Frédérique Espagnac clouée au pilori


cumul 1   Nos élus à vie, cumulards de métier ont du souci à se faire. Un article insignifiant de La République des Pyrénées informait hier ses lecteurs que notre sénatrice cumularde Fréderique Espagnac, qui venait d’additionner à ses revenus celui de Conseillère Régionale abandonnait son mandat de Conseillère municipale à Pau.

C’est un déchaînement sur le forum de la République que je reproduis ci après.

Il faut dire que le parcours de Frédérique Espagnac représente tout ce qui est maintenant rejeté par les citoyens : une aparatchik d’un parti, n’ayant jamais été confrontée au travail dans la vraie vie, élue grâce à son parti pour les sénatoriales ou dans des élections de liste où le parti la place en position éligible. Cette levée de bouclier pour un fait somme toute mineur montrerait donc que les citoyens commencent à se réveiller…  Le danger est là pour nos élus à vie,  préparez-vous à une reconversion dans la vraie vie…

Ecoutez donc Mario Letta cet ancien premier ministre italien :

« J’ai été ministre à 32 ans il y a 16 ans. 16 ans dans la vie (politique) ça use les gens, j’ai dit stop. C’est terminé la longue vie politique de 40 ans où on passe d’un poste à un autre. »« La seule façon aujourd’hui de parler aux gens, c’est l’authenticité et un politicien qui n’a pas de travail, qui n’a pas de métier, c’est quelqu’un qui ne connaît pas la vie réelle »

« Je suis prêt à parier que le futur sera de plus en plus d’engagement politique dans lequel il faudra aussi avoir une vie, un métier. »

 

                                                                                                                     Daniel Sango

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2016/01/14/pau-frederique-espagnac-abandonne-son-mandat-de-conseillere-municipale,1301478.php
Manaut 14 Janvier 2016, 15:04

Elle n’est pas folle la guêpe, elle abandonne le poste qui est le moins rémunéré. Et même si elle prend une veste aux prochaines sénatoriales, elle assure son avenir

mimine 14 Janvier 2016, 15:13

On sortirait presque le mouchoir …. allons, soyons sérieux. Comment voulez-vous que les politiques véhiculent une bonne image. Si elle s’est présenté aux régionales, ce n’était pas pour laisser en suivant son mandat, ni celui de sénatrice, mandat national très très bien rémunéré.

8 x 8 14 Janvier 2016, 15:30

Comme sa présence, son absence ne se remarquera pas. Déjà en 2008, conseillère municipale, elle avait reçu le titre honorifique de « Marmotte fatiguée » en phase d’hibernation, pour son action (plutôt inaction) au conseil municipal.

lapintrèsmalin14 Janvier 2016, 15:35

Ils peuvent bien tous démissionner sa nous changeras quoi , rien

el presidente 14 Janvier 2016, 15:57

Mais….être déjà sénatrice et siéger au conseil régional de Bordeaux…c’est toujours du cumul,non??? les politiques sont formidables..oui oui…formidables !

Antoine Akpô-Lisson 14 Janvier 2016, 15:59

La Rép : « Touchée par la loi sur le cumul des mandats, la sénatrice Frédérique Espagnac quitte le conseil municipal de Pau. Elle siégera au Sénat et au conseil régional à Bordeaux » Euh!… si elle siège au Sénat ET au conseil régional, elle ne cumule donc pas? Non monsieur, le cumul commence à partir de trois mandats . Dormez, petits lapins!

imprebist 14 Janvier 2016, 16:30

La soupe est meilleure là haut… et ça se dit proche de ses citoyens… Comme tous les politiciens, ils s’en fichent le principal c’est la tune

sarkopipo 14 Janvier 2016, 16:38

Quel effort! Il est vrai que conseillère municipale c’est gratos; alors que sénatrice et conseillère régionale c’est bien payé. Voilà ce que les Français ne supportent plus. Et en plus ça donne des leçons.

urszulaw 14 Janvier 2016, 17:17

comment peut on etre élu (élue) pour faire se «  »travail » mon fils sans boulot cherche du « travail »

duchene

14 Janvier 2016, 17:30 Mme la sénatrice, professionnelle de la politique, reste attachée au Béarn et au pays Basque. Mais que c’est difficile de prendre une décision pour choisir deux mandats sur trois. Nous pourrions presque en pleurer.

Palois En Daban 14 Janvier 2016, 17:41

L’ancienne attachée parlementaire de Hollande, à l’époque où Hollande était chef du PS ! Qu’elle reste à Paris et Rue de Solferino… au moins on ne la reverra plus à Pau… ce n’est pas une perte pour la ville de Pau…

guacamole 14 Janvier 2016, 17:41

comme par hasard elle quitte le poste le moins rémunéré et ça nous fait la leçon sur la droite !!!!!elle me dégoûte.

Picdumidi 14 Janvier 2016, 18:05

Et si elle allait faire un passage dans la « vraie vie » avec horaires fixes, salaire normal et imposable etc.. pendant quelque temps : elle pourrait peut être être efficace dans ses deux mandats.

smp64 14 Janvier 2016, 19:05

Le froid arrivant elle avait besoin de renouveler sa garde robe d’hiver…en lisant les commentaires du forum la voilà habillée…pour l’hiver!!!

