Cosmétique


imgresEn tête dans les sondages, et même s’il est évident qu’il ne confirmera pas globalement cette position, il est cependant possible que le FN enlève un certain nombre de régions. Alors, aujourd’hui, tels guignols dans le castelet médiatique, on agite à nouveau la question de sa légitimité démocratique.

Mais, d’élus à la faveur d’un second tour avec parfois moins de 20% des suffrages exprimés, ou, d’un président, quand les sondages ne lui en accordent pas davantage, qui peut se targuer d’être toujours absolument légitime ? Dès lors, le moment venu, sans remettre en cause sa propre, et donc parfois douteuse, légitimité, « qui », et de « quel droit », s’autorisera à contester une légitimité issue de la même source que la sienne : le scrutin? 

 Par ailleurs aujourd’hui, faire croire que, dès qu’élu, le FN va précipiter les Juifs dans les fours crématoires et les immigrés à la mer, relève de la pantalonnade médiatique qui semble vouloir tenir lieu de campagne électorale. Ce FN dont depuis des décennies, chacun à leur tour, « ils » ont pourtant fait un paravent providentiel à leurs abus de ces cosmétiques politiques dont, en tout cas chez nous, aucun n’a cependant fait la preuve de son efficacité. Cosmétiques sociaux, humanistes, culturels, médiatiques…, qui, au motif « d’embellir » la vie des Français, ont altéré des réalités évidentes, provoqué une distorsion trompeuse des valeurs morales, institutionnalisé l’irresponsabilité individuelle au profit d’une culpabilité collective. Philosophie de l’échec promu au rang de maladie sociale. Prêchi-prêcha des envieux. Lifting idéologique contre nature qui, aujourd’hui, dans l’impasse, n’offre au « peuple », d’autre issue que de partager sa propre misère.

Mais l’aléa est que, interdit de séjour, « empêché » par la « bien-pensance républicaine », le FN ne peut apporter la preuve de sa capacité à conduire les affaires du pays. Et que voter pour lui, par conviction, par sympathie ou pour sanctionner les «autres», c’est véritablement plonger totalement dans l’inconnu. Or, si par nature, l’expression démocratique des urnes est toujours, plus ou moins, une prise de risque, aujourd’hui, la situation économique du pays et le niveau d’exaspération de la population sont tels qu’elle peut conduire à des débordements particulièrement graves en l’actuel état de déliquescence de l’autorité.

Dans un tel contexte, tous les responsables politiques qui, honnêtement, sont convaincus que le FN est véritablement dangereux pour la France, doivent si nécessaire, se transcender. C’est à dire, renoncer à certains avantages et satisfactions du pouvoir, mettre de côté leurs divisions ou divergences et faire, ensemble, une proposition commune et la soumettre, loyalement, c’est à dire dès le premier tour, à l’appréciation de tous !

A défaut, restera seul l’espoir que les Français sauront faire preuve d’un plus grand sens de leur responsabilité qu’eux !

Maurice Meireles – PONTACQ

À propos AltPy Rédacteurs

Le profil rédacteur commun, pour les rédacteurs n'ayant pas un profil wordpress enregistré.

Comments

  1. Georges Vallet says:

    En dehors des critiques démagogiques perpétuelles, on aimerait bien entendre les propositions constructives du FN, en ce qui concerne l’actualité brûlante, par exemple, le comportement qui devrait être celui de la France, face à l’irradiation tentaculaire de Daech?
    Intervenir avec des troupes sur le terrain? Cesser au contraire toutes nos interventions extérieures et laisser tout le monde se débrouiller,………?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s