Haut Béarn et Alto Aragón : Eté indien de rêve


IMG_0524

Lac de Montagnon au-dessus de Laruns et d’Aydius

Indiscutablement, l’été indien 2015 aura été de toute beauté au pied des Pyrénées. Au nord, comme au sud. Le changement climatique semble même le rendre plus beau encore que les années précédentes.

Une saison propice pour « crapahuter » et sortir l’appareil photo pour fixer des vues à la luminosité si particulière.

Ci-dessous, une petite sélection de mes coups de cœur photographiques de l’automne. Pourvu que l’été indien se prolonge…

– par Bernard Boutin

 

Comments

  1. Je suis désolé mais le terme « été indien » n’est pas approprié, il s’applique à l’automne canadien. Selon les météorologues il faut écrire « l’été de la Saint-Martin ». Belles photos quand même.

  2. Georges Vallet says:

    « Le changement climatique semble même le rendre plus beau encore que les années précédentes. »
    Raisonnement à utiliser avec modération car comme nous a dit le fabuliste:
    « On hasarde de perdre à vouloir trop gagner »!

  3. Joël Braud says:

    Ah l’automne dans les Pyrénées.Mais certains glaciers ont disparu.

    • et avec le réchauffement climatique, ce sont bientôt les Pyrénées qui vont fondre.
      Avantage : Pau-Zaragoza en 1h30 (200 km à vol d’oiseau) par l’autoroute directe au revêtement en poils de chameau.

      • Georges Vallet says:

        La fusion des Pyrénées nécessiterait un réchauffement climatique de l’ordre d’un millier de degrés; le Pau-Zaragoza ne s’imposerait plus alors!!!!

        • moi je m’en tiens à la déclaration de Louis XIV dit le roi Soleil : « il n’y a plus de Pyrénées ». Depuis, j’attends, perché sur le toit de ma maison…

          • Georges Vallet says:

            « Depuis, j’attends, perché sur le toit de ma maison… »
            C’est votre application du principe de précaution? Bonne idée, avec la montée des eaux prévue, c’est un comportement responsable!

  4. Michel LACANETTE. says:

    Au moins que le réchauffement climatique serve à quelque chose, plutôt qu’ a faire se disputer les hommes.Les montagnes Navarraises (ES)du coté de Zuriza, Alano , Anso ont été un festival de lumière et de couleurs. Dommage,maintenant ça se termine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s