Tournesol 14 Janvier 2016, 19:06

Au pays des faux culs elle mérite d’être élue Reine mais là cela fait déjà trois mandats

Ceci64 14 Janvier 2016, 19:33

N iriez vous pas où l herbe est plus verte ? Allons…

new depart 14 Janvier 2016, 19:43

Normal de quitter le moins payé! le proverbe Socialos est DONNE MOI TA MONTRE ET JE TE DONNERAIS L HEURE !!la c est elisez moi et je serai mieux payée ??adichatz

Hatchoun

14 Janvier 2016, 20:05 Madame est dans la politique business….prise par le pouvoir et les chiffres du portefeuille…les électeurs auront bonne mémoire!..

Pseudo 14 Janvier 2016, 20:19

Moi je dis bravo , elle va sûrement apporter un plus à notre région… comme notre cher D. Habib !

LBBO64 14 Janvier 2016, 22:22

Qu’auriez vous fait à sa place ???? La même chose !!!

Hum 14 Janvier 2016, 22:38

Ambition et médiocrité mènent certain(e)s élu(e)s. C’est regrettable pour la République et la Démocratie. Le cumul des mandats est une plaie qu’ignorent dès qu’ils le peuvent les élus, pensant que le Front National agira toujours comme un repoussoir vers ceux qui s’autoproclament garant des valeurs et qui à ce titre s’autorisent d’éternelles exceptions. Quelle petitesse vraiment !

Chrys64 14 Janvier 2016, 22:47

On remarque qu’il n’y a pas un seul commentaire positif … et c’est très bien !!! Cette arriviste notoire cumule en effet tous les défauts et l’archaïsme des « éléphants », quelle magnifique leçon nous donne ce parti panier de crabes qu’on dit socialiste. Bon elle sera bien au chaud avec Placé, sénateur qui a lui aussi « choisi » et qui mérite bien son nom !!!

herpé64 14 Janvier 2016, 23:05

Quelle honte !!

herpé64 14 Janvier 2016, 23:09

Rappelez vous quand elle a été élue : Elle militait contre le cumul    mandats avec l’armada socialiste , et elle régénérait la classe politique !!! Trop marrant .

Antoine Akpô-Lisson 14 Janvier 2016, 23:50

24 commentaires (dont le mien) et le show go on ! N’est-ce point le moment de créer une force vive, type ciudadanos, type podemos, quelque chose qui nous replace au milieu d’un espace dont nous sommes les acteurs principaux ; nos vies ? Où ? Ici ailleurs et maintenant !

gensisbon 15 Janvier 2016, 04:41

On est mal parti nous citoyens avec nos chers élus , avec cette manie qu’ils ont de faire des origamis avec nos bulletins de vote , les enquêtes publiques qui vont à contre sens , des circulaires qui ne les conviennent pas ,avec leurs élections primaires et secondaires , les décisions de la Cour des Comptes qui les dérangent ,etc,etc , ,celui qui fait le plus de plis , gagne , même si cela ne ressemble à rien , nous avons de très bons exemples avec ces Présidents et Préfets locaux remplisseurs de corbeilles à papier de boulettes informes

Papo 15 Janvier 2016, 06:24

J’aurais du faire de la politique …

JP002 15 Janvier 2016, 07:18

Pas une larme pas un regret. Nos chers dirigeants devraient lire ces commentaires.

pauneuve 15 Janvier 2016, 08:21

Comme c’est courageux ! La course au pognon…

electronlibre 15 Janvier 2016, 08:27

Tout est dit dans les coms. Faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais. Venant d’un élu socialiste, c’est un comble. Connaissent ils la définition du mot socialisme ????

kesazo64 15 Janvier 2016, 09:09

Départ d’ESPAGNAC retour de MAZZA mouais misère misère cette cuisine …………

Trespoey 15 Janvier 2016, 09:29

Ah, oui le cumul des mandats ?!… Bayrou = Mairie de Pau, Communauté d’Agglo, Président de la Béarnaise Habitat, Président Paloise d’HLM, MODEM, etc, etc. Et pas un murmure de Késako64 et Cie qui restent bien sagement aux ordres, le petit doigt sur la couture du pantalon..

chtilou 15 Janvier 2016, 09:30

d’accord avec JMPau qui est cette personne ?

Ahsij’avais 15 Janvier 2016, 09:42

En 2 jours, elle fait le plein de commentaires !!! Je ne rajouterai pas grand chose car ses trémolos dans la voix de la professionnelle politique sonnent tellement faux ! Si elle pouvait les garder pour ceux qui ne trouvent pas de boulot et qui n’ont pas le choix. Que ne va-t-elle pas à la sortie de Pöle Emploi pour se frotter au vrai désespoir. A vomir !! Nouvelle génération, renouveau de la politique, féminisation. Ah le voilà le bel exemple. Du balai, qu’elle aille se cacher et restons entre nous gens pauvres mais dignes.

Comments

  1. GV est content, il a fait tourner le moulin à vent !

    • Georges Vallet says:

      Les moulins à vent utilisent de l’énergie renouvelable pour faire un travail utile.
      Il y a aussi ceux qui gaspillent inutilement leur énergie chimique en s’imaginant faire de l’esprit!

  2. Georges Vallet says:

    En conclusion peut-être, 3 propos me semblent intéressants:
    1°)karouge says:
    19 janvier 2016 à 22:34
    on peut passer à autre chose ?
    2°)Larouture says:
    18 janvier 2016 à 15:33
    A lire les commentaires, j’ai l’impression d’assister à une curée.
    3)Dessagne says:
    20 janvier 2016 à 10:11
    Quand à moi, je me rends compte qu’ici beaucoup de gens écrivent et commentent les articles sous le couvert de pseudonymes… Moi je me suis exprimé avec le nom
sous lequel je suis connu… Je n’y ai pas fait attention la première fois que je me suis connecté. Je ne pensais pas qu’il y avait autant de pseudonymes !

    En effet, il devient plus que judicieux de dissoudre, au moins pour ce sujet, le«comité de salut public» qui s’est autoproclamé légitime pour accuser une élue et l’ensemble des élus de tous les maux, sous le couvert de la «burqa»de l’anonymat, à part le Président du comité, à qui il faut reconnaître l’honnêteté de s’affirmer sous son vrai nom .
    «Un comité de salut public ne peut agir sur la liberté des simples citoyens, mais seulement sur les agents du pouvoir qui seraient suspects»Barrère 25 mars 1793.

    Un certain nombre de propos me paraissent vraiment outranciers, calomnieux et répréhensibles, d’autant plus que l’accusée n’a pas été convoquée pour se défendre:

    remplacement par le «Bureau des Magouilles et &».
    les sénateurs sont un reliquat honteux de la royauté..
    Espagnac, cette cumularde de la politique politicienne, Son métier d’origine ? C’est «moulin à vent..». .
    Ce parasite nuisible qui prospère sur le dos des contribuables,
    Il n’est pas difficile de vérifier que son activité au Sénat la classe parmi les cancres sur pratiquement tous les critères :
    ……

    • Et que faîtes-vous vous-même, GV, en attribuant les bons points aux « bons » commentateurs et en fustigeant les « mauvais » commentateurs ? Seriez-vous un comité de salut public à vous tout seul ?

      Et pourriez-vous m’expliquer en quoi le propos suivant est « outrancier », « calomnieux », ou « répréhensible », ou même tout simplement faux :
      Il n’est pas difficile de vérifier que son activité au Sénat la classe parmi les cancres sur pratiquement tous les critères
      ???

      Et pourriez-vous m’expliquer en quoi le propos suivant est « outrancier », « calomnieux », ou « répréhensible », ou même tout simplement faux :
      Espagnac, cette cumularde de la politique politicienne,
      ???

      Et pourriez-vous m’expliquer en quoi le propos suivant est « outrancier », « calomnieux », ou « répréhensible » :
      les sénateurs sont un reliquat honteux de la royauté..
      ???

      Je vous concède l’outrance pour « parasite nuisible » et le « moulin à vent » (bien que comparer la comm’ à du vent me semble parfaitement sensé).

      Mais c’est curieux, et corrigez-moi si je me trompe : quand d’autres politiciens sont malmenés ici (ce n’est pas rare, à commencer par Bayrou), vous ne sortez pas systématiquement du bois pour les défendre….

      Pour finir, une mise au point : ce forum, comme la plupart des forums internet, permet le pseudonymat. Personne n’est obligé de participer si cela ne lui convient pas. Par ailleurs pseudonymat n’est pas anonymat : en cas de propos pénalement répréhensibles et de plainte, la justice peut facilement obtenir les identités réelles des intervenants.

      • Belphégor says:

        Ce n’est pas parce que quelqu’un n’est pas parmi les plus les plus assidus aux assemblées que c’est pour autant un parasite nuisible ! Les parasites nuisibles à la société sont ou finissent en général en prison !
        C’est ce propos précis qui fait que vous avez été traité d’outrancier et de calomnieux…
        Et c’est logique.

        • Emile64 says:



          texte supprimé à la demande de son auteur

        • Pardon mais apprenez à lire :
          1) ce n’est pas moi qui ai parlé de « parasite nuisible »
          2) GV qualifie d’outranciers etc… tout un tas de propos autres que celui-ci

          Sur le fond je constate que tous les défenseurs de FE omettent soigneusement et systématiquement de répondre sur le fait que son activité répertoriée au Sénat est faible, et ce sont des chiffres qui le disent, pas mon imagination. Et évitez de me ressortir qu’elle arpente la campagne pour taper la causette avec les maires, parce qu’à un moment le but du tapage de causette est qu’il se traduise dans des actions concrètes au sénat.

    • Pour GV

      Il est étonnant de votre part que vous ailliez une lecture au premier degré de ce petit article.
      Le point important ne consiste pas a regarder en détail ce que pensent les une ou les autres de Mme espagnac mais de se rendre compte de ce nouveau phénomène majeur qu’est le ras le bol des citoyens devant le comportement de la communauté des élus.
      Il y a deux ans un tel article sur la Rep aurait donnélieu a deux ou trois commentaires, et encore. Là cela dépasse les commentaires concernant les exploits des gladiateurs de la Section Etrangère.

      Les citoyens s’éveillent ! Evidement ils n’ont pas encore complètement les idées claires …

      • Emile64 says:

        PierU et Daniel Sango, vous n’êtes pas très obligeant! M. le juge Vallet a dit qu’il concluait la discussion! Et vous en rajoutez après la clôture officielle!

  3. on peut passer à autre chose ?

  4. Et pourtant, il y a bien un domaine, cher à AP, dans lequel on ne peut qu’admirer son résultat: la transparence !
    Allons, allons, supporters « de gôche », si l’on disait la même chose, pour les mêmes raisons, d’un élu de droite, vous abonderiez en ce sens.

  5. Larouture says:

    A lire les commentaires, j’ai l’impression d’assister à une curée.

