable » etc. C’est cela que les investisseurs regardent, pas les coups de com’ de tel ou tel roitelet.

  • « François Bayrou n’est pas le seul élu béarnais sur place. La délégation paloise doit recevoir jeudi le renfort du maire de Lescar, Christian Laine (PS). Ce dernier se rend en effet à Tunis « afin de travailler autour de l’aide que la commune peut apporter via l’association franco-tunisienne. » Il évoquera notamment un programme d’échanges et de coopération avec la Tunisie. En soirée, Christian Laine rejoindra la délégation paloise et assistera au concert donné par l’Orchestre de Pau Pays de Béarn. » La Rep.

    Les grenouilles qui veulent être plus grosses que les boeufs…
    Au fait, qui est Ministre des Affaires Etrangères dans le royaume palois ?

  • Il ne se passe pas un jour où les experts politiques décortiquent les déplacements, les décisions, les petites phrases ….du Président de la République pour pouvoir lui prêter des intentions électoralistes.
    On est tenté de faire pareil avec ce déplacement « culturel » !

  • Tout est bon pour agiter les media.
    Ceci dit le financement de cette affaire doit être clarifié. Soit il va passer des vacances à ses frais, et le geste est honorable, soit c’est le contribuable qui paye et c’est un scandale.
    Même chose pour ses acolytes.

  • Cela me fait penser aux Croisades. A la fois à celle de Pierre Lermite et à celle de Saint-Louis.

  • « Le maire de Pau sera accompagné des principaux adjoints de la ville : Josy Poueyto, Jean-Paul Brin et Jean Lacoste. »
    Ca me fait penser au voyage en Argentine du Conseil Général…
    Quant à FB, il ne brille pas autant dans la rénovation de la ville (et de l’agglo) que dans ses coups de com’…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *