Pau, future ville morte


arton4063Ce week-end du cinq mars à PAU, il faisait froid et pluvieux. Aucun habitant ou touriste de plus de soixante ans, avec un bon pouvoir d’achat, ne s’aviserait à utiliser un vélo ou même à circuler à Pied avec ces conditions météorologiques exécrables.

Pourtant, toute circulation automobile est bannie pour aller du sud au nord, notamment afin d’élargir des pistes cyclables, via des chantiers onéreux à la charge des contribuables citoyens, donnant de l’activité (marges et profits) à quelques entreprises du BTP.

Qui aurait envie d’aller se restaurer au Château, ou boire un verre vers les places Clemenceau ou Royale quand on a froid, mal aux articulations et qu’on n’a pas la jeunesse de ses vingt ans, et qu’on ne peut pas y venir en voiture ? Je serais un retraité marchant difficilement, physiquement moins fort, avec un bon pouvoir d’achat, je cesserais de venir dans cette ville fermée. D’ailleurs je serais un touriste avec des bagages et une voiture à garer, je ne viendrais à aucun hôtel au centre ville de PAU non plus puisque je peux difficilement y entrer et en sortir.

J’en conclus que les élus locaux ferment et tuent la ville de PAU au mépris de l’intérêt général de cette ville, avec le fallacieux prétexte de l’écologie. Quand il pleut, et qu’il fait cinq degrés le samedi, que les bus sont rares, et que l’on ne peut pas circuler, personne n’est assez fou pour sortir dépenser en ville, surtout après vingt heures.

A qui profite le crime ? Pourquoi les élus locaux agissent contrairement à l’intérêt général ? Est-ce parce que leur intérêt personnel prime ?

Par coïncidences troublantes, les commerces et bureaux se développent dans les banlieues résidentielles (Idron, Soumoulou, Bizanos…) les grandes surfaces doublent leurs surfaces de vente, grâce à des accès faciles vastes et gratuits.

Je serais un commerçant d’hypermarché avisé cherchant une grande profitabilité, j’inciterais des responsables politiques (peu importe sa couleur politique) à m’aider à me développer à l’extérieur de la ville de Pau, en évoquant le prétexte pratique de l’écologie.

Obligatoirement, les commerçants, notamment de la rue des Cordeliers et de la Rue Serviez et les restaurants du Château, fermeraient leurs boutiques et s’installeraient dans les miennes moyennant un loyer raisonnable. Ces loyers sans risques spéculatifs m’assureraient ainsi des revenus pérennes et réguliers.

Pau est donc vouée à une mort certaine puisque ses décisions politiques chassent ceux qui la font économiquement vivre.

Robert Ratsimahalo

À propos AltPy Rédacteurs

Le profil rédacteur commun, pour les rédacteurs n'ayant pas un profil wordpress enregistré.

Comments

  1. Habitant à quelques dizaines de kilomètres, j’ajouterais que venir a Pau, au centre ville, avec des enfants, est devenu un enfer à certaines heures, nous préférons évidemment dépenser dans certaines grandes galeries plus simple d’accès. Pourtant c’est un réel crève cœur, car cette ville est vraiment magnifique…..

    • C’est honteux d’écrire des choses pareilles. Le centre de Pau regorge de parkings (payants) et je n’ai jamais eu aucun problème pour me garer en voiture, avec ou sans enfants. Évidemment, il faut parfois accepter de faire quelques mètres à pied. ..

  2. Yannick says:

    Je trouve que de dire que « la voiture est bannie du centre de Pau » est dénué de fondement. Au mieux, on peut dire que la voiture n’y est pas (plus) reine.
    J’habite en périphérie du centre ville de Pau et je m’y rends soir à pied, à vélo en voiture. Je n’ai jamais eu de problème pour me garer.
    En revanche, je suis aussi favorable à la modernisation des horodateurs: paiement Via carte bleue ou smartphone devrait être possible pour faciliter la démarche!!!

    • C bien tu est un bon citoyen qui a de bon revenus pour bien nourrir les …. horodateurs , tu a aussi la sante pour pedaler 😀
      Effectivement la voiture n est pas complètement banni de la ville ! Elle a encore le droit de tourner autour 😉

      • PierU says:

        Les bons revenus il les faut déjà pour avoir une voiture, l’entretenir, y mettre de l’essence…

        Et la santé on l’entretient (entre autre) en pédalant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s