    • Une curée c’est pour un animal à terre. Ce n’est pas tout à fait son cas.

      • Georges Vallet says:

        Vu le nombre d’interventions, je partage l’opinion de Larouture; dans l’excessif c’est difficile de faire mieux.
        Curée a deux définitions
        1) Ensemble de certaines parties du cerf, du chevreuil ou du sanglier, et même du lièvre, qu’on donne aux chiens.
        2) Littéraire. Ruée avide pour s’emparer des biens, des places, des honneurs laissés vacants.
        Je pense que Larrouture évoquait le sens littéraire qui semble plus approprié.
        On parle aussi de: Lutte acharnée pour obtenir quelque chose; ne serait-ce pas, ici, la reconnaissance?

        • Vous pouvez toujours essayer de tordre les réalité pour qu’elle colle à la définition. Qu’a donc laissé vacant Frédérique Espagnac dont on voudrait s’emparer ? La reconnaissance ? De qui ?

          Et pour vous, avoir comme projet de carrière de cumuler des mandats, dans lesquels (forcément) on ne fait pas la moitié du travail que l’on est censé faire, ce n’est pas « excessif » ?

          • Larouture says:

            Je vais donc préciser que la critique de Frédériqe Espagnac m’apparait excessive et que les commentaires repris dans l’article sont lourds. Je vais répéter que je trouve Frédérique Espagnac charmante et qu’elle a en plus le respect d’élus.
            Cela précisé, je considère que le Sénat ne sert plus à rien. Alors, travailler ou ne rien faire dans une institution qui ne sert à rien, le résultat ne me semble pas différent.
            Plus sérieusement, je pense qu’une partie importante du travail d’un élu national s’effectue dans l’accompagnement des projets ou doléances des élus locaux, voire simples citoyens et dans la remontée des avis. Les dossiers nationaux me semblent confisqués par les états-majors des partis et les médias. On peut le déplorer mais cela me parait un fait.
            Je considère enfin que les élus suivent les mouvements davantage qu’ils ne les précèdent.

            • dans une PME, tous (ouvriers, intérimaires, techniciens, ETAM, cadres, patron) sont là, dans la cour, à 7.15h. Les conducteurs de travaux font 12 h/jour mini, Tous se serrent la main au petit matin. Tous font tourner la machine, parce que tous savent que mieux l’entreprise fonctionne, mieux ils en récolteront les fruits. Tous sont prêts à faire des efforts non négligeables. Et surtout il existe une réelle solidarité entre les êtres. C’est certainement là que se situe le coeur de la politique, telle qu’il faut la penser, et non dans des partis cloisonnés cloisonnants pas marrants.
              Faire en sorte que les compétences soient mises au service de tous, car derrière les « noms propres », il y a surtout des équipes. Qui feignasse?

            • @Larouture, vous êtes sous le charme de F.Espagnac : on peut vous comprendre, elle a l’air charmante. Mais je ne vois néanmoins pas très bien comment vous pouvez défendre ce genre de comportement, à part en disant « c’est pas la seule qui fait comme ça ». Ce que vous appelez « accompagnement des projets ou doléances des élus locaux » c’est juste un clientélisme institutionnalisé, le sénateur étant obligé de bien soigner les élus locaux pour sa propre réélection. Et désolé, mais tous les sénateurs ne sont pas aussi peu actifs que FE au sénat : encore une fois elle ne fait pas son travail de sénateur correctement.

              « Je considère enfin que les élus suivent les mouvements davantage qu’ils ne les précèdent. » –> oui, et c’est bien un des problèmes. Vous allez me dire, on a les élus qu’on (collectif) mérite. Certes…

    • Et est-ce qu’elle le mérite ? Je dirais que oui : il n’est pas difficile de vérifier que son activité au Sénat la classe parmi les cancres sur pratiquement tous les critères :
      https://www.nossenateurs.fr/synthesetri/12

  6. Est-ce que le « petit peuple » ouvre les yeux sur ce genre de pratique, je n’y crois pas beaucoup, puisque ces « gens » sont réélus, et cumulent sans vergogne et sans scrupules. Comme avait dit De Gaulle « les français sont des veaux », il y a quarante ans mais celà n’a pas changé.

  7. Sinon, quel est son métier à l’origine ?

    • Son métier d’origine ? C’est « moulin à vent ». C’est à dire la comm’.

      Un article (involontairement) édifiant sur la vacuité de son oeuvre :
      http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2010/12/04/elle-a-branche-letelethon-a-pau,169258.php

      Elle fait un stage de fin d’étude de l’ESSEC à EDF-GDF, service marketing-communication (on sent l’ambition : faire du marketing dans une boîte qui opère essentiellement sur un marché captif à l’époque…)

      Vient le moment angoissant où il faut trouver un vrai travail dans une vraie entreprise. Ca a failli être Danone, mais heureusement l’Unesco lui a offert une porte de sortie de dernière minute. Elle y passe deux ans. Ses réalisations ? Ben, euh, je cite : elle a découvert « cet univers magnifique d’engagements humanistes et culturels ». On est content pour elle, ça a dû être une chouette colonie de vacances.

      En 1999 elle trouve enfin sa voie : faire carrière dans un parti. Ce sera le PS. Attachée de presse du parti, puis de F.Hollande. Dans le même temps Labarrère -qui avait besoin de gens ne faisant rien et ne disant rien- la prend sur sa liste à Pau en 2001. Vu qu’elle excelle dans le rôle qu’on attend d’elle, elle est même propulsée conseillère régionale en 2004.

