Détour


Detour-1La Presse nationale, nous a habitués à publier, le matin et le soir, des sujets du type « ce qu’il faut retenir de la journée (le soir) ou de la veille (le matin) ». Je ne suis pas persuadé que ce que l’on nous propose soit toujours à retenir. Merci aux médias de laisser nos esprits critiques décider de ce qui est à retenir ou non ! « A chacun sa vérité » disait Pirandello… et accessoirement Alternatives Paloises.

Parcourant régulièrement quelques pages webs de médias nationaux mais aussi internationaux, je suis tenté de vous proposer quelques idées, piochées çà et là. Je vous laisse le soin, à votre tour, de les retenir ou de très vite les oublier.

Pau-Nîmes : La Rep des Pyrénées du 16, nous apprenait qu’à propos du futur BHNS (Bus à haut niveau de service) palois, « François Bayrou, accompagné entre autres de Jean-Paul Brin, Nicolas Patriarche ou encore Nicolas Pernot et Vincent Dunez, ont rencontré hier leurs homologues de la communauté d’agglo de Nîmes et ont testé leur « Tram-bus » dont la première ligne est en fonction depuis plusieurs mois ».

Voilà indiscutablement un déplacement pratique et concret, bien éloigné des déplacements exotiques en Argentine et en Australie de l’ancien Président du Conseil Général, Georges Labazé. On serait tenté d’applaudir M. Bayrou, sans oublier toutefois que celui-ci, lors de la campagne électorale,  était contre le projet de « Tram-bus », lancé par Martine Lignières-Cassou.

Le résultat est quand même là : quand les élus vont sur le terrain, ils ne peuvent que faire progresser les projets sur lesquels ils planchent. Pour lire le sujet complet de la Rep : c’est ICI

Espagne-Réfugiés : En Europe, le grand sujet du moment, c’est l’afflux de réfugiés arrivant par sa frontière orientale. La presse ne parle plus que des Balkans : « nouvelle frontière à risque » pour l’Europe. Mais, qu’en est-il de « l’ancienne frontière à risque » ? Celle où tous ces immigrés sud-sahariens arrivaient, en masse, par bateau aux Canaries, à Ceuta et Mellilla et partout en Andalousie. L’agence de presse espagnole, EFE, a publié un intéressant sujet titrant « F. Díaz* : L’exode de réfugiés ne passe plus par l’Espagne grâce à la coopération du Maroc » (mais aussi avec le Sénégal et la Mauritanie).
La diplomatie espagnole travaille en profondeur avec le Maroc sur les thématiques de sécurité en général et, la police marocaine, s’est mise à fermer, avec « énergie », les voies d’accès aux candidats à l’immigration venant du sud-sahara, voire à refouler ceux-ci, avec semble-t-il quelques excès.
Par ailleurs la coopération contre le crime organisé et de lutte contre le jihadisme est pleinement active. L’Espagne forme, elle aussi, l’armée Malienne. Pour lire le communiqué d’EFE : c’est .

Angleterre-Démocratie : L’Angleterre s’est choisie un « gauchiste » à la tête du Labour (Parti Travailliste) : Jeremy Corbyn. Les premiers pas, au Parlement, du nouveau dirigeant ont été l’occasion pour celui-ci de poser à David Cameron des questions précises. La méthode peut paraître surprenante pour ce premier face à face : Jeremy Corbyn avait, en effet, au préalable « envoyé un email à des milliers de personnes en leur demandant quelles questions il fallait qu’il pose au premier ministre ». Il a reçu 40.000 réponses et avait donc 40.000 questions pour le premier ministre !

Dans ce premier face à face, les deux dirigeants étaient, comme le veut la tradition au Parlement britannique, assis face à face, à quelques mètres l’un de l’autre. Les yeux dans les yeux. A chaque question de Jeremy Corbyn, David Cameron prenait le soin de répondre sur le fond et sans chercher la polémique. Pour lire le compte-rendu de la BBC : c’est ICI.

A cet instant, je me suis demandé combien de fois, Nicolas Sarkory avait eu l’occasion de poser directement des questions à François Hollande depuis qu’il est élu ? Bien entendu, en France, c’est au premier ministre de répondre à l’opposition dans le cadre du Parlement. N’a-t-on pas une strate en trop au sommet de l’État ?

Pour finir sur ces sources anglaises, David Cameron, a fini la semaine en visitant des camps de réfugié au Liban et en Jordanie. Voilà une démarche aussi pratique et pragmatique que celle de François Bayrou dans un tout autre registre.

par Bernard Boutin

* F. Díaz est ministre de l’intérieur du gouvernement espagnol

Comments

  1. dommage d’avoir changé le titre !
    pour se faire plaisir : https://www.youtube.com/watch?v=FgxwKEuy-pM&list=RDnjWJ3Y0eOmE&index=5

  2. Alors là, BB, je suis espanté par le titre : « Extraits de la Presse de la semaine du 13 au 29 septembre 2015 ».
    Encore six semaines comme ça et ce sera Noël !
    Les canons de Cameron contre les fusées-bus de Bayrou, les anglais du rocher (de Gibraltar) doivent lorgner cela de près ! L’actualité est le pain qui nourrit l’ignorance quand elle devrait éduquer l’homme pour qu’il grandisse en intelligence et dignité.
    Des jeux, et moins de pain, des bombes, et moins de liens (sociaux). (les réseaux sociaux, la grande illusion marchande)
    15 jours de martèlement sur les réfugiés (qu’en dira-t-on dans six mois? Crimes, vols, arnaques… dans la presse de droite, le faux contraire dans celle de gauche), et dès aujourd’hui 15 jours de rugby. Ensuite (mais c’est déjà en cours) les régionales…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s