Pau, la gabegie en spectacle : folie au foirail


gabegie André Bayrou semble pris par une folie des grandeurs incompréhensible avec un programme de dépenses indécent car inutile. D’un autre côté François Bayrou se plaint de ne pouvoir boucler qu’avec difficulté le budget de la ville et de l’Agglomération, alors que les impôts locaux continuent d’augmenter et qu’ils sont parmi les plus élevés de France.

Dans les épisodes précédents nous avons vu que l’agglomération paloise étalait une gabegie effarante tant il existe de salles de spectacle inutilisées ( « Pau : la gabegie en spectacle«  ). Et nos élus, chacun dans sa commune, l’amplifient avec l’ouverture récente de la salle du centre culturel de Lons, et d’une nouvelle salle en construction à Jurançon !

Il faut rajouter à ce panorama incroyable le souhait du Maire de Pau de construire une nouvelle salle de 750 places couplée à 3 salles de cinéma au Foirail !

Ceci est d’autant plus ahurissant que même les organisateurs de spectacle confirment l’inutilité de toutes ces salles ! Après mon article du 7 Octobre 2015, c’est même le journal télévisé de 20h00 de la 2 qui a présenté cette gabegie dans l’agglomération paloise ! ( « Pau : la gabegie en spectacle, suite«  )

On aurait pu penser que la folie d’André Bayrou se serait un peu calmée vu ces prises de positions. Il n’en est rien, on apprend que la ville vient de lancer un appel à candidature (réponse avant le 16 mars) auprès des architectes pour désigner le Maître d’Oeuvre pour la réhabilitation du Foirail en centre culturel avec une salle de spectacle de 750 places et trois salles de cinéma !!!

Concernant les salles de spectacles à Pau, la liste de l’existant est tellement long que je ne pourrais tout citer.

Le Zénith tout d’abord dont la capacité va de 642 à 4418 places assises, jusqu’à 7500 places (dont 3202 assises) qui dispose de très nombreuses soirées où il est inutilisé.

Le Casino avec sa salle de 540 places vraiment très peu utilisée.

Les différentes scènes plus petites telles que le Théâtre Saragosse et ses 240 places et le très beau Saint-Louis du centre ville ou le petit Tam Tam, la MJC du Laü, et bien d’autres comme l’Espace Daniel Balavoine à Bizanos, le théâtre de verdure l’été, le tout proche Espace Culturel de Serres Castet…

Sans oublier les deux dernières salles de l’agglomération, l’Espace Chambaud de Lons inauguré récemment (300 places assises ou 900 debout) et la salle de Jurançon en cours de construction.

Et André Bayrou voudrait en plus construire une salle de 750 places au Foirail destinée à la diffusion de théâtre, musique symphonique et danse ! Bayrou c’est fou !

Côté cinéma, c’est tout aussi ubuesque.

Le Mega CGR Université dispose de 12 salles de 90 à 590 places (2500 fauteuils).

Le CGR Lescar, 9 salles jusqu’à 400 places (1583 fauteuils).

Le CGR Saint Louis, 7 salles de 73 à 246 places ( 892 fauteuil).

Le Méliès, 2 salles (430 fauteuils).

Il y a donc 30 salles de cinéma sur l’agglomération !

Et notre Maire dépensier voudrait construire au foirail trois salles pour le Méliès pour un coût total initial (on dit bien …initial) de 7,2 M€ ! Est-ce bien raisonnable ?

Tout d’abord, il faut savoir que les résultats du Méliès stagnent ou sont en baisse : 113 000 entrées en 2014, 105 000 en 2015 bien loin des records de ce cinéma. De plus, il ne survit que grâce aux fortes subventions de l’Agglomération et une mise à disposition gratuite des locaux par la Mairie de Pau (une concurrence déloyale avec le CGR quand on voit les similitudes dans une partie de la programmation, différenciée parfois par la seule VO).

Il existe une solution évidente et efficiente pour le maintien d’une programmation Art et Essais sur Pau : le transfert au CGR Saint-Louis de cette activité avec un cahier des charges analogue à celui de l’Association Ciné Ma Passion qui gère aujourd’hui le Méliès. Cela aurait l’avantage d’économies importantes pour le contribuable : pas de subvention de fonctionnement, excepté pour l’activité scolaire. Et pas d’investissement pour la ville de Pau.

On peut aussi s’interroger sur le fonctionnement de notre démocratie paloise. Que pense l’opposition de cette gabegie ? Ou les Conseillers communautaires ? Ou les Maires de l’Agglomération ?

Silence assourdissant.