      En 2008 MLC en hérite. Mais cette fois-ci c’est clair : « elle se donne à fond pour Pau ». D’ailleurs c’est bien simple, son bilan en 3 ans (l’article date de 2011) était impressionnant : elle avait réfléchi « sur un schéma de développement des filières d’avenir ». Elle a fait aussi des balades en moto car elle est éprise de liberté, et l’article avait bien raison de le souligner car c’est important la liberté. Elle était aussi présidence de l’OFCAP, et chacun avait pu remarquer à quel point elle avait boosté le commerce palois.

      Si bien lancée sur la voie des réalisations concrètes, elle décide malheureusement de prendre sa retraite à 38 ans : elle rentre au Sénat. Sénatrice, elle perd un combat d’envergure : elle vote des amendements (finalement rejetés par l’assemblée) pour exclure les sénateurs de la loi sur le non-cumul des mandats.

      En 2015 la revoilà conseillère régionale. Entre ne rien faire à Pau ou ne faire à Bordeaux elle choisit de ne rien faire à Bordeaux.

      Et n’oublions pas qu’elle est contre la misère.

      Voilà, vous savez tout.

  8. robertbaradat says:

    Une précision Frédérique Espagnac n’a jamais milité contre le cumul des mandats ,elle a même voté contre la mise en oeuvre de cette mesure ,lors du vote au sénat….La majorité du sénat votant pour ce jour là .Il n’est un secret pour personne que F.Hollande était contre cette mesure et a fait tout ce qu’il pouvait pour retarder son application(commission Jospin&co/type Clemenceau) .L’origine de cette mesure revient à Martine Aubry et à au moins deux votes majoritaires des adhérents dans les congrés PS et cela a couté sa place à Martine Aubry à la primaire ouverte PS . Mme Espagnac reste indéfectiblement attachée au Hollandisme ….

  9. C’est la nouvelle génération de leaders politiques !
    La nouvelle élite ! La relève est assurée !

  10. Emile64 says:

    Merci à Daniel Sango pour ce joli florilège.


    passage supprimé à la demande de son auteur

    On ne peut qu’être d’accord avec l’espoir exprimé par Akpô à une heure tardive de la nuit. Hélas, le chemin, s’il existe, reste bien difficile à trouver.

    • Merci à Emile pour ces remerciements. Mais cela s’applique bien sûr à l’immense majorité de nos élus à vie de la région :
      JJ Lasserre invraisemblable sénateur et Président d’un Conseil Départemental en faillite
      A Rousset, Président de la grande Aquitaine et aussi député chargé de faire les lois (ce qu’il ne fait pas)
      F Bayrou Maire de Pau, Président de l’Agglo, mais aussi Président d’un parti politique qui se dit démocratique mais ou la démocratie n’éxiste pas, et perpétuel candidat à un rêve inaccessible
      …etc et la liste est longue, quasiment tous à un degrè plus ou moins important

  11. Michel LACANETTE says:

    Inutile de faire un commentaire, il y a déjà tout ce qu’ il faut dans La République…….
    Cela démontre la grandeur de la cassure qu’ il y a entre le monde politique et les citoyens. Mais demain, ils continueront à raser gratis et tout le monde applaudira au moindre son de la tirelire.
    Le problème est qu’ en occupant un maximum de postes, il détiennent un maximum de cordons de la bourse; Ce qui leur permet de faire la pluie et le beau temps comme bon leur semble !!!!!

    • Bernard Arnaud-Dessagne says:

      Et voilà une chose qui est bien facile… Tapez , tapez , il en restera toujours quelque chose…
      Il n’y a rien d’illégal, la loi sur ce cumul, les limite à deux mandats…
      J’aimerais bien savoir, si tous ceux qui se permettent de dénigrer ici, se sont engagés dans leur vie de citoyen…
      Il faut s’engager, pour pouvoir critiquer… S’engager en masse dans les partis pour faire bouger les choses… Dans tous les partis, vous avez des votes sur nombre de sujets !
      Il est bien facile de critiquer les politiques, et dans un même temps de se contenter simplement de payer ses impôts et de ne pas s’investir…
      J’ai été conseiller d’un petit village pendant douze ans. Participé à tous les conseils, sauf ceux de mes congés… Envoyé comme délégué de la commune aux réunions intercommunales et des syndicats intercommunaux…. Je n’ai jamais eu mes frais d’essence payés, ni mes heures de congés prisent parfois, sur mon temps de travail…
      Tout du bénévolat…
      Résultat: aujourd’hui, on ne trouve plus de candidats pour se présenter dans les petites communes…. Sachez le, un conseiller municipal n’est pas un citron !
      Les politiques je les ai côtoyés durant des années… Ce n’est pas un travail facile, il faut répondre aux sollicitations, surtout les sénateurs qui sont constamment en rapport avec les élus des communes.
      Frédérique Espagnac s’est engagée lors de son élection dans certains domaines vis à vis des Maires et conseillers municipaux qui l’ont élue, notamment sur le Pays Basque. Elle y fait un gros travail de terrain qui est reconnu, et je tiens à le dire !
      Car tout le monde passe cet aspect des choses sous silence…
      Elle se doit donc de terminer ce mandat de façon à honorer ces engagements.
      Salutations à tous tes et tous !

