Présidentielle 2017

0
(0)

BayeouLa campagne de 2017 est engagée et ça part dans tous les sens. En ce qui concerne Pau, comme il fallait s’y attendre, Bayrou sort du bois. Après avoir soutenu Juppé il le trahit en disant qu’il ne fait pas le poids, ce qui, a son avis, lui ouvre des perspectives.

Dans le livre « Une vie » sorti en 2007, Simone Veil raconte, page 250, comment pour les élections Européennes elle a pu juger son directeur de campagne, François Bayrou. Celui-ci lui fait rencontrer Lecanuet, qui annonce devant les journalistes, qu’il ne se présentera pas sur la même liste qu’elle ! (Lecanuet avec Chirac, Veil avec Giscard)

Je cite S Veil « Bayrou que je connaissais peu, m’était apparu intelligent et dynamique, venait de me donner la vraie mesure de son caractère, capable en quelques jours, d’énoncer une chose et son contraire, uniquement préoccupé de son propre avenir qui, depuis sa jeunesse, ne porte qu’un nom : l’ELYSEE. Il est convaincu qu’il a été touché par le doigt de Dieu pour devenir président. C’est une idée fixe, une obsession à laquelle il est capable de sacrifier principes, alliés, amis. »

Cela confirme ce que nous savions depuis longtemps : la Mairie de Pau n’était qu’une rampe de lancement

Faudra faire avec.

– par Jack Fagot-Barraly

Notez cet article

Cliquez sur une étoile

Note moyenne 0 / 5. Nombre de note : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas intéressé ...

Votre avis compte !

Souhaitez vous nous partager un avis plus détaillé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *