CDAPP – Internet à domicile : Etes-vous satisfait de votre fournisseur d’accès à internet ?


Capture d’écran 2016-03-31 à 09.30.58Vendredi 25 mars 2016 à 16 h, la télévision, le téléphone, l’accès à internet ne fonctionnent plus à mon domicile. Premier réflexe : Débrancher, rebrancher, réactiver la boîte… Rien n’y fait. Tous ceux qui lisent et participent à la vie d’AltPy savent l’importance d’une connexion régulière et fiable. En cas de panne, les frustrations ne sont jamais loin. 

Sans le savoir, c’est un marathon de près d’une semaine qui démarre avec un premier appel, à 18h, au service client de notre fournisseur d’accès SFR. L’opératrice teste notre box. Elle fonctionne parfaitement. C’est donc un problème de réseau. Le lendemain, nouvel appel de notre part. Réponse un peu plus précise : C’est un problème de réseau qui ne concerne que vous. L’alerte est déjà lancée. Le service réseau va activer le prestataire sur place. Vous allez recevoir un SMS ou un appel.

Troisième jour : Il faut être patient, c’est le week-end Pascal. Après insistance, l’assistance, nous propose d’aller chercher une clef 3G à la boutique SFR la plus proche. Pour un dimanche, c’est raté. Pourquoi avoir attendu 3 jours pour nous dire cela ?

Quatrième jour : Toujours pas de SMS ou d’appel.

Cinquième jour : Nous allons chercher une clef 3G dans une boutique SFR. Elle ne fonctionne pas !!! Il faut alors pas moins de 7 appels (ou tentative d’appel) au service assistance pour finir par atteindre une opératrice. Elle recommande d’aller changer la clef 3G et confirme lancer l’alerte pour notre ligne. Cela n’a t-il pas déjà été fait 4 jours auparavant ! En attendant, le forfait de notre téléphone de première génération « explose ».

En fin de journée, nous sommes enfin appelés par un technicien qui nous annonce que la réparation aura lieu le lendemain en fin de matinée et que le problème ne concerne pas que nous mais plusieurs personnes du quartier. Au départ, on nous avait dit que cela ne concernait que notre réseau propre !

Sixième jour : Appel du technicien au milieu de la matinée. La panne est plus grave que prévue. La réparation aura lieu en fin d’après-midi ou demain matin.

Septième jour : Pas de nouvelle. La seconde clef 3G tombe en panne à son tour ! Passage pour la troisième fois à la boutique SFR locale. Vous n’avez plus de crédit, il faut rappeler l’assistance. Après quelques tentatives depuis la boutique, il s’avère qu’elle est impossible à joindre.
De retour chez nous, après de nombreuses tentatives, l’assistance jointe confirme que le téléchargement des 3G est en maintenance et qu’elle s’en occupera après 22 heures : l’assistance ferme. La 3G n’est toujours pas réactivée. Le sera-t-elle un jour ?

Huitième jour : Vendredi matin, appel d’AXIONE qui gère le réseau sur place : « La panne est réparée depuis mercredi. Vous devez avoir un problème de branchement ! » Effectivement, à force de brancher, débrancher, tester… des câbles ne sont plus branchés et notre connexion n’est pas possible. Le problème se règle aussitôt.  Pourquoi n’avions-nous pas été alerté que la panne était réglée depuis plus d’un jour ? Pourquoi l’assistance, contactée par nous le jeudi soir, n’a-t-elle pas été capable de nous avertir ? A force de vouloir jouer les grands nombres, SFR (et les autres) perdent leur sens du contact.

Cet incident qui a duré près d’une semaine entière montre l’extrême dépendance dans laquelle nous nous trouvons par rapport à internet. Pas de télévision numérique était « gérable », nous avions une radio à notre disposition.  Pas de téléphone fixe était aussi gérable, nous avions un vieux portable de première génération.

Pas d’internet était beaucoup plus difficile à gérer. C’est sur le net que se situe aujourd’hui les informations : Météo précise, nouvelles, courriels, contacts avec les amis, la famille (FaceBook, Messenger) etc.

Vu la place grandissante que prend internet dans notre quotidien, la question de la qualité de son accès se pose. Le citoyen s’attend à être approvisionné en eau, gaz et l’électricité en continu. Il s’attend aussi que toute rupture de flux soit réglée dans le plus brefs délais. Ne faudrait-il pas que les fournisseurs d’accès à internet soient soumis aux mêmes contraintes ?

Attendre de longues journées pour être à nouveau connecté au réseau internet n’est peut-être pas insupportable pour certains mais, qu’en est-il des abonnés qui utilisent le net comme outil de travail ou dans le cadre de leurs études ou encore pour organiser un déplacement ?

La qualité et la rapidité de réaction des fournisseurs d’accès à internet devraient faire l’objet d’un suivi, par les autorités, aussi rigoureux que l’eau, le gaz et l’électricité.

– par Bernard Boutin

Comments

  1. Que Choisir vient de publier un comparatif d’opérateurs de téléphonie mobile

    Là encore Orange arrive en premier suivi de sa marque low cost, Sosh, tandis que SFR arrive bon dernier, seul opérateur à ne pas obtenir la moyenne…

  2. Nous, nous dépendons énormément d’Internet, puisqu’en tant que prestataire en infogérance, nous travaillons en permanence en ligne pour le compte de nos clients. Nous préférons utiliser un autre fournisseur d’accès que SFR car nous en avons déjà fait les frais avant et on a failli perdre des clients.

  3. Alain Bonnin says:

    j’ai eu le même problème ( je suis avec la fibre et chez orange ) tout le lotissement était concerné…..xxx appels avant une intervention cela a pris une semaine … Question quelle est le niveau de compétence des personnes travaillant chez orange..?

  4. Juste pour information, SFR augmente encore ses tarifs de 2€ le 03/05/2016 pour les abo XDSL et fibre, avec une box et un décodeur plus que vieux et aucun nouveau service.
    Perso, je vais chez Orange, en ce moment il y a une promo -15€ par mois pendant 1 an. Mais Orange change ses box en Mai donc il est urgent d’attendre.
    SFR c’est de pire en pire, surtout depuis que DRAHI a acheter et veux absolument augmenter l’ARPU.
    Normalement des que tu es en panne chez SFR, il faut demander une web trotter (clé 3G ou 4G avec tres peu de data).

  5. Jean Lafitte says:

    Je suis un très grand consommateur d’internet (mais ni télé ni téléphone via la « box »). Mon fournisseur d’accès est Orange et je n’ai pas a m’en plaindre…..pour le moment

  6. Helene Lafon says:

    Mon fournisseur est Orange depuis toujours… A ce jour, un seul incident m’a privée 2 à 3 jours de tous les services : internet, téléphone, télévision. Après avoir prétendu qu’ils avaient fait un contrôle sur le réseau et que le problème était sur mon installation privé, ils m’ont envoyé un technicien sous-traitant qui n’a pu que constater que tout était OK mais a voulu me faire payer un déplacement. J’ai refusé au prétexte que le donneur d’ordre était Orange. En fait c’était une boite de connexion sur le domaine public qui avait été vandalisée.
    Moralité : ne vous laissez pas faire, ne payez pas immédiatement (surtout, quand rien n’a été fait chez vous !) et au cas où vous devriez payer exiger une facture de votre opérateur avant de le faire.

  7. Georges Vallet says:

    Je rejoins les intervenants quand ils signalent le manque de professionnalisme de SFR ( plusieurs exemples d’énervements dans mes relations) et, jusqu’à présent(!), ma satisfaction du service d’Orange! Il est vrai qu’en cas de souci, je suis « pris en charge » assez rapidement par mes enfants, plus « branchés » que moi dans cette technologie!

  8. Un fait et un seul : l’assistance SFR nous a appelé qu’une fois. C’était ce vendredi vers 19h soit une semaine et une heure après que nous lui ayons fait notre premier appel !!!

  9. Emile says:

    Très récemment (9 mars 2016), l’UFC Que Choisir a publié les résultats d’une enquête comparative sur les quatre principaux fournisseurs d’internet : Orange, Free, Bouygues et SFR.

    Je ne vous étonnerai pas en vous apprenant que SFR arrive bon dernier. C’est le seul opérateur à ne pas décrocher la moyenne. En particulier, il est très sévèrement jugé pour le temps de réparation des pannes. Il est aussi très mal noté pour le taux de conflictualité.

    Je ne peux que vous conseiller de changer de fournisseur si comme moi vous utilisez Internet à des fins professionnelles et avez besoin d’un fournisseur fiable et réactif.

    Je vous conseille également de vous abonner à Que Choisir (publicité gratuite)!

    • Merci pour l’information. Je suis aussi d’accord sur l’intérêt d’être abonné à Que Choisir car, seul, nous sommes dans l’incapacité de comparer les uns et les autres.

  10. Jack Fagot-Barraly says:

    Je ne suis pas un très grand consommateur d’internet et ne suis peut-être pas ,de ce fait ,
    soumis aux aléas de la toile . Mon fournisseur d’accès est Orange et je n’ai pas a m’en plaindre…..pour le moment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s