      • Bernard Arnaud Dessagne : « Et voilà une chose qui est bien facile… Tapez , tapez , il en restera toujours quelque chose… »
        Figurez-vous que l’on préférerait applaudir applaudir : il en resterait autre chose que du vent.
        BAD: « Il faut s’engager, pour pouvoir critiquer… S’engager en masse dans les partis pour faire bouger les choses… »
        Oui, il faut s’engager en masse, certes, mais loin des partis ! il faut faire de la politique humaine, loin du populisme,, cette politique qui construit la cité et non celle qui l’enferme entre ses propres murs.
        Dans le Monde du jour : http://www.lemonde.fr/economie-mondiale/article/2016/01/18/les-1-les-plus-riches-au-monde-possedent-plus-que-les-99-autres_4848830_1656941.html
        A l’opposé, les Restos du Coeur « fêtent » leurs 30 ans d’existence, une association qui n’aurait jamais dû voir le jour (sans parler d’Emmaüs, en 1954), ou dû disparaître d’elle-même.quelques années plus tard, la misère étant devenue hyper marginale.
        Où en sommes-nous ? On applaudit ?

        Pôle Nord Emploi : On cherche un chauffeur de salle, de préférence pas syndiqué, N’avoir aucune expérience de la VRAIE VIE serait un plus. Anciennes sénatrices acceptées.

        • Fantomas says:

          J’aime bien que l’on ne passe pas sous silence ….
          Une PETITE info….enfin , pas si petite…
          C’est vrai les restos du cœur ne devrait pas exister..
          Mais il faut pas oublier ceci:
          L’état, donc les contribuables, financent en parti les Restos du cœur…
          Puisque l’on fait un don au resto du cœur, l’état nous rembourse 60 % de notre don, par le biais d’une réduction d’impôts…

      • Michel LACANETTE. says:

        C’ est sûr qu’ en tant que citoyen on préférerait applaudir, des deux mains, si possible.
        Quand aujourd ‘ hui Carole Delga ,Présidente du nouveau CR Midi-Languedoc, a fait voter le gel des indemnités des nouveaux élus, de plus en introduisant des pénalités pour absence injustifiées, personne n’ a critiqué et personne ne critiquera. ( journal
        La Dépêche du Midi)
        C’ est tout à l’ honneur d’ un candidat d’ être élu, mais il faudrait surtout qu’ il cesse de penser qu’ à partir de son élection, il devient propriétaire de son mandat.
        Or actuellement, c’ est ce qui se passe avec beaucoup trop d’ élus qui confondent les genres.
        Si le citoyen attribue sa confiance à un élu pour le représenter, c’ est pas pour voir un encéphalogramme plat de présence sur les bancs, de l’ une ou l’ autre, des Assemblées.
        Aujourd’ hui, l’ Etat demande aux citoyens de faire des efforts, pas que financier, alors je crois qu’ en retour ses représentants se doivent aussi d’ en faire. Ça serait la moindre des politesses, sinon, ça sera la porte ouverte aux extrêmes

      • Puisque vous avez l’air au courant, pouvez-vous nous détailler en quoi consiste son « travail de terrain » ? Merci…

        • Abonnez-vous à La Dépêche, Pier U, sur le net c’est gratuit et presque tous les articles sont ouverts, contrairement à Sud Ouest et la Rép, qui cloisonnent le local. Mais la Presse va mal, ils sont pardonnables. Et nos commentaires viennent souvent d’une parution de ce journal. Mais nous avons tous (voire nous-mêmes) des proches abonnés papier. On ne va pas pleurer, bien que, des fois…

          http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/08/2251812-les-indemnites-des-elus-n-augmenteront-pas.html

        • Dessagne says:

          Bonsoir.
          Les sénateurs sont élus par d’autres élus, principalement par ceux des communes.En conséquence les sénateurs les consultent très souvent, de façon à avoir un avis sur les sujets essentiels qui les touchent dans leurs fonctions locales, ainsi que sur la vie de leurs administrés.
          Les sénateurs ont récemment travaillé sur la loi Notre. C’est la nouvelle loi qui clarifie les compétences entre les régions et les départements. Cela a été un travail de longue haleine, car il y avait beaucoup de d’avis différents de la part des élus de tous bords sur ce sujet. Et Frédérique Espagnac y a pris largement sa part.
          Cela a consisté à remonter tout un tas d’informations et de réclamations sur certains dis-
          fonctionnements existants constatés par ces élus locaux, entre Région et Département.
          Ces informations étaient indispensables pour faire de cette loi, une loi viable.
          C’est aujourd’hui une loi qui fera date, car elle supprime plein de doublons qui existaient entre les régions et les départements et elle devrait par conséquence permettre de faire des économies. Voilà un exemple, de son travail, et je ne parle pas de tous les problèmes que les élus et administrés rencontrent et qu’il font remonter aux sénateurs, de façon à faire évoluer nos lois.

          • Dit autrement : « les sénateurs sont élus par d’autres élus, par conséquent ils doivent passer du temps à les caresser dans le sens du poil ».

