LGV : Ridicule !


 lgv-detteLe PS de Hollande se débat face à une situation désespérée alors qu’approchent les échéances électorales. Tout est bon pour solliciter le clientélisme de bas étage montrant au grand jour la stature pitoyable de nos élus, bien loin de ce qui est nécessaire pour diriger un pays avec efficience, équité, et sincérité.

De la même façon qu’Hollande supprime l’imposition sur le revenu pour de plus en plus de personnes au point que maintenant seules 40% des citoyens vont payer cet impôt, le gouvernement se fend d’une déclaration d’utilité publique pour les LGV du Sud ouest, Bordeaux Toulouse et Bordeaux Dax. Et au diable les conclusions de la commission d’enquête d’utilité publique ou les rapports de la Cour des Comptes !

Tout cela simplement pour aider les socialistes d’Aquitaine et Midi Pyrénées à l’approche des Régionales…pitoyable.

On le sait, et je l’ai toujours écrit, que ces lignes se feront un jour, mais pas dans les dix ou quinze années à venir, il faudra d’abord une sacrée embellie économique.

Car le premier problème, le seul qui vaille, est bien sûr totalement éludé par nos élus de pacotille : Qui va payer ?

Et là tout le monde est d’accord : personne.

Alors assez d’amuser la galerie avec ce genre de procédé ridicule !

par Daniel Sango

Comments

  1. J’approuve à 100% les termes de cet article de D Sango. Et pendant ce temps-là Rousset se félicite de cette décision absurde. Il ne sera plus là quand il faudra passer à la caisse, à condition que ce projet se fasse, ce dont je doute fortement

  2. La vraie question n’est pas qui va payer en fait personne car les moyens ne sont pas là et la ligne ( heureusement) ne se fera pas.

    La vraie question est à quoi cela sert. La réponse est claire à rien sinon à endetter la SNCF et le pays et à pousser la métropolisation au dépend des villes moyennes et à détruire des espaces encore préservés.

    C’est ce qui dit la cour des comptes qui ne dit pas que des bêtises et l’enquête publique..

    Les vrais besoins concernent le fret et les millions de camions à remplacer..
    C’est là que doit aller l’argent publique en particulier le passage des pyrénéens qui, à la différence du TGV, est un projet européen donc éligible aux aides éponymes.

    Quant aux arrières pensées politiques je suis assez d’accord monsieur Sango.

    • Et si le but de cette annonce est de faire revenir les départements et les agglomérations du SO à leur engagement de paiement de la LGV Tours Bordeaux. Le financement de ce tronçon n’est toujours pas acquis et il semble être la priorité de nos gouvernants.
      La société franco-espagnole de la concession LGV Perpignan Figueras a déposé le bilan,
      ce qui laisse penser que les annonces sur les LGV du SO ne sont qu’un leurre.

  3. Les commissions d’enquête publique sont des gadgets de démocratie participative.Le même destin a été réservé à l’avis défavoable émis pour le projet de la voie ferrée Oloron-Bedous. Au lieu de mesurer l’inutilité de tels projets par un référendum régional, le PS réserve un référendum national pour voter uni afin de tenter de conserver le monopole de gouvernance des régions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s