Élections régionales 2015 : Pour qui je ne voterai pas ?


UnknownLe postier m’a apporté les « professions de foi » des candidats aux élections régionales de la future Grande Aquitaine. C’est en toute logique le document contractuel qui nous lie à eux. On sait bien que les déclarations, livrées aux médias, n’engagent en fait que… les quelques électeurs qui les entendent ou les lisent.

Pour ma part, comme je suis un peu borné, seuls quelques « mots clefs » m’intéressent. On les connaît : « transparence, consultation des citoyens, éthique, cumul des mandats, cumul dans le temps et autres du même genre ». Quel lot de bonnes nouvelles, les traditionnelles « professions de foi », apportent-elles à ces nécessités démocratiques ?

Pour le Président sortant du Conseil Régional, Alain Rousset, c’est simple, son « programme » n’aborde pas ces thèmes. Entre nous, il se présente pour la 4e fois. Pour le cumul dans le temps, c’est rapé. Comme pour le reste d’ailleurs.

La profession de foi de sa principale concurrente, Virginie Calmels, ne dit rien, elle-aussi, de concret sur les thèmes évoqués. Au plus, avons-une déclaration : « Avec honnêteté, transparence et engagement, nous sommes debout… » !

Le candidat du FN, Jacques Colombier, lui non plus ne me dit rien sur le sujet. Vraiment rien du tout. D’ailleurs, il ne parle même pas de la région.

Les trois principaux mouvements politiques de la région n’abordent pas mes thèmes préférés. Difficile de leur donner ma voix. (En apparté : Libre à vous de décider que ces engagements démocratiques peuvent être escamotés. Les 3 premiers candidats peuvent alors faire parti de vos choix potentiels !)

Reste les autres listes -qui n’ont aucune chance d’emporter la Présidence de la région- et là, quelques engagements apparaissent. Lol… (Laughing Out Loud – mort de rire littéralement. Super content dans mon cas !)

Yvon Setze pour Debout la France annonce « 10 propositions concrètes et immédiates ». La toute première stipule que « les élus seront payés en fonction de leur présence et de leur travail » et la seconde que « tout élu mis en examen sera suspendu, tout condamné sera exclu ». À croire que Nicolas Dupont-Aignan lit certains rédacteurs d’AltPy ! Mais, n’est-il pas maire à Yerres (Essonne) depuis plus de 20 ans et ne cumule t-il pas ce poste avec celui de député depuis 18 ans ?

« Faisons ensemble », solidarité démocratie écologie, avec Joseph Boussion et Marie Bové, propose 4 engagements qui vont dans le bon sens :
– Zéro ministre député sénateur conseiller départemental maire de ville de plus de 10000 habitants au Conseil Régional.
– Oui aux initiatives citoyennes régionales
– Des budgets participatifs
– Un organisme (composé en partie de citoyens) de prévention de la corruption et d’audit de la dette
De bonnes pistes…

Europe-Ecologie, derrière Françoise Coûtant, offre de « construire des mécanismes de participation directe pour les citoyens et garantir un débat public sur tout projet structurant avec notamment l’instauration de conseils décentralisés et d’un droit à l’interpellation ». Quinzième mesure, elle arrive en dernier. Qu’en penser ?

Le Front de Gauche, avec Olivier Dartigolles, propose 12 engagements. L’avant dernièr stipule : « nous bouleverserons le jeu politique en redonnant aux citoyens les moyens de contrôle, d’expertise et d’interpellation de l’assemblée régionale. » Rien de plus précis. Onzième mesure sur douze. Là aussi, que penser de ce rang du bas du tableau ?

Pour ces deux derniers candidats, Il semblerait qu’il y a un peu de la tarte à la crème avec ces engagements de « participation citoyenne ». Une mesure proposée en fin de programme qui ne mange pas de pain. Qui des deux y croit réellement pour finir ?

Au terme de la lecture des « professions de foi », je suis à peu près certain d’avoir à préparer un bulletin blanc pour le second tour. Pour le premier, ce n’est pas certain à ce jour. Je dois me plonger à nouveau dans la propagande électorale. Un truc m’a peut-être échappé…

– par Bernard Boutin

PS : Parmi les professions de foi, j’ai passé l’analyse des inconnus de l’UPR et celui de Lutte Ouvrière qui m’a trop rappelé les logorrhées sans fin d’Arlette Laguiller.