            Quant à son travail sur la loi NOTRe, c’est curieux mais il n’est pas très visible dans son bilan d’activité au Sénat, qui la classe au fin fond du peloton. Voir mon lien ci-dessus, ou encore celui-ci : https://www.nossenateurs.fr/frederique-espagnac. Pour le fun, sur les 12 derniers mois :
            20 Semaines d’activité (fait partie des 100 derniers)
            31 Présences en commission (fait partie des 100 derniers)
            2 Interventions en commission (fait partie des 100 derniers)
            10 Interventions longues en hémicycle (fait partie des 100 derniers)
            73 Amendements signés (fait partie des 100 derniers)
            1 Rapport écrit :
            0 Proposition de loi écrite :
            0 Proposition de loi signée (fait partie des 100 derniers)
            0 Question écrite (fait partie des 100 derniers)
            1 Question orale

            Et encore c’est gentil, car si on regarde réellement le détail des classements, c’est plutôt dans les 50 derniers en général.

          • Michel LACANETTE. says:

            A Mr Dessagne ….
             » Les sénateurs sont élus par d’autres élus …..  »
            En quelque sorte une caste, que seule la France est seule à posséder en Europe, sous cette forme. En quelque sorte un reliquat honteux de la royauté. C’est peut être pour cela, que par pudeur, nos Elus ne souhaitent pas trop que les citoyens aillent regarder ce qui se passe dans les salons feutrés du Sénat. Un petit jardin secret paradisiaque, source de bien d’ inspirations de nos Elus, qui souhaitent ardemment y accéder.

            • Dessagne says:

              J’ai expliqué le rôle des sénateurs dans la cinquième République…
              Je n’ai pas écrit que j’approuvais son nombre d’élus, ni son mode d’élection ….!
              Il faudrait revoir tout cela, car c’est dépassé… Mais pour cela il faut changer la constitution !
              Et dans ce cas, il faut une majorité des 3/5 ème de l’assemblée et du Sénat….!
              Pas évident du tout…. Ils vont pas se tirer une balle dans le pied ! La seule solution serait un référendum…. Mais quel Président pourrait se risquer de mettre cela dans son programme ! Quant on voit que certains élus du parti qui n’arrete pas de dire : « tous pourris » commencent déjà à cumuler à peine élus !!!

              • Michel LACANETTE says:

                Autrement dit, le chien se mord la queue et le pays en compatit en s’ enfonçant un peu plus tous les jours dans la nasse. Si personne ne veut se remettre en cause, alors continuons gaiement à aller droit dans le mur en klaxonnant, mais surtout n’ en faisons pas supporter les conséquences aux citoyens en entretenant la polémique stérile !!!!!! .
                Verra, ce qu’ on verra …..

                • Dessagne says:

                  Faudrait lire correctement…. Sans sectarisme.. Je n’ai pas écrit qu’il faut laisser les choses en l’état… J’ai simplement écrit que la seule chose qui pourrait changer le système passerait par la voix d’un référendum pour changer les institutions, un référendum proposé par le président de la République…. Actuel ou futur…. l
                  C’est démocratiquement la seule voix possible…

      • « S’engager en masse dans les partis pour faire bouger les choses…  »

        Mais non ! Les français n’en veulent plus de ces partis dans lesquels il n’y a aucune démocratie. Ils sont l’école où se cultive la magouille et la démagogie pour obtenir le premier Graal : le maillot permettant de concourrir !

        Car ne l’oubliez pas CE SONT LES PARTIS QUI DESIGNENT LES ELUS : sénateurs, Conseillers Regionaux, Députés européens, les citoyens ne choisissent pas les élus.

        Résultat: aujourd’hui, on ne trouve plus de candidats pour se présenter dans les petites communes…. Sachez le, un conseiller municipal n’est pas un citron !
        C’est parfait comme cela : que les petites communes fusionnent cela sera bien plus efficient dans tous les domaines.
        Mais non, l’attrait d’une baronnie, si petite soit elle est trop tentant …

      • Emile64 says:

        M. Dessagne, vous êtes au PS et il y a quelques années vous avez mouillé votre chemise en soutien à la campagne d’Arnaud Montebourg à la primaire socialiste. On connaît la suite et notamment les succès obtenus par ce Monsieur au Ministère du « redressement productif »…. Maintenant, vous nous chantez les louanges d’une arriviste, essentiellement motivée par le pouvoir et l’argent…. Vous n’en avez pas marre d’être ainsi cocufié?

        • Dessagne says:

          J’ai soutenu Montebourg dans la primaire parce qu’il voulait faire bouger les institutions pour avoir un régime bien plus parlementaire et moins présidentiel, mais pas pour autre chose !
          Il n’a pas gagné sur ce sujet, et donc je ne me sens pas cocu comme vous le dites, j’ai essayé de faire bouger les choses.. Sur le plan économique, étant profondément Européen, j’assume le virage Social Démocrate d’une grande partie du P-S…
          Vous parlez d’arriviste… donc d’arrivisme… de pouvoir…
          Mais qu’est ce qui motive un élu ? C’est surtout le pouvoir de façon à influencer le cours des choses de façon adapter la société, et son pays à sa vision des choses ! Cela date depuis des millénaire… ! Si vous pensez trouver des hommes politiques uniquement tournés vers les autres…. sans ambition….. C’est de l’utopie !
          Même au niveau des O.N.G… il y a des arrivistes… Voir comme exemples Bernard Kouchner… et le maire démago de Béziers pro FN !

          • Michel LACANETTE. says:

            Mais qu’est ce qui motive un élu ? C’est surtout le pouvoir de façon à influencer le cours des choses de façon adapter la société, et son pays à sa vision des choses !

