Mariano à la Cité des Pyrénées : Générosité avant tout !


Rencontre-au-sommet-avec-Mariano_001-619x348Quand Mariano quitte les sommets pour aller à la rencontre de ses lecteurs, c’est un exercice plutôt difficile pour lui qui aime la discrétion, et un évènement* pour tous les amateurs de son site, dédié à la randonnée dans les Pyrénées.

A Pau, Cité des Pyrénées, vendredi 26 février, la salle de la Médiathèque de la Montagne, affichait complet bien avant que ne démarre la réunion. Beaucoup restaient debout au fond de la salle et une cinquantaine de personnes trouvèrent porte close. L’ancien footballeur, Mariano « jouait à guichet fermé ». Un indice indiscutable de l’intérêt porté à son site, topopyrenees.com, qui est devenu une référence, tout au long de la chaine, en seulement quelques années.

Originaire des Asturies, ayant passé la plus grande partie de sa vie en Lorraine, c’est une mission pour son employeur, qui l’amène sur le bassin de Lacq d’où il découvre les Pyrénées. Le coup de foudre est immédiat. Il s’installe à Pau en 1998 et se met à enchainer les randonnées jusqu’à un accident au Palas, en août 2007, où il dévisse le long de sa corde. Il ne doit la vie sauve qu’à une étroite vire qui lui évite le grand saut dans le vide et la mort. Dans l’hélicoptère qui l’évacue, il pense à ces topos inexistants ou incomplets qui peuvent conduire à de mauvaises prises de risque. Sa décision est prise : A partir de ce jour, il mettra en ligne toutes ses randonnées, avec un maximum d’informations. Objectif : permettre avant tout d’effectuer des sorties avec un maximum de sécurité.

Dix ans plus tard, l’Asturien déplace les Pyrénéens en masse. Parmi eux, beaucoup d’animateurs du Club Alpin Français, des Amis du Parc National des Pyrénées et des OVS mais aussi des randonneurs anonymes de la région paloise, de Bayonne, Tarbes et d’ailleurs. Tous veulent découvrir l’homme au 546 topos, 454 panoramas et 120.000 photos disponibles sur Topopyrénées.

A l’assistance qui lui est acquise d’avance, Mariano, explique qu’il fait en réalité deux fois chaque randonnée : une fois sur le terrain et une fois, chez lui, derrière son ordinateur, où il traite entre 1.000 et 1.500 photos – il en a même pris jusqu’à 4.500 pour une seule sortie -, corrige la trace GPS, prépare l’accès voiture, met en place une carte 3D et une carte IGN, rédige les commentaires sous les photos etc.

Le résultat est là : En 2015, le site a connu plus d’un million de connexions dont 20% de l’étranger. Parmi ces dernières, près de 10.000 pour la seule Amérique du Nord. Le site, fait plus pour la promotion des Pyrénées à l’étranger que beaucoup et… sans argent public !

En 6 ans, il reçoit 6.000 commentaires auxquels il répond toujours, même quand des canadiennes lui demandent d’organiser un trek de plusieurs jours en vallée d’Ossau. A nouveau, plusieurs heures de travail !

Enfin, Mariano nous livre les « best-off » de consultations qui montrent bien le caractère généraliste du site, un caractère auquel il tient particulièrement pour que ceux qui ne peuvent plus pratiquer les Pyrénées, ou en vivent éloignés, puissent les découvrir depuis chez eux :
– le tour des lacs d’Ayous (Béarn) : 50.000 connexions
– le Canigou (Catalogne) : 40.000
– la passerelle d’Holzarté (Soule) : 37.000
– le pic d’Aneto (Aragon) : 30.000
– le pic du Midi de Bigorre (Bigorre) : 28.500

Passant alors la parole à la salle, beaucoup de questions techniques remontent sur la gestion des milliers de photos prises, leur traitement mais aussi sur les GPS montagne qui sont encore inconnus de beaucoup alors qu’ils sont un complément de sécurité indiscutable (même s’il ne faut pas oublier, dans son sac, carte, boussole et sifflet).

Le mot de la fin viendra de Martine, une responsable des « Montagnards du Lavedan » d’Argelès-Gazost, qui remercie, au nom de tous, Mariano pour la qualité de son travail, son dévouement et son bénévolat. Elle traduisait bien l’état d’esprit de la salle et déclenchait des applaudissements généralisés.