Comments

  1. Georges Vallet says:

    DS. 1/12/2015 15h45
    « Vous savez que le seuil de pauvreté se détermine a partir de la valeur moyenne du pays et que donc un pauvre en Roumanie est vraiment beaucoup plus pauvre qu’un français ou un allemand. »

    Plus il y a de riches dans un pays moins il y a de pauvres!!!! Original comme logique, n’est-il pas!!! C’est le triomphe affirmé du libéralisme.

    Stephen Jay Gould dans «l’éventail du vivant» écrivait:«Dans l’univers «réganien», si un homme gagne 594 millions de dollars tandis que 100 millions de personnes perdent chacune 5 dollars (soit en tout 500 millions de dollars) le revenu moyen de l’ensemble de la population augmente, mais personne n’oserait affirmer que l’individu moyen s’est enrichi».

    Vous tombez dans le piège de la moyenne qui est une invention de ceux qui veulent donner une image avantageuse de la situation économique!

    La valeur modale est infiniment plus représentative, mais, politiquement incorrecte, elle n’est jamais utilisée. C’est la valeur la plus fréquente au sein d’une population; Dans les cas précédents, si la moyenne augmente, la valeur modale diminue.

    Heureux les «pauvres Allemands», ils sont plus riches que les pauvres Français!

    • Ce que voulait dire D.Sango c’est que quand on parle de taux de pauvreté dans les pays dits développés, il s’agit de la pauvreté « relative ». En Europe, le seuil de revenus en dessous duquel on est considéré pauvre est de 60% du revenu médian. Ce qui fait que mécaniquement, si le pays est globalement plus riche, le seuil est plus haut en absolu.

      • D’où l’on assiste aux migrations des petits vieux frenchies vers le Portugal (24000 environ), pauvres en France, riches au Portugal (sans pour autant devenir propriétaires). Bacalao et ginginhia, Coelho et Pessoa…

  2. Joël Braud says:

    A Jack Fagot-Barraly
    Le Candidat Nouvelle Donne, tête de liste pour le département des Pyrénées Atlantiques n’est pas Nicolas Pereira mais Frédéric Pic. Pereira est tête de liste pour la région et tête de liste sur un autre département.
    Compliqué n’est-ce pas ?
    Voir mon article : « Régionales, pour essayer de comprendre ».

  3. Jack Fagot-Barraly says:

    Bernard Boutin a oublié une liste des candidats a la région . C’est celle de Pierre Larouturou avec comme tête de liste Nicolas Peirera :Nouvelle Donne . P Larouturou est quelqu’un qui n’a aucune ambition ministérielle quelconque . C’est un économiste ,et a ce titre ,il propose ,plus que d’autres ,une analyse et des moyens de sortir de l’impasse
    dans laquelle nous sommes plongés depuis trop longtemps .A défaut d’être entendu ,il mérite d’être écouté .

    • Est-il vraiment candidat ? Ni moi, ni mon épouse n’avons reçu sa « profession de foi » !!!

      A propos, un truc marrant : Quand on ouvre les enveloppes, qui découvrons-nous en premier dans les enveloppes ? Rousset d’abord, Calmels ensuite puis le Front de Gauche. Le FN arrive à la fin. Qui décide du classement ???

      • Jack Fagot-Barraly says:

        Il y a bien un candidat Nouvelle Donne :Peirera . Nous non plus n’avons pas eu sa profession de foi . Des voisins en ont eu 3 des même candidats !!! .Quand a la mise sous enveloppe elle se fait selon l’ordre de dépôts des listes ,comme la disposition des bulletins de vote sur la table de décharge .

    • « C’est un économiste ,et a ce titre ,il propose ,plus que d’autres ,une analyse et des moyens de sortir de l’impasse dans laquelle nous sommes plongés depuis trop longtemps »
      Recettes proche de la gauche de la gauche teintée d’une partie du programme d’EELV.
      Pas crédible et curieusement appliqué nulle part dans le monde …

      • Georges Vallet says:

        « Recettes proche de la gauche teintée d’une partie du programme d’EELV.
        Pas crédible et curieusement appliqué nulle part dans le monde … »

        Pensez-vous réellement que cela marche mieux dans le monde avec ceux qui dirigent???
        Le fait que ce ne soit pas appliqué est peut-être une raison valable pour essayer!