            Dans cette vision des choses que vous décrivez, il y a un manque grave de démocratie.
            Si je vous comprend bien les élections ne sont qu’ un leurre pour permettre à certains
            d’ accéder au pouvoir.
            D Sango a parfaitement raison quand il dit  » CE SONT LES PARTIS QUI DESIGNENT LES ELUS : sénateurs, Conseillers Regionaux, Députés européens, les citoyens ne choisissent pas les élus.
            Cette pratique est particulièrement gravissime, surtout quand elle pratiquée par des gens  » dits de gauche » Après ça, ne soyez pas étonné des résultats importants du FN , vous ne faites qu’ abonder dans son sens.
            A compter de maintenant il faudra demander à votre amie Frédérique Espagnac qu’ elle fasse changer la devise  » Liberté Égalité, Fraternité « sur le fronton des Mairies et monuments de France pour la remplacer par  » Bureau des Magouilles et & ».
            Cela l’ occupera et fera monter son taux d’ activité au Sénat.

            • Belphégor says:

              Je viens pas souvent ici, mais je ne peux résister à l’envie d’intervenir sur ce sujet tellement j’y trouve de la caricature et de l’ignorance sur certains sujets, intéressants comme celui-ci.
              Alors je me permets de vous faire remarquer, suite à vos différents propos que vous me donnez l’impression de ne pas savoir interpréter un texte. Lorsqu’il est écrit qu’un élu, souhaite accéder au pouvoir pour influencer le cours des choses cela veut dire tout simplement je pense, qu’il veut appliquer le programme qui représente sa vision des choses… Un programme défendu devant les électeurs !
              Il n’y a là, rien de grave démocratiquement parlant…
              Dans les élections à la proportionnelle comme pour les régionales et les Européennes, oui, ce sont les militants des partis qui élisent les candidats, c’est le système à la proportionnelle qui impose cela, c’est bien connu…
              Mais vous passez sous silence les élections des Maires, ses Députés, des Conseillers départementaux, et même des sénateurs qui ont le droit de se présenter sans étiquettes ! Ce n’est pas rien… C’est l’immense majorité des élus..
              J’ai eu des cours d’instruction civique à l’école….Et je suis désolé de dire que cela manque aujourd’hui….. Car Monsieur D.Sango doit revoir sa copie….

            • Là pour le coup je suis d’accord avec Dessagne : pour changer les choses, pour appliquer ce en quoi on croit, il faut bien arriver d’une manière ou d’une autre là où le pouvoir s’exerce (enfin, disons que c’est un des moyens). Qu’un politique cherche le pouvoir c’est tout à fait logique, et je dirais même normal.

              • Dessagne says:

                PierU et Belphégor ont a une vraie connaissance de notre République, et de son fonctionnement.
                Par contre, je ne partage pas du tout le jugement de PierU Sur Frédérique Espagnac, car je la connais. Ce jugement est caricaturé.
                Elle est toujours sur la brèche car elle privilégie beaucoup les rapports qu’elle a avec les élus des différentes petites communes, notamment au Pays basque où les spécificités sont diverses et complexes… Au sénat l’essentiel est de faire passer les messages des élus locaux au travers des lois qui sont en construction, et dans ce contexte, cela prend beaucoup de temps pour consulter les uns et les autres…
                Quand à moi, je me rends compte qu’ici beaucoup de gens écrivent et commentent les articles sous le couvert de pseudonymes… Moi je me suis exprimé avec le nom
                sous lequel je suis connu… Je n’y ai pas fait attention la première fois que je me suis connecté. Je ne pensais pas qu’il y avait autant de pseudonymes !
                Aussi, je me trouve dans une situation que je juge inéquitable..
                En conséquence, je ne souhaite plus participer à ce débat, où d’ailleurs j’ai dit tout ce que j’avais à dire. Bonne continuation.

              • Michel LACANETTE says:

                 » Qu’un politique cherche le pouvoir c’est tout à fait logique, et je dirais même normal. »

                Au point où en est arrivé ce débat, il se dégage une différence fondamentale sur le sens du pouvoir.
                Si pour les politiques la recherche du pouvoir est logique au travers d’ une élection, il ne me semble pas que cela soit très sain pour la démocratie.
                Pour moi ce pouvoir, que je ne rejette pas loin sans faut, qui se dégage au travers d’ une élection, doit se faire sur des preuves probantes d’ efficacité rendue à la collectivité, mais surtout pas sur des prétendues promesses électorales, ou de belles paroles la main sur le coeur qui ne se concrétisent jamais.
                Il y a là un débat de fond qui n’ est pas prêt d’ être tranché et qui est sûrement la cause la plus probable qui fait qu’ aujourd’ hui les citoyens se détournent de plus en plus du monde politique et créaient des réseaux mondiaux de vie parallèle. Aux quels les politiques cherchent à se raccrocher désespérément.
                Aujourd’ hui la pression de ces réseaux sur le monde politique est un véritable accélérateur d’ idées, qui fait que des décisions ou mesures impensables aux yeux des politiques,ou qui traînent depuis des années, sont prises en quelques jours ou quelques mois.
                Si demain nos politiques, quels qu’ ils soient, veulent reconquérir leur pouvoir c’ est seulement en s’ engageant concrètement sur le terrain qu’ ils pourront le faire et non pas en restant une nébuleuse inaccessible.

                • Belphégor says:

                  Excusez moi… J’ai fait une fausse manip…
                  Désolé, je me suis trompé d’interlocuteur…
                  Je vais m’infliger une peine d’abstinence de commentaires d’un ou deux jours !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s