– par Bernard Boutin

Photo-Conference-rencontre-au-sommet_011-619x348Les photos de la soirée : c’est ICI

A lire aussi : Pyrénées : Internet pour randonner en sécurité

* Une conférence mise une place par la Maison de la Montagne et le réseau des Médiathèques de l’agglomération paloise.

Comments

  1. christelle says:

    Bonjour, je fais partie des « refoulés » malheureusement. J’avais prévu de passer le week-end du 5 mars seulement sur Pau et j’avais ralongé mon séjour à compter du 26 février exprès pour cette représentation dès que j’en ai eu connaissance. Je suis de la région centre (Indre-et-Loire) et je rêve devant ses photos en espérant pouvoir m’installer dans cette région un jour. Y aura-t-il une deuxième représentation ? Le « gardien de l’escalier » ce soir-là laissait entendre que ce serait à l’étude ? Merci

    • Désolé encore Christelle,
      Je ne sais pas s’il y aura une autre conférence, si oui je vous promets qu’il y aura cette fois-ci la place pour tout le monde. La salle était manifestement trop petite ! (maxi 100 personnes)
      J’espère que votre souhait sera réalisé un jour comme moi, j’y suis descendu il y a maintenant 18 ans et après seulement quelques jours, il n’était plus question que je remonte même pour un salaire doublé !
      Amicalement
      Mariano

  2. Françoise Barrau says:

    Mais quel succès Mariano !! ça n’est pas étonnant et amplement mérité !!!
    Merci à Bernard Boutin pour ce beau reportage.
    Bonnes futures randonnées à tous !!!
    Françoise

    • Emile64 says:

      C’est pas sympa de censurer ainsi des appréciations si élogieuses sur une famille merveilleuse! Quelle frustration pour les lecteurs d’AltPy!

      • marianopau says:

        Je ne comprends pas très bien votre mécontentement ?
        Pouvez-vous être plus précise.
        Amicalement

  3. Chinaphil says:

    Merci à toi Mariano pour ton beau regard sur ce qui nous entoure, ainsi que sa belle relation sur le topo que j’attends toujours avec gourmandise. Pour moi c’est Ariège, et quelques incursions à proximité; je fais avec le temps dont je disposer Mais tu me donnes l’occasion de contempler ce qui est le reste de notre belle montagne; et tout ce que je loupe!!! Merci pour tout ce partage accompli, et d’avance pour tout le reste.
    Fraternités.
    Philippe

  4. Nicolas. says:

    J’ai un boulot que j’adore, mais si loin des Pyrénées ! Alors, en attendant les vacances d’été, je m’informe et j’admire topopyrénées.com. Quelles photos ! Et toujours le côté pratique, si utile, qui permet de passer du rêve devant l’écran à la réalité en randonnée… Votre travail est re-mar-quable ! Extraordinaire !

  5. Après avoir arpenté les Pyrénées plus en long qu’en large, un jour j’ai rencontré Mariano sur un sommet. J’ai laissé un message sur site auquel il a répondu. Mieux que l’ours dont je n’ai vu que les traces, mieux que le yéti dont je n’ai pas vu les traces, j’ai vu Mariano. Que dire de plus?

  6. Merci Mariano, nous faisons parti de ceux, arrivés un peu tard, qui n’ont pas trouvé de place et sont repartis un peu déçu. Ce sera pour une prochaine fois. Merci pour les superbes topos.

  7. Merci Bernard et content de t’avoir connu. Tu as tout dis de ce qui c’est passé dans la soirée avec Mariano. Ou je suis surpris c’est que la connexions du Canigou arrive en 2ième positions. C’est une randonnée que j’ai faite avec Mariano et en plus en Catalogne.
    Laurent

    • Il faut demander à Mariano. Le Canigou en second et l’Ossau pas dans le top 10 !

    • marianopau says:

      Pour répondre à Laurent, le Canigou comme les lacs d’Ayous sont des itinéraires sans difficultés qui peuvent-être faits par des randonneurs ou des marcheurs alors que le Pic du Midi d’Ossau lui est réservé aux randonneurs aguerris (3 cheminées à passer !).

  8. Merci Bernard une fois de plus pour ton article qui résume très bien en quelques mots mon aventure numérique à travers le site topopyrenees.com.
    Je profite ici de l’occasion pour m’excuser auprès des nombreuses personnes (une cinquantaine) qui malheureusement n’ont pas pu rentrer pour assister à cette conférence.

    Mariano

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s