        • Oui , on a de très bons exemple tout proche : l’Allemagne et d’une manière générale les pays du nord de l’Europe.

          Et il serait très facile de faire la même chose.

          • HenriIV 3/4 says:

            Ne serait ce qu’en termes de « déontologie » politique et appui macro-économique, c’est EVIDENT!

          • HenriIV 3/4 says:

            La déontologie commence par le COURAGE…
            Commencez par regarder le niveau local de base…

          • Georges Vallet says:

            D.S
            Pour les Pays du N, je vous suis.

            Pour l’Allemagne:

            Il est vrai que les mines de charbon «marchent» à plein.
            Il est vrai aussi que la pauvreté marche à plein aussi.
            Allemagne: la pauvreté à un niveau record. Le Point économie.
            L’Allemagne compte plus de pauvres que la France: Challenges.
            Allemagne : 12,5 millions de personnes sous le seuil de pauvreté: Les Echos.fr
            Allemagne: la pauvreté à son plus haut niveau. Familles monoparentales(mères célibataires en premier), retraités et de nombreux mineurs sont les plus touchés. Figaro.fr
            ……..
            Mais le PIB est le plus élevé d’Europe, les exportations sont au beau fixe, le budget est en équilibre…… C’est l’essentiel, le reste, c’est un détail!

            • Vous savez que le seuil de pauvreté se détermine a partir de la valeur moyenne du pays et que donc un pauvre en Roumanie est vraiment beaucoup plus pauvre qu’un français ou un allemand.
              En Allemagne, les petits boulots et le moindre travail des femmes tirent les stats vers le bas. Ceci dit la gestion du pays est exemplaire c’est bien l’essentiel car pour la France qui vit à crédit, le plus dur est a venir …

      • Jack Fagot-Barraly says:

        Si .La semaine de 32 heures est en application dans 3 ou 4 entreprises de la Région dont la laiterie 3 A si mes souvenirs sont bons …et ça marche !

  4. Une unanimité pour tous les candidats, on passe sous silence la horde d’élus pour notre Région : 183 !!! Plus que le parlement Hollandais presque le double du sénat américain.
    Quel est le parti qui dira enfin que même la moitié c’est beaucoup trop ?

    Et ce matin sur France Info un journaliste disait que le but de cette réorganisation des Régions est de faire des économies…il citait même le pôvre le chiffre de 10 milliards d’euro…
    Ce sera rigolo quand il vont budgeter leur nouveau parlement puisque Bordeaux n’a pas la capacité de les recevoir en assemblée plénière.

    Trop c’est trop! Programme blanc = bulletin blanc

    • En Complément « Bayrou transforme le mille feuille en pièce montée » j’en parlerai prochainement, mais en avant première histoire d’entrer en dépression démocratique.
      Bayrou veut créer le Pays de Béarn, pour quoi faire ?

      « Il s’agira pour ce pôle de construire des actions dans les domaines du développement économique, la promotion de l’innovation, de l’enseignement supérieur et de la culture, l’aménagement de l’espace, ou le développement des infrastructures et des transports. » Le Rep.

      Donc Bayrou veut créer une entité qui aura les mêmes compétences que la Région !!!

      Ce n’est plus un mille feuille, c’est une pièce montée.
      On voit bien que nos politiciens n’ont jamais travaillé de leur vie, ils n’ont aucune vision des organisations performantes…

      Mais le but reste de cacher leur incompétence et créer le plus de postes d’élus possible.
      Pôvre France.
      Qui peut s’étonner que les français rejettent leur classe politique de pacotille ?

    • Georges Vallet says:

      La loi en vigueur dit: « Les bulletins blancs sont décomptés séparément et annexés au procès-verbal. Ils n’entrent pas en compte pour la détermination des suffrages exprimés, mais il en est fait spécialement mention dans les résultats des scrutins. Une enveloppe ne contenant aucun bulletin est assimilée à un bulletin blanc. »

      Actuellement, voter blanc a une valeur qualitative. Celui ou celle qui vote blanc ou nul s’incline donc devant ce que les autres électeurs décident ensemble.
      En bref cela revient à laisser aux autres le soin de décider de l’avenir pour vous. Actuellement ce n’est donc pas s’opposer au FN. Merci pour eux!
      Dommage!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s