Comment stopper cette folie des grandeurs indécente?

par Daniel Sango

Comments

  1. Beaucoup d’approximations

    Il y a 28 salles CGR mais il pourrait bien y en avoir 100 cela n’augmenterai en aucune façon la variété des l’offre car les trois CGR présentent exactement les mêmes films
    2 Vous écrivez « quand on voit les similitudes dans une partie de la programmation, différenciée parfois par la seule VO). ». Vous ne devez pas bien lire les programmes du Méliès. Par exemple pour la semaine du 24 février au 1er mars le méliès présente 13 films dans deux salles dont deux sont présentés au CGR. Pour la même semaine Le Méga CGR présente 2à films dans 12 salles. Où est la diversité de l’offre?
    Vous écrivez « le transfert au CGR Saint-Louis de cette activité avec un cahier des charges analogue à celui de l’Association Ciné Ma Passion qui gère aujourd’hui le Méliès. Cela aurait l’avantage d’économies importantes pour le contribuable : pas de subvention de fonctionnement, excepté pour l’activité scolaire ». Bien entendu la société CGR va effectuer la programmation du Méliès parce que Mr Sango le demande.
    Vous écrivez « les résultats du Méliès stagnent ou sont en baisse : 113 000 entrées en 2014, 105 000 en 2015 bien loin des records de ce cinéma ». Une comparaison sur 2 années ne fait pas une tendance. Vous devez savoir que les entrées cinéma ont baissé au niveau national entre 2014 et 2015. Par contre votre remarque sur bien loin de ces records mériteraient d’être creusée. Pourquoi? N’est pas du en partie à la vétusté des salles, à leur faible dimension, au manque de parking etc. Pour répondre il faudrait sans doute faire une petite étude plus fouillée que vos grandes tirades.

    • « Bien entendu la société CGR va effectuer la programmation du Méliès parce que Mr Sango le demande. »

      –> Non, mais rien n’empêcherait la mairie d’approcher CGR pour voir dans quelle conditions ils seraient intéressés (ou pas) par faire une programmation Art et Essai.

    • Beaucoup d’approximations

      Je suis persuadé que CGR accepterait de reprendre cette activité, mieux, pourquoi n’y a t il pas un appel d’offre pour cette activité fortement subventionnée par le contribuable ?
      Utopia par exemple (ou CGR) pourrait montrer ce qu’est la gestion d’un cinéma car le problème du Méliès est avant tout son inefficacité économique.

      « Une comparaison sur 2 années ne fait pas une tendance. »

      Bien évidement d’autant que si vous analysez les résultats du Méliès vous verrez, mais c’est connu, que ce sont les dix meilleures entrèes de l’année qui font les résultats. Et on notera au passage que ces films là passent aussi au CGR …
      Ceci dit ces meilleures années l’ont été AVANT que la salle du rez de chaussée ne soit refaite …

  2. JF de Lagausie says:

    je préfèrerai qu’on réhabilite de HEDAS

  3. L’argumentaire du sieur Sango est irréaliste. Comment peut-il comparer Méliès et CGR Saint-Louis?

    Car Monsieur Sango néglige simplement les statuts juridiques, entre le Mélies (association loi 1901 ayant une convention avec la mairie de Pau) et le CGR Saint-Louis (cinémas gérés par le Groupe CGR , groupe national privé).

    • Les statuts juridiques n’ont rien à voir.
      L’agglo de Pau peut très bien négocier avec CGR le fait que le saint Louis ait une programmation Art et Essais.

      • Vous êtes bien léger Monsieur Sango. Comme si  »y’a qu’à, faut qu’on » suffisait à apporter une réponse. Vous n’êtes pas à court d’idées mais semblez encore moins au fait des contraintes que nos politiques. Au minimum ouvrez Wikipedia (pas le top, mais à défaut) avant d’écrire votre ordonnance :
         »L’agglo de Pau peut très bien négocier avec CGR le fait que le Saint Louis ait une programmation Art et Essais » . C’est tellement simple… sauf que ça n’est pas possible.

        Les cinémas d’art et d’essai relèvent d’un classement promulgué par le ministère après avis du Centre national du cinéma, avec des obligations et contraintes particulières pour ces salles labellisées

        http://www.art-et-essai.org/7/le-classement-des-salles

        • Extrait :
          « Toute exploitation titulaire de l’autorisation d’exercice de la profession peut présenter une demande de classement  »

          C’est bien ce que je dis. CGR peut très bien faire une programmation Art et Essais et obtenir le label sans aucun problème.

  4. La nouvelle salle de spectacle du Foirail s’appellera « François Bayrou » dix ans après la mort de celui-ci ( que je souhaite nullement) Référence à la médiathèque André Labarrère, à la BNF de Paris « François Mitterrand, etc etc…c’est ça la postérité

  5. Le Goff Jean-François says:

    Mais c’est la société du spectacle voyons ! Allumez les projecteurs !

  6. C’était dans la République des Pyrénées et dans Sud Ouest…

  7. Pour répondre à l’une de vos questions, l’opposition municipale a voté contre le projet de salle au Foirail en argumentant largement son vote.

    • Ceci est insuffisant. C’est dans les media locaux que l’opposition doit s’exprimer. Les échanges lors d’un conseil municipal ne sortent pas en général de la pièce.

      Les colonnes d’AP sont grandes ouvertes pour un tel débat.
      D’ailleurs j’attends avec impatience l’argumentaire de la majorité, ou des Maires de l’agglo pour soutenir une telle